Maladies du coeur et de l’appareil circulatoire

Athérosclérose

L’artériosclerose et l’athérosclérose et surit en réalité les deux faces d’une même médaille. L’artériosclérose est une induration et une perte de souplesse des arteres…En savoir plus sur l’athérosclérose.

Angine de poitrine

L’angine de poitrine est un syndrome caractérisé par des douleurs siégeant dans la région précordiale (au-devant du cœur). Les crises douloureuses survien­nent habituellement lors d’un effort..En savoir plus sur l’angine de poitrine.


Thrombose coronaire

La thrombose coronaire est la ma­ladie la plus meurtnere de notre époque. Le rétrécissement de l’artère coronaire, dû à une artériosclérose ou à une athérosclérose, est tel qu’il provoque la formation d’un caillot…En savoir plus sur la thrombose coronaire.

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque s’observe lorsque le coeur ne parvient plus à assurer le débit sanguin nécessaire aux poumons et aux autres besoins de l’organisme…En savoir plus sur l’insuffisance cardiaque.

Rhumatisme articulaire aigu

Le rhumatisme articulaire aigu est de loin la plus dangereuse et la plus fréquente des maladies graves du jeune âge. Il peut être insidieux, parfois difficile à reconnaître, se manifestant par des symptômes…En savoir plus sur le rhumatisme articulaire aigu.

Cardiopathies congénitales

Les cardiopathies congénitales se for­ment dès avant la naissance. Certaines d’entre elles sont graves au point d’en­traîner une issue fatale. Cependant, l’ensemble de ces maladies n’a pas une incidence sensible sur le pourcentage global des affections du cœur…En savoir plus sur les cardiopathies congénitales.

Troubles du rythme cardiaque (arythmie cardiaque)

Les arythmies cardiaques varient dans leur intensité depuis des troubles bénins jusqu’à des complications mor­telles. Elles restent souvent ignorées tant que les battements du cœur ne devien­nent pas trop violents ou rapides, incitant alors le patient à consulter un médecin. Les palpitations, qui consti­tuent un symptôme plutôt qu’une ma­ladie, ne figurent pas dans ce chapitre.

Ralentissement du rythme cardiaque (bradycardie)

Une fréquence cardiaque inférieure à cinquante pulsations par minute est généralement un signe de bonne santé ; elle est caractéristique chez les sportifs et les sujets bien entraînés. Une activité physique intense, quotidienne…En savoir plus sur le ralentissement du rythme cardiaque.

Vous aimerez aussi :  Et oui, l'aneth peut s'utiliser comme remède naturel: découvrez comment

Accélération du rythme cardiaque (tachycardie sinusale, tachycardie paroxystique)

L’accélération du rythme cardiaque (fréquence supérieure à cent pulsations par minute) est souvent un phénomène bénin provoqué par l’effort ou une émotion vive, et qui s’observe aussi durant les règles, la grossesse et la ménopause. En savoir plus sur l’accélération du rythme cardiaque.

Extrasystole (battement supplémentaire, battement prématuré)

En l’absence de tout trouble cardiaque avéré ou d’hyperthyroïdie, l’extrasystole, ou contraction cardiaque supplémen­taire, est un symptôme sans gravité. Elle peut être provoquée par la fatigue, la tension nerveuse, un rhume de cerveau. Le café, le chocolat, le tabac et tout médicament…En savoir plus sur l’extrasystole.

Fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire est caracté­risée par un rythme cardiaque rapide, continu mais irrégulier, accompagné de palpitations. Elle peut survenir dans toute forme de cardiopathie, ainsi que dans l’hyperthyroîdie. En savoir plus sur la fibrillation auriculaire.

Fibrillation ventriculaire

Dans la fibrillation ventriculaire, les pulsations cardiaques sont rapides, dé­sordonnées et inefficaces…En savoir plus sur la fibrillation ventriculaire.

État de choc

L’état de choc est un ensemble de perturbations physiologiques parmi les plus mystérieuses et dangereuses qui soient (à ne pas confondre avec l’élec­trochoc). Le choc est une défaillance circulatoire aiguë, le reflux sanguin…En savoir plus sur l’état de choc.

Bloc auriculo- ventriculaire (pouls lent permanent)

Le bloc auriculo-ventriculaire est un trouble de l’impulsion régissant les pulsations cardiaques (comparable à un blocage de la conduction électrique). La fréquence ventriculaire (les ventricules sont les cavités principales du coeur)…En savoir plus sur le bloc auriculo- ventriculaire.

Endocardite

Inflammation d’origine bactérienne, habituellement streptococcique ou sta- phylococcique, de la membrane interne qui revêt les cavités du cœur. Localisée le plus souvent aux valvules…En savoir plus sur l’endocardite.

Péricardite

La péricardite est une inflammation du péricarde (membrane formée de deux feuillets enveloppant le coeur et lui permettant de fonctionner sans frotte­ments) ; elle peut résulter d’une infec­tion directe, virale ou bactérienne, ou…En savoir plus sur la péricardite.

Thrombo-angéite oblitérante (maladie de Buerger)

Dans la thrombo-angéite oblitérante, les artères et les veines sont obstruées par des caillots dus généralement à l’artériosclérose. Elle prédomine le plus souvent dans les vaisseaux des jambes…En savoir plus sur la thrombo-angéite oblitérante.

Vous aimerez aussi :  Cuisine et salle à manger Feng Shui

Hypertension artérielle

La pression artérielle est la force exercée par le sang sur la paroi des artères ; elle indique la capacité du coeur à puiser le sang pour le faire circuler dans l’ensemble du corps et assure la propulsion du flux sanguin qui, sinon, ne pourrait s’écouler…En savoir plus sur l’hypertension artérielle.

Attaque (apoplexie, hémorragie cérébrale, accident cérébro­vasculaire)

L’apoplexie cérébrale survient lorsqu’une rupture, un spasme, une occlusion ou un durcissement des ar­tères provoquent un arrêt de l’irrigation du cerveau. Les cellules nerveuses de la zone atteinte sont détruites, entraînant un engourdissement…En savoir plus sur l’apoplexie.

Embolie pulmonaire (infarctus pulmonaire)

Occlusion d’une artère pulmonaire majeure entraînant une destruction partielle des tissus, l’embolie pulmo­naire est causée par une thrombose (caillot) formée dans une veine profonde de la jambe ou de la région pelvienne et transitant jusqu’au poumon. Sa probabilité est plus impor­tante…En savoir plus sur l’embolie pulmonaire.

Phlébite (thrombose veineuse, thrombophlébite, œdème blanc douloureux)

La phlébite est la formation d’un caillot sanguin dans une veine superfi­cielle de la jambe ou de la cuisse. La cause première en est mal connue. Les facteurs prédisposants sont l’alitement prolongé, l’obésité…En savoir plus sur la phlébite.

Anévrisme

L’anévrisme est une poche communi­quant avec l’artère et résultant de la distension ou de l’altération de ses parois. Les anévrismes peuvent survenir en n’importe…En savoir plus sur l’anévrisme.

Varices

Les varices se développent principale­ment sur les jambes, rendant les veines proéminentes, bleuâtres, dilatées, si­nueuses et nodulaires. Elles sont dues à une altération du fonctionnement de leurs valvules…En savoir plus sur les varices.

Névrose cardiaque (trouble cardiaque fonctionnel, cœur du soldat)


La névrose cardiaque n’est pas une maladie physique, mais un syndrome psychique caractérisé par des pseudo­crises cardiaques. La cause en est le stress que déclenche parfois la crainte d’une atteinte cardiaque…En savoir plus sur la névrose cardiaque.