Endocardite: Symptômes, Prévention, Traitement

L’Endocardite est une inflammation d’origine bactérienne, habituellement streptococcique ou sta- phylococcique, de la membrane interne qui revêt les cavités du cœur. Localisée le plus souvent aux valvules, l’endocar­dite peut être déclenchée par une infec­tion faisant suite à une extraction dentaire et à toute opération de la bouche ou de l’appareil urinaire. La cause essentielle en est la septicémie (empoisonnement du sang). Dans les conditions normales, l’infection de la membrane interne du cœur est un phénomène peu courant. Les patients atteints de rhumatisme articulaire aigu ou d’une cardiopathie congénitale y sont davantage exposés.

L’endocardite lente (subaiguë) survient chez des malades ayant une cardiopathie valvulaire (habituellement d’origine rhumatismale). L’endocardite aiguë se développe généralement sur un cœur sain. Toute fièvre anormale peut la faire suspecter.

Danger : Si la maladie persiste, elle peut évoluer vers une insuffisance cardiaque, une anémie intense, une embolie cérébrale ou pulmonaire, une insuffisance rénale. Toutes ces complications peu­vent être fatales.


Quelques lectures intéressantes:


Endocardite Symptômes :

La forme lente est difficile à identifier ; elle survient insidieuse­ment, sans présenter de symptômes précoces d’un trouble cardiaque. Elle frappe davantage les sujets âgés de vingt à quarante ans. Le symptôme dominant est la fièvre, dont la présence doit toujours éveiller l’attention ; à un stade plus tardif, elle s’accompagne de dou­leur thoracique et d’un rythme cardia­que irrégulier. La fièvre est intermit­tente, pouvant atteindre des pointes journalières de 39,5 °C. Les frissons, les douleurs articulaires et une anémie croissante exacerbent la fatigue et la perte d’appétit. Une éruption de pur­pura (petites taches rouges ou pourpres) apparaît sur tout le corps, accompagnée de traînées rougeâtres sur la pulpe des doigts et des orteils et de placards érythémateux (rouges) sur la paume des mains et la plante des pieds. L’hippocratisme digital (doigts « en massue ») est habituel. La rate est hypertrophiée et douloureuse ; les saignements de nez et l’hématurie (sang dans l’urine) sont fréquents. Une certaine forme de septi­cémie est toujours présente.

Endocardite Traitement :

Le repos absolu au lit est impératif durant la phase aiguë. Le malade doit continuer à s’alimenter. La transfusion est indiquée en cas d’anémie sévère. Le traitement antibiotique est salvateur ; il doit être déterminé en fonction du germe responsable et se prolonger pendant un mois ou davan­tage. Non traitée par les antibiotiques, la maladie évolue vers une issue fatale.

Endocardite Prévention :

Chez les sujets porteurs de cardiopathies valvulaires ou atteints de rhumatisme articulaire aigu, toute intervention chirurgicale doit être réalisée avec un maximum de précautions, après traitement antibiotique prophylacti-

Les récidives étant toujours possibles, il doit être suivi médicalement plusieurs mois après la guérison.

Résultat: Avant l’introduction de la pénicilline, la maladie connaissait un taux de mortalité de 99%. Dans les cas non traités, le pronostic est toujours mauvais.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com