Yoga pour tomber enceinte, comment ça marche ?

Dans cet article, nous vous dirons quelles postures sont les plus efficaces pour augmenter la fertilité et augmenter ses chances de concevoir un enfant. Si vous souffrez de problèmes de stérilité ou d’infertilité, il est possible de vous soigner en faisant des exercices de yoga. Si vous ne souhaitez pas suivre un cours, vous pouvez faire la plupart de ces exercices chez vous.

Avant de pratiquer ces postures seul, il est tout de même conseillé de prendre quelques cours de yoga pour apprendre les postures auprès d’un professionnel et habituer votre corps à les effectuer correctement. Si vous avez des troubles de la fertilité ou que vos tentatives de concevoir un enfant sont des échecs, vous devriez suivre un cours de yoga dit « réparateur ». Ce type de cours vise à nous apprendre l’art de la relaxation. Le désir d’avoir un enfant peut tout surpasser, prendre le pas sur notre vie et devenir quasiment une obsession. C’est d’autant plus vrai chez les femmes qui désirent ardemment être mères et qui ont l’impression que leur horloge biologique tourne sans qu’elles ne puissent l’arrêter. Si vous vous reconnaissez dans cette description, que vous soyez un homme ou une femme, vous ne devez pas oublier que cette attitude et cette vision des choses peut conduire à un stress extrême, que la raison peut passer au second plan et enfin, surtout, que chaque rapport sexuel sera désormais simplement une réussite ou un échec. Si vous partez de ce principe, vous ne pouvez pas gagner.

Etant donné que pour pouvoir tomber enceinte, une femme doit être en bonne santé et pas trop stressée, il est de sa responsabilité d’essayer de se détendre. Bien entendu, son partenaire doit l’aider dans cette tâche, et participer aux activités de relaxation pour ne pas que le stress affecte sa fertilité de manière négative. Ainsi, vous aurez réuni les conditions les plus favorables à la conception d’un enfant.

Cependant, avant de commencer à faire du yoga pour résoudre ce problème, les deux partenaires devraient aller chez le médecin pour se faire examiner physiquement et psychologiquement. Ce type de test peut vous aider à déterminer si vous avez des troubles physiques ou des blocages psychologiques qui pourraient vous empêcher de concevoir un enfant.

Vous aimerez aussi :  Paschimottanasana : posture de l’étirement de l’ouest

Si l’idée de la grossesse continue de vous angoisser, vous pouvez augmenter vos chances de tomber enceinte en suivant de près votre cycle hormonal. Lorsque vous êtes en période d’ovulation (les jours les plus fertiles du mois), essayez de pratiquer des asanas réparateurs. Plus vous vous entraînez à les faire, plus votre zone abdominale sera détendue. Ainsi, vous pourrez consciemment évacuer la tension qui s’accumule autour de l’utérus et près des trompes de Fallope et des ovaires.

Comment tomber enceinte grâce au yoga ?

Certains asanas sont très importants si vous souhaitez tomber enceinte, donc n’oubliez pas de les pratiquer régulièrement :

Ces postures sont conseillées parce qu’elles pourraient avoir un effet positif sur l’équilibre hormonal. Parmi les autres postures recommandées, vous trouverez aussi :

Des postures où vous devez vous pencher en avant. Ces asanas peuvent être très réparateurs. Pour qu’ils le soient au maximum, placez une chaise devant vous, et utilisez l’assise comme appui. Vous pouvez croiser les avant-bras et reposer votre tête dessus. Si cela vous semble trop haut, vous pouvez simplement les poser sur un polochon. Voici des exemples de ces postures :

Les postures allongées. Ces asanas peuvent vous aider puisqu’ils ciblent l’abdomen et permettent de l’allonger ainsi que d’ouvrir cette zone.

  • Supta Baddha Konasana, la posture de la déesse du sommeil.
  • Supta Virasana, la posture du héros couché.
Vous aimerez aussi :  Malasana : posture de la guirlande

Parmi les autres postures de yoga recommandées, vous trouverez Viparita Karani. Il est conseillé de faire cette posture de la demi-chandelle après le rapport sexuel. En théorie, cela pourrait vous aider à tomber enceinte puisque de cette manière, le sperme et les spermatozoïdes ne risquent pas de s’échapper du corps, et ils arriveront même à aller plus loin dans le vagin, près de l’ouverture de l’utérus. Ainsi, les spermatozoïdes ont plus de chances de pénétrer jusqu’aux ovules. Lorsque vous passez du rapport à Viparita Karani, essayez de bouger le moins possible et de ne pas contracter les muscles abdominaux. Demandez à votre partenaire de vous aider pour que ce soit plus facile. Vous pouvez passer autant de temps que vous voulez dans la position de la demi-chandelle, c’est vous qui choisissez la durée.

Si le rapport est prévu, essayez de préparer le nécessaire avant, pour pouvoir faire la posture immédiatement après. Pour cela, vous aurez besoin d’un tapis de yoga plié. Placez-le à environ 5 centimètres d’un mur. Par-dessus, posez un polochon bien rebondi ou une couverture roulée en boule. Essayez d’aligner autant que possible le côté arrière du tapis avec le polochon ou la couverture.

Pour faire la posture, vos fessiers doivent être surélevés à l’aide de la couverture ou du polochon. Approchez les fesses du mur, aussi près que possible, et levez bien les jambes. Elles doivent être tendues vers le haut et prendre appui contre le mur. Le coccyx doit être incliné en direction du plafond pour que la zone de l’utérus soit elle aussi bien inclinée vers le haut. Les épaules, les bras et la tête doivent reposer sur le sol. Une fois que vous faites cette position correctement, vous n’avez plus besoin de tendre les jambes, vous pouvez plier un peu les genoux pour être plus confortablement installé. Laissez la zone abdominale ainsi que le plancher pelvien se détendre.

 

Source et crédit photo :

yogajournal.com

bloomanashville