Malasana : posture de la guirlande

Malasana est une position où il faut être accroupi, un peu en position de squat. Elle a été créée pour améliorer le système digestif. La posture de la guirlande a aussi des bienfaits sur les cuisses et aide à renforcer plusieurs muscles. Cette position peut même raffermir le ventre. Cet asana est aussi utilisé par les athlètes pour renforcer leurs muscles abdominaux et consolider leur force intérieure.

Cette position est souvent pratiquée au milieu d’une séance de yoga étant donné qu’elle est plus simple que les autres poses compliquées mais elle est quand même suffisamment complexe pour que le corps ne perde pas le rythme tout en permettant de faire une petite pause. Bien que cette position soit appelée guirlande en français, de nombreux professeurs de Sanskrit ne sont pas d’accord avec cette traduction. En réalité, Mal signifie également excréments et cette posture devrait être pratiquée en sachant cela.

Étapes:

Malasana : posture de la guirlande


  1. Mettez-vous en position accroupie près du sol, avec les pieds bien à plat. Vos talons devraient être collés au sol et pointer vers l’avant. Si vous n’arrivez pas à garder les talons au sol, utilisez une couverture pliée pour qu’ils soient quand même soutenus et non en l’air.
  2. Maintenant, écartez les cuisses peu à peu. Séparez-les suffisamment pour pouvoir pencher votre torse et le déposer entre les deux, quitte à ce que vos cuisses soient collées des deux côtés. Mettez vos mains en position de salutation et casez vos coudes contre l’intérieur de vos genoux. Cela permettra d’étirer votre torse.
  3. Ensuite, appuyez l’intérieur de vos cuisses contre votre torse.
  4. Faites passer vos bras sous vos jambes pliées et collez vos tibias au creux de vos aisselles. Essayez d’attraper vos chevilles ou vos talons avec vos mains, cela permet d’allonger un peu plus le torse, et donc, de l’étirer.
  5. Tenez cette position pendant 30 secondes pour commencer puis tentez de la tenir de plus en plus longtemps au fur et à mesure que vous la pratiquez. Ensuite, prenez une inspiration tout en vous relevant.

Précautions à prendre:

Si vous souffrez d’une blessure au bas du dos ou au genou, vous devriez éviter cet asana.


Quelques lectures intéressantes:

Conseils pour les débutants :

Vous ne devriez pas trop pousser votre corps au-delà de ces capacités lorsque vous débutez. Un conseil pour effectuer la posture de la guirlande est d’utiliser un accessoire tel qu’un polochon ou une couverture pliée pour vous soutenir. Vous pouvez aussi faire cette position sur une chaise au lieu de la faire sur le sol. Asseyez vos sur la chaise avec les jambes bien perpendiculaires au torse. Les talons doivent être placés sur le sol, un peu plus loin que le niveau des genoux. Ensuite, penchez-vous et placez votre torse entre vos genoux avant de suivre les étapes décrites ci-dessus. Vous pouvez utiliser cette astuce jusqu’à ce que vous soyez assez souple pour faire cette posture normalement.

Les bienfaits pour le corps :

  • La posture de la guirlande a de nombreux bienfaits sur le corps, elle est notamment bénéfique pour les jambes et le ventre.
  • Elle permet de renforcer les jambes, les chevilles, les genoux, les cuisses ainsi que la colonne vertébrale et elle permet aussi d’étirer le torse.
  • Elle est bonne pour le système digestif et aide le corps à mieux évacuer les excréments.

Les applications thérapeutiques :

  • Cette position est recommandée pour les femmes enceintes, sauf dans le dernier trimestre.
  • Dans plusieurs pratiques de yoga différentes, la posture de la guirlande est conseillée aux femmes enceintes car elle permet de préparer le corps à l’accouchement.
  • Cette position aide aussi à assouplir et décontracter l’articulation de la hanche et elle pourrait aider à déclencher l’accouchement. Cette position permet aussi de soulager la constipation.
  • Cette position fait aussi partie des asanas utilisés pour soulager les gaz.

Les variations :

L’une des variations de la posture de la guirlande consiste à effectuer la moitié de cet asana debout avant de se mettre en position de squat.

Les positions préparatoires :

Les positions à faire après :

<iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/embed/17xO9sM8sRs” frameborder=”0″ allowfullscreen></iframe>

Source et crédit photo:

yogawiz.com

guideyoga.org




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com