4 bienfaits du yoga pendant la grossesse

Yoga grossesse: de plus en plus prisé !


Les cours de yoga pour femme enceinte, qui prend en compte et valorise leur vécu, leur permet tout d’abord de ne plus se sentir isolées, d’autant plus que, très rapidement, elles vont acquérir par la détente et la respiration un meilleur équilibre nerveux. Il arrive alors que bien des troubles somatiques s’estompent d’eux-mêmes lors des premiers cours, dans le même temps ou elles reprennent confiance en elles, découvrant un interlocuteur attentif qui va les accompagner tout au long de leur grossesse. De cette « petit fille » un peu régressée par les premiers bouleversements de la grossesse, il va falloir dégager une femme libérée et consciente du pouvoir qu’elle peut avoir par elle même sur les évènements.

Excepté la yogini déjà pratiquante de yoga, la femme enceinte commence généralement ses premiers cours avec une certaine méconnaissance de son schéma corporel, et une conscience psycho-corporelle plus ou moins morcelée. Une vie professionnelle intense, de longs parcours dans les transports, certains événements de son histoire personnelle peuvent aussi être sources de fatigue et d’inquiétude. La colonne vertébrale, Arbre de vie et lieu symbolique de tous nos enfantements, va porter le poids de cette grossesse et de son devenir;rares sont ceux qui n’ont pas quelques petits comptes à régler avec leur colonne vertébrale. Le simple fait de s’allonger à plat sur le sol pour commencer un cours de yoga, chose inhabituelle dans nos sociétés occidentales modernes, va permettre de prendre davantage conscience de cette colonne vertébrale et de ses raideurs ou blocages éventuels. Certains seront résolus par des séances appropriées et des exercices judicieusement choisis, d’autres vont nécessiter quelques séances d’ostéopathie.

Le yoga permet une meilleur maîtrise de son schéma corporel


Outre un meilleur équilibre nerveux, le yoga va donc permettre en un premier temps, une prise de conscience et une meilleure maîtrise de son schéma corporel, une découverte de soi et de son mode de fonctionnement. Il va permettre de développer et préserver une mobilité du bassin, indispensable au bon déroulement de la grossesse et à la maîtrise de l’accouchement.


Quelques lectures intéressantes:


Le yoga régule la contractilité utérine


En rééquilibrant le système nerveux, le yoga va améliorer les fonctions en découlant, régulariser la contractilité utérine, favoriser un état d’esprit positif, une prise de conscience de ses capacités, permettre à l’organisme de stocker ces précieuses endorphines porteuses de vie et antidouleurs, dont nous avons déjà parlé. Il va également permettre un assouplissement progressif et généralisé des muscles, des ligaments et donc des articulations, contrebalançant les effets néfastes que le poids grandissant du bébé fait subir à la colonne, en particulier au niveau lombaire.

Apprendre à respirer


Les techniques de yoga apportent une prise de conscience de la respiration, de son évolution au cours de la grossesse. Elles permettent d’agit pour l’amplifier, la régulariser, l’utiliser au quotidien pour mieux vivre, comme au moment de l’accouchement pour se recharger en énergie et diminuer la douleur des contractions.

Améliorer la circulation du sang


Avant l’accouchement, les techniques de yoga permettent d’améliorer la circulation du sang et des énergies ainsi que l’ouverture du bassin, d’assouplir et d’irriguer le périnée en vue de faciliter le passage de l’enfant et d’éviter épisiotomie, de communiquer avec le bébé et de le faire monter ou descendre suivant les besoins; elles permettent aussi de se préparer par la bascule du bassin, le contrôle du souffle et du mental, à accoucher dans de bonnes conditions. Ces différentes techniques combinées ont la propriété de faciliter la descente de l’enfant et l’ouverture du col, donc de raccourcir notablement la durée des accouchements, y compris pour un premier bébé. Par dessus tout, le yoga permettra de développer la confiance et la combativité nécessaires pour mettre son enfant au monde librement, la future maman s’appuyant alors sur cette connaissance et ce vécu corporel vitalisant et réunifiant, acquis en chemin.

Extrait du livre de Christine Colonna-Cesari
« Le Yoga de la femme enceinte »
Editions Médicis

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com