Le Thym et ses bienfaits

Le Thym est un sous-arbuste fortement aromatique à tiges ligneuses à la base, pubescentes au-dessus et atteignant 30 à 40 cm de haut. Racine longue et fusiforme. Petites feuilles linéaires, décussées, à bords enroulés, glabres dessus, blanches tomenteuses dessous, et tachetées de glandes. Floraison de mai à septembre. Inflorescences en forme d’épi, composées de pseudo-verticilles avec 3 à 6 fleurs poussant à Vaisselle des feuilles supérieures. Fleurs petites et symétriques avec des étamines didymes. Calice en forme de clochette et bilabié. Corolle, elle aussi bilabiée, blanche ou pourpre pâle ; la lèvre inférieure a trois lobes, la supérieure est plate et bilobée. Les fruits sont des nucules. L’huile essentielle du thym est utilisée dans les dentifrices, bains de bouche.

Le Thym plante médicinale :

Le Thym est originaire de la péninsule Ibérique, du sud de la France, de la côte ouest et du sud de l’Italie ainsi que de la Grèce, où il pousse sur les pentes rocailleuses comme l’un des principaux composants des étendues dis­continues de plantes à feuillage dur appelées «tomillares» en espagnol. Les tiges fleuries récoltées dans la nature ou cultivées sont les parties utilisées mé- dicinalement. Elles contiennent principalement une huile essentielle (souvent plus de 3 %) avec thymol, carvacrol et cinéol comme composants principaux, ainsi que des tanins, des saponines, et principes amers et d’autres substances glucosidiques.


Quelques lectures intéressantes:

Le Thym est utilisé essentiellement pour les maladies des voies respiratoires supérieures. Il dissout les glaires, calme les spasmes bronchi­ques, facilite l’expectoration de mucus et a un effet antiseptique. C’est un ex­cellent expectorant à action antispasmodique. Il soulage les difficultés des personnes souffrant d’emphysème et d’asthme bien que ce ne soit pas un trai­tement pour ces maladies. Il est utilisé sous forme d’infusion préparée avec 1 cuiller à café de drogue émiettée pour 1 tasse d’eau, 3 fois par jour. La dro­gue est aussi efficace dans le traitement des troubles digestifs où elle exerce une action non seulement antiseptique et carminative mais aussi antispasmo­dique, c’est pourquoi le Thym est une herbe culinaire populaire. Le dosage pour les troubles digestifs est le même que pour les maladies respiratoires ; la drogue peut aussi être utilisée sous forme d’extrait alcoolique, en gouttes. On néglige souvent l’usage externe du Thym comme agent dermatologique pour traiter les éruptions rebelles, baigner les zones échauffées, pour les mycoses entre les doigts de pied. Les bains ont aussi un effet revigorant et rafraîchis­sant en cas de muscles fatigués et d’épuisement. On utilise alors une infusion à 5 %.


 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com