Currently set to Index
Currently set to Follow

Accompagner le sportif à l’aide de la naturopathie

La naturopathie comporte 3 piliers essentiels, l’alimentation, la gestion du stress et des émotions et l’exercice physique. Ce dernier participe à une bonne hygiène de vie, à condition qu’il soit adapté, qu’il soit pratiqué régulièrement et qu’il soit bien sûr associé à une alimentation saine et que le stress soit bien géré.

 

Le sport de haut niveau entraine une pratique longue et intense.

Celle-ci peut occasionner des conséquences néfastes à l’organisme.


La prévention et l’accompagnement du sportif sont donc essentiels, si celui-ci veut éviter une oxydation excessive, un organisme acidifié, des pathologies cardio-vasculaires, une baisse de l’immunité ou encore une hyperperméabilité intestinale.

Le praticien aidera également le sportif à gérer son stress et à éviter blessures ou contractures.

 

L’accompagnement alimentaire

 Il sera modulé en fonction du tempérament du sportif, de l’intensité et de la durée du sport pratiqué.

L’alimentation au quotidien

En cas d’efforts intensifs, l’organisme produits des radicaux libres, et les pertes en vitamines, minéraux et oligo-éléments sont énormes.

Lire : Anti radicaux libres: comment lutter contre le stress oxydatif

Le sportif va par conséquent devoir compenser les pertes et apporter des antioxydants en consommant une belle quantité de légumes et de fruits frais de saison et de qualité biologique.

Lire : Le guide ultime sur les antioxydants: définition, rôle et tous les bienfaits des antioxydants

Ses dépenses énergétiques réclament des aliments riches en glucides complets.

Il doit en permanence construire et réparer du muscle.

Les protéines animales et végétales de bonne qualité répondront à ses besoins.

Pour éviter l’inflammation, réduire le risque de blessures et parfaire les performances physiques et psychiques, les oméga-3 aux vertus anti-inflammatoires et participant à la solidité des membranes cellulaires sont indispensables au sportif.

Une eau de boisson de qualité peu minéralisée sera recommandée pour contribuer à l’élimination des toxines liées aux excès de stress ou de protéines.

LireQuelle eau choisir pour la consommation ? Le comparatif de toutes les eaux

 

L’alimentation autour de l’épreuve sportive

 Trois jours avant une compétition, le sportif devra apporter quelques modifications de façon à optimiser ses résultats et à prendre soin de son organisme.

Il devra amplifier de façon progressive les quantités de glucides à index glycémiques bas.

Ainsi il contribuera à stocker du glycogène, source énergétique immédiatement disponible lors d’un effort.

Il sera spécialement vigilant dans les heures précédant l’épreuve sportive.

Pour éviter des désagréments liés à la digestion, il devra manger trois heures avant la compétition.

La digestion sera ainsi bien engagée et les réserves énergétiques seront disponibles.

De même, il lui sera conseillé de s’abstenir de consommer des lipides, plus long à digérer.

Enfin il écartera les aliments contenant des fibres afin d’éviter des envies d’aller à la selle.

En effet lorsque l’exercice physique entraine des à-coups au sol, le transit intestinal est accéléré.

Les protéines quant à elles devront être réduites pour ne pas acidifier davantage l’organisme.

Un apport d’un demi-litre en eau ou en boisson énergétique sportive de bonne qualité sera pris environ deux heures avant la compétition de façon à être suffisamment hydraté.

Pendant l’épreuve, c’est le moment où le sportif doit avoir le maximum d’énergie immédiate.

Ainsi en cas de besoin, ce sera le moment de consommer des glucides à index glycémiques élevés, comme par exemple des barres énergétiques ou des fruits secs.

Il va par ailleurs au cours d’une transpiration importante perdre des minéraux. Une boisson énergétique sportive contenant un peu de sel sera à même de compenser ces pertes.

Le premier repas suivant l’épreuve sportive aura pour but de restaurer les pertes dues à l’effort intense.

Il devra apporter des protéines pour reconstituer les tissus et des glucides pour recomposer les réserves énergétiques musculaires.

Bien évidemment la réhydratation sera indispensable aux cellules.

Il sera également très important de rétablir l’équilibre acido-basique, malmené lors de l’effort intense.


Quelques lectures intéressantes:

De fait, des légumes alcalinisants et des fruits riches en minéraux, en eau et en glucides seront consommés en priorité.

Lire : Acidose, restaurez votre équilibre acido-basique !

Une eau riche en bicarbonate pourra aussi contribuer à tamponner l’acidité, ou des sérums composés d’eau de mer riches en minéraux et oligo-éléments.

 

L’importance de l’équilibre acido-basique

 Le terrain du sportif est en général acidifié pour différentes raisons, l’excès de protéines pour construire du muscle, un trop plein de stress et l’inflammation des intestins.

Une alimentation alcalinisante et un apport en minéraux aideront à désacidifier l’organisme.

 

L’hyperperméabilité intestinale

Lors d’un effort intensif, il se passe dans le corps un phénomène important à comprendre, l’ischémie intestinale.

Pendant un effort long et intense, l’irrigation sanguine des intestins et l’apport en oxygène sont limités afin de favoriser l’irrigation des muscles et des organes vitaux comme le cerveau.

Les fonctions intestinales sont ainsi diminuées momentanément.

A l’arrêt de l’effort, les intestins sont à nouveau irrigués par les vaisseaux sanguins qui se dilatent, on appelle cela la reperfusion.

Cette irrigation est accompagnée d’un apport en oxygène important, occasionnant ainsi du stress oxydant et favorisant l’hyperperméabilité intestinale.

Ainsi les toxines pourront passer la barrière intestinale et rejoindre la circulation sanguine, créant de l’inflammation au sein de l’organisme.

Le naturopathe proposera s’il y a lieu une réparation de la muqueuse intestinale à l’aide de glutamine, acide aminé et aliment favori des entérocytes, ou de plantes comme la réglisse, le curcuma ou la mélisse.

Lire : 10 bienfaits prouvés de la glutamine sur votre santé (immunité, énergie, métabolisme…)

 

La gestion du stress

La pratique sportive intense peut engendrer un stress chronique.

Celui-ci est oxydant et entraine un excès de radicaux libres.

Il est donc essentiel d’accompagner le sportif dans l’apprentissage de la gestion de son stress.

Le naturopathe lui proposera en fonction de ses affinités différents outils comme la cohérence cardiaque, la sophrologie, le yoga, le Qi Gong, la méditation.

Le coenzyme Q10 en complément alimentaire diminue l’activité des radicaux libres et procure de l’énergie, à ce titre il peut être doublement intéressant pour le sportif.

 

Détoxifier le foie

 Comme vu ci-dessus, la pratique intense du sport entraine une surproduction de toxines.

Il devient donc indispensable d’aider le foie dans ses fonctions de détoxification.

Le naturopathe proposera au moins une fois par an, en fonction du terrain de son consultant des plantes drainantes ou protectrices, comme l’artichaut, le radis noir ou le desmodium.

Néanmoins cette détox doit être proposée en dehors de périodes de compétition car elle entraine fréquemment des épisodes de fatigue.

 

Les différentes aides pour la récupération

La spiruline riche en protéines de bonne qualité, en fer, en caroténoïdes, en acides gras essentiels et en chlorophylle est particulièrement indiquée.

Le pollen frais, riches en minéraux, acides aminés essentiels, vitamines, oligo-éléments, antioxydants et glucides est le complément idéal du sportif.

Le magnésium aidera à la fois à l’équilibre nerveux, à la contraction musculaire et à compenser les pertes dans les urines.

La réflexologie plantaire aidera le sportif à récupérer et à optimises ses résultats.

Les massages contribueront à diminuer les contractions musculaires, les douleurs et favoriseront la détente et la récupération.

Le sauna aidera le sportif à se débarrasser de l’acide lactique et des toxines accumulés lors de l’effort.

 

Article rédigé par Laurence Guillon
Naturopathe
Laurenceguillon.naturo@gmail.com
06 07 04 26 76

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com