Currently set to Index
Currently set to Follow

Le brossage à sec contre la cellulite

Le brossage à sec du corps est une technique d’hygiène naturelle chère aux naturopathes.

Celle-ci consiste en un brossage quotidien le matin de l’ensemble du corps avec une brosse douce. Non, cela n’abîme pas la peau, bien au contraire cela la rend encore plus belle et plus douce !

Et cerise sur le gâteau, le brossage à sec permet de combattre la cellulite. Explications.


 

Le système lymphatique

Le système lymphatique est directement impliqué dans la présence de cellulite.

En effet, il est constitué de la lymphe (liquide extracellulaire interstitiel), des vaisseaux lymphatiques et du tissu lymphoïde.

Contrairement au sang qui est activé par une pompe, le cœur, il n’y a pas de pompe pour la lymphe dont la circulation est très lente.

C’est la marque à pied et l’exercice en général qui permet de mobiliser ce fluide. C’est pourquoi le brossage à sec en permettant de mobiliser la lymphe est aussi intéressant.

Il faut savoir, que la lymphe contient de nombreux éléments : eau, cellules immunitaires, graisses, toxines (déchets), grosses molécules de protéines.

Grâce à notre lymphe, on évacue 75 % des déchets de nos cellules.

 

Quel rapport avec la cellulite dans tout cela ?

La cellulite est provoquée par une accumulation d’eau et de graisse dans les cellules adipeuses sous la peau.

Quand celles-ci sont au maximum de leur capacité, elles gonflent.

Si on combine cela avec une circulation lymphatique ralentie du fait du taux important d’œstrogènes chez la femme, un manque d’exercice physique (sédentarité) et une compression des vaisseaux sanguins, on obtient cet aspect typique en peau d’orange, les capitons.

En plus, on rentre rapidement dans un cercle vicieux : l’accumulation de la cellulite vient freiner la circulation lymphatique en comprimant les vaisseaux lymphatiques et sanguins ; une mauvaise circulation lymphatique (et même veineuse) des jambes va favoriser l’apparition de cellulite.

 

Brossage à sec et lymphe

En brossant notre peau, on vient donc activer la circulation lymphatique (et aussi sanguine), ce qui permet de libérer le surplus d’eau, de toxines donc de déchets.

D’où le bien-être général que cela procure.

On permet aussi à la peau, qui se renouvelle naturellement toutes les 24h, de se débarrasser plus facilement des cellules mortes.

On l’aide donc à éliminer les cristaux, déchets acides du corps, en ouvrant les pores. Ce qui calme l’inflammation, la cellulite étant un symptôme inflammatoire. CQFD.

 

Comment se brosser ?

Pour pratiquer un bon brossage, on conseille de le faire quotidiennement.

C’est seulement de cette façon que vous parviendrez à combattre la cellulite.

Tout d’abord, commencez à vous brosser doucement, il ne s’agit pas de vous arracher la peau ou de vous faire des bleus.


Quelques lectures intéressantes:

Ensuite, procédez par des mouvements circulaires, en remontant du bas vers le haut, dans le sens de la circulation lymphatique.

D’abord la voûte plantaire et les métatarses, puis remontez sur les chevilles, puis les cuisses, les fesses. Ensuite passez au brossage du ventre, de la poitrine, des mains, des bras, du cou.

Enfin, terminez par le visage, en allant cette fois-ci du haut vers le bas, en petits mouvements doux pour ramenez la lymphe dans les veines sous-clavières (sous les clavicules).

Pensez à vos ganglions pour booster votre système immunitaire !  Ils sont situés dans les creux et les plis : genoux, aine, coudes, aisselles, cou.

 

Quelle brosse choisir ?

Pour vous brosser correctement, vous devez choisir une brosse à poils souples, on conseille habituellement des brosses naturelles en bois.

Il vaut mieux prendre deux brosses différentes : une pour le corps et pour le visage avec des poils plus souples.

A noter que vous pouvez nettoyer votre brosse, en brossant les fibres avec une brosse à dents toutes les semaines.

Une à trois fois par mois, savonnez-les avec un savon naturel et laissez la sécher à l’air libre.

 

Quels effets peut-on obtenir ?

Grâce au brossage à sec on améliore visiblement la beauté de notre peau.

D’après les utilisateurs, c’est une vraie cure de jouvence et nombreux sont ceux qui ne peuvent plus s’en passer.

Les effets obtenus grâce à ce brossage sont les suivants :

  • Une peau plus tonique
  • Une peau plus douce
  • Des peaux mortes éliminées (parfait à la fin de l’hiver et de l’été)
  • Un système lymphatique stimulé
  • Une meilleure circulation sanguine
  • Moins de cellulite
  • Une énergie renouvelée
  • Plus de chaleur dans le corps
  • Un système immunitaire renforcé
  • Des muscles tonifiés
  • Une digestion facilitée
  • Un bien-être global

 

Contre-indications

Comme le brossage à sec agit sur la circulation lymphatique, en mobilisant les humeurs (liquides) sous la peau, on ne le pratiquera pas en cas de lymphome (cancer du sang dans le tissu lymphoïde), présent ou passé.

On l’évitera également en cas d’hyperthyroïdie, de thrombose et d’œdème cardiaque puisqu’il agit aussi sur la circulation sanguine.

Pour les mêmes raisons, on ne le fera pas tout le temps qu’on est soumis à un état infectieux : grippe, rhume, angine.

Enfin, si vous avez des zones avec des boutons, de l’eczéma, des éruptions cutanées, évitez les pour ne pas risquer de créer de lésions.

A présent il ne vous reste plus qu’à vous brosser au quotidien, sans forcer, pour en faire un vrai moment de bien-être et d’hygiène cumulé !

 

Article rédigé par Clotilde Rolland,
Naturopathe,
Mail : clotilde.naturo@gmail.com




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com