Quelle eau choisir pour la consommation ? Le comparatif de toutes les eaux

Face aux pollutions de l’eau de consommation, nous sommes parfois perdus pour savoir quelle eau choisir. Laquelle est la meilleure pour notre santé, laquelle ne va pas nous nuire ? Nous avons entendu tout et son contraire et face aux multiples possibilités, le consommateur s’y perd.

Voyons en détails les pour et les contre de chaque eau.

L’eau du robinet

C’est l’eau à la disposition de tous par excellence.


Elle est desservie par les communes et gérée par des entreprises privées, qui sont responsables des analyses d’eau et de son traitement.

L’eau du robinet répond à des normes précises, mais ces normes peuvent changer d’un département à un autre.

Il n’y a donc pas de normes fixes et une eau impropre à la consommation dans un département peut être considérée comme buvable ailleurs…

Les pour :

  • Une des moins onéreuses, bien que le prix varie fortement d’une commune à l’autre.
  • A portée de tous sans installation compliquée
  • Analysée régulièrement
  • Facile d’accès, on ouvre son robinet et ça coule…

Les contre :

  • Fiabilité des analyses à revoir
  • Source de pollution : résidus de médicaments, d’hormones, de nitrates, de métaux lourds
  • Acide souvent, ce qui contribue à diminuer le PH du corps
  • Mauvais goût assez souvent constaté

L’eau minérale en bouteille

On la trouve plate ou pétillante, en bouteille en plastique ou en verre.

Beaucoup de grandes marques connues sont de l’eau minérale, comme Courmeyeur, Contrex, Quézac, Volvic.

Les marques distributeurs ont aussi leurs eaux minérales.

Les pour :

  • Une eau de qualité en bouteille en verre, moins polluée
  • Une eau avec des vertus thérapeutiques : aide à la digestion, diurétique, reminéralisante…

Les contre :

  • Le prix. Pour une famille de 4 personnes, cela triple le budget d’eau de consommation.
  • La contamination avec des résidus de plastique pour les bouteilles en plastique
  • Une exposition aux polluants extérieurs selon les conditions de stockage, le plastique étant perméable
  • Des déchets à traiter en plus car même si le verre et le plastique se recyclent, cela reste des déchets dont il faut assurer le traitement, ce qui a un coût économique et écologique…
  • Un abus d’eau très minéralisée peut provoquer une surminéralisation du corps et donc lui nuire.

L’eau de source en bouteille

Comme l’eau en minérale, on trouve facilement de l’eau de source en bouteille, que ce soit en verre ou en plastique.

Là aussi de grandes marques (Evian, Perrier, Badoit, Cristalline, Monroucous…) se partagent le marché avec les marques distributeurs.

On trouve aussi bien des eaux pétillantes que des eaux plates.

Les pour :

  • Une eau de qualité en bouteille en verre, dépendant de la source
  • Une eau faiblement minéralisée qui convient à tous y compris les bébés

Les moins :

  • Là encore le prix
  • La pollution aux résidus de plastique pour les bouteilles en plastique
  • L’exposition aux polluants extérieurs pour les bouteilles en plastique
  • Et toujours le recyclage des bouteilles qui a un vrai impact sur la planète et sur le prix de l’eau.

Les systèmes de filtration de l’eau


Quelques lectures intéressantes:

Ce sont des systèmes * que l’on installe, soit sur l’arrivée d’eau générale de la maison, soit que l’on peut mettre en dessous de l’évier. Il existe de petits modèles spécialement conçus pour cela et donc on peut aussi les mettre en appartement.

Les plus :

  • Certains systèmes ne filtrent pas les polluants à proprement parler mais récupèrent l’excès de calcaire, ce qui donne une eau plus douce (un PH plus acide). Ce sont les adoucisseurs d’eau. Ils augmentent la durée de vie des appareils électroménagers comme la machine à laver ou le lave-vaisselle, protègent les tuyauteries, rendent la douche plus agréable et évitent de voir des dépôts de calcaire apparaîtrent un peu partout.
  • Ils fonctionnent en filtrant l’eau dans différents filtres, à sable, à charbon, à zéolithe, à tamis selon les modèles, et rejettent l’eau de déchet dite impropre.
  • Une eau véritablement de qualité, une des meilleures qu’on puisse trouver
  • Peuvent-être installés partout : maison, appartement, entreprise, collectivités
  • Des économies sur le long terme par rapport aux eaux en bouteille

Les contre :

  • Selon le fabricant, le prix d’installation peut-être élevé
  • Il faut prévoir le lavage ou le changement des filtres, à faire soi-même ou avec un contrat de maintenance
  • Selon les systèmes, on peut avoir un rejet d’eau non buvable, donc on consomme plus d’eau qu’on en boit en réalité et c’est un “gaspillage” d’eau.

Les carafes filtrantes

De nombreux modèles existent sur le marché des carafes filtrantes. Ce sont des carafes en plastique dur le plus souvent équipées d’un filtre, lui-même souvent à charbon. On trouve facilement des recharges. Le filtre doit être changé tous les mois environ pour une famille de 4 personnes.

Les plus :

  • Une solution économique au niveau prix, pour avoir une eau filtrée.
  • Facile et simple d’utilisation
  • On utilise l’eau du robinet, donc pas de manutention ou d’installation compliquée

Les contre :

  • Si le filtre n’est pas assez souvent changé ou la carafe nettoyée, il peut y avoir un développement de bactéries à l’intérieur
  • La qualité du filtre varie selon les marques…
  • Le poids de la carafe peut être lourd pour des mains faibles…
  • Pour la majorité, cela reste du plastique, donc un polluant.

 

Article rédigé par Clotilde Rolland,

Naturopathe-Iridologue et Sylvothérapeute,
Spécialiste Fleurs de Bach
Tél : 06 26 67 49 69
Mail: clotilde.naturo@gmail.com
*Attention à ne pas confondre les systèmes de filtre avec les adoucisseurs d’eau qui récupèrent les excès de calcaire pour protéger canalisations et électroménagers. Ces adoucisseurs ne constituent pas une source assez fiable à l’heure actuelle quand à la qualité de l’eau, qui se retrouve privée de minéraux importants pour notre corps.
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com