Le pollen, le super aliment des abeilles

Aussi indispensable aux abeilles qu’aux végétaux dont il assure la reproduction, le pollen est également une source de nutriments particulièrement intéressants pour l’homme…

 

Cette fine poudre est patiemment récoltée par les abeilles, de fleur en fleur. Le goût et la couleur du pollen est variable suivant les espèces de fleurs, et leur propriétés peuvent également varier légèrement.

Par exemple, le pollen de ciste est souvent conseillé en cas de fatigue et/ou de compétition sportive ; le pollen de châtaignier est plus souvent conseillé pour les personnes souffrant d’insomnie ; le pollen de saule serait intéressant pour la vision….etc.


Mais surtout, ils ont tous en commun une richesse nutritionnelle incomparable.

Pendant la plus grande partie de sa vie, l’abeille ne consommera pratiquement que du pollen : cet aliment suffit pourtant à la nourrir et à lui permettre d’assumer son travail.

Cette faible diversité alimentaire est en effet compensée par la grande densité nutritionnelle du pollen :

  • Il contient presque toutes les vitamines du groupe B, ainsi que les vitamines C et E.
  • On retrouve dans le pollen plusieurs caroténoïdes dont le béta carotène, (précurseur de la vitamine A) la lutéine, la rutine, la zéaxanthine…
  • Les pollens contiennent entre 15 et 35 % d’acides aminés, suivant leur origine, ainsi que des acides gras poly insaturés et des glucides.
  • Le pollen est particulièrement riche en acides aminés essentiels : méthionine, alanine, tyrosine, tryptophane, glycine, histidine, phénylalanine, cystine, leucine, proline…..etc.
  • Il constitue également une source naturelle de tous les minéraux : calcium, magnésium, phosphore, fer, silice, souffre, potassium, sélénium….
  • Le pollen frais contient également des enzymes et des ferments lactiques, car c’est un aliment cru et vivant. Il contient également des fibres, nécessaires au transit et à la santé intestinale.

 

Pollen frais ou sec ?

Le pollen sec est séché immédiatement après la récolte pour obtenir des petites pelotes fines qui se conservent en pot plusieurs mois.

Il perd cependant une partie de ses propriétés lors du séchage.

 Pour qui, pourquoi et comment prendre le pollen ?

Le pollen peut être consommé par tous, petits et grands. Pour les personnes souffrant d’allergies respiratoires au pollen, il faut commencer doucement et évaluer si la prise alimentaire de pollen réactive les symptômes d’allergies, ce qui est tout de même peu fréquent.

En cas d’allergie saisonnière habituellement très prononcée, il est préférable de demander conseil à son médecin avant de commencer à prendre du pollen.


Quelques lectures intéressantes:

C’est un stimulant général, autant en cas de fatigue physique qu’intellectuelle, pour améliorer l’immunité ou les performances sportives, pour les étudiants qui préparent un examen…

Le pollen est également un aliment intéressant pour les personnes qui souhaitent protéger leur vision, améliorer la qualité de leur peau, mieux dormir, soutenir leur digestion et leur transit … et pour toutes celles et ceux qui souhaitent un apport naturel de vitamines, minéraux et antioxydants.

Il se consomme idéalement, soit au petit déjeuner, soit au gouter.

Les adultes peuvent prendre une cuillère à soupe par jour, une demi dose pour les enfants.

Le pollen surgelé doit être laissé au frigo avant sa consommation ; prélever le soir la portion nécessaire pour le lendemain ; à consommer le lendemain matin, là encore bien mastiqué.

Les cures de pollen peuvent être pratiquées toute l’année, c’est un aliment et non un complément alimentaire, donc aucun risque de surdosage.

Les meilleurs moments étant les changements de saisons, les périodes hivernale, d’entrainement sportif intense, d’examens, de stress….pour découvrir ou redécouvrir ce super aliment !

Le pollen doit être bien mastiqué pour bénéficier pleinement de tous ses nutriments.

Au gouter, il peut être accompagné d’un fruit frais, tandis qu’au petit déjeuner il peut être mélangé à un peu de compote, pour en atténuer le goût.

Par contre il ne doit être ni cuit ni chauffé, les vitamines et enzymes présents sont sensibles à la chaleur.

Le pollen frais peut se consommer directement après la récolte ou être surgelé immédiatement ; cette méthode permet de préserver tous les nutriments.

De plus, le pollen frais possède encore toutes ses enzymes et pourrait alors agir un peu comme un probiotique sur le microbiote intestinal, qu’il contribue à régénérer et protéger.

La préservation de ces enzymes contribue également à une meilleure assimilation des nutriments, vitamines et minéraux du pollen. Il garde également une texture plus moelleuse et son goût originel est préservé.

Le pollen peut se trouver sous deux formes, frais ( ou surgelé dès récolte) ou séché.

 

Article rédigé par Marie Chetaille,

Naturopathe

chetaille.marie@orange.fr

03 85 25 30 95

 

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com