7 Bienfaits de la tyrosine (Stress, Dépression…) + Dosage et effets secondaires

La tyrosine est un acide aminé précurseur des catécholamines (l’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine et la DOPA) et des hormones thyroïdiennes (thyronine). Elle est présente dans les protéines et on la retrouve donc dans les aliments suivants: produits laitiers, poissons, viande (volaille) avocat, amandes, les graines de sésame … La tyrosine possède de nombreux atouts, elle peut aider à combattre le stress et s’avère intéressante pour la mémoire mais elle peut être également utile pour un certain nombre de maladies. Découvrez dans cet article tous les bienfaits de la tyrosine.

7 bienfaits de la tyrosine

1) La tyrosine réapprovisionne les ressources cognitives utilisées par la mémoire

Il a été montré que les suppléments de tyrosine pouvaient restaurer certaines ressources cognitives utilisées pour augmenter la mémoire de travail.  [R]


La mémoire de travail est responsable de la mise à jour continue et de la maintenance de la mémoire. . [R]

Les études ont montré que la tyrosine ne reconstitue que certaines ressources cognitives lorsque les ressources sont épuisées, de sorte que ce sont seulement les situations difficiles qui nécessitent l’utilisation de ces ressources cognitives qui connaîtront une amélioration de ces dernières.  [R]

2) La tyrosine augmente les niveaux de dopamine dans le cerveau

La supplémentation en tyrosine augmente les niveaux de dopamine dans le striatum lorsque les animaux reçoivent des traitements qui augmentent la demande de dopamine. [R]

L’administration de tyrosine a également augmenté les niveaux de dopamine dans le liquide extracellulaire cérébral. Cependant, cet effet a été de courte durée car les niveaux supplémentaires de tyrosine ont activé des mécanismes dans le cerveau qui ont ralenti la décharge neuronale. Ceci, en revanche, a entraîné un retour aux niveaux initiaux de dopamine, avant l’administration de la tyrosine.  [R]

3) La tyrosine aide à combattre le stress

La tyrosine est un précurseur de la noradrénaline et le stress peut réduire les niveaux de noradrénaline dans le cerveau (locus coeruleus, hippocampe et l’hypothalamus) [R]

Les études sur les rats ont montré que lorsque les rats ont été soumis à un choc, les niveaux de noradrénaline ont diminué lourdement, mais lorsque la tyrosine a été injectée dans les rats, les niveaux de noradrénaline n’ont pas bougé. Ceci est probablement dû au fait que la tyrosine a amélioré le taux auquel la noradrénaline était produite dans des situations stressantes. [R]

La tyrosine ajoutée a amené les rats à ne pas présenter de déficits comportementaux alors que les rats qui n’ont pas eu de suppléments de tyrosine ont montré des changements de comportement résultant du stress.  [R]

L’hypothèse est également que la tyrosine ne peut améliorer la performance physique que si l’exercice en cours produit suffisamment de stress cognitif et épuise les niveaux de dopamine ou de noradrénaline. [R]

4) La tyrosine peut améliorer les troubles du déficit de l’attention

Les essais cliniques sur l’utilisation de la tyrosine pour essayer d’améliorer les symptômes du déficit de l’attention chez les humains ont montré des résultats encourageants. Sur les 12 adultes qui se sont portés volontaires pour les essais cliniques, huit ont montré une certaine amélioration en deux semaines. [R]

Vous aimerez aussi :  Les bienfaits des fèves: énergie, système immunitaire et bien plus...

Après six semaines, les huit patients ont développé une tolérance à la tyrosine et les améliorations se sont arrêtées. Des recherches supplémentaires sur la façon dont la tyrosine peut être utilisée pour guérir les troubles du déficit de l’attention doivent être effectuées. [R]

Un métabolisme altéré du neurotransmetteur  peut être une prédisposition au trouble du déficit de l’attention  [R].

Bien que cela ne représente que de 5 à 10% des cas de déficit de l’attention, il est plus probable que de tels cas profiteraient davantage des suppléments de tyrosine. [R]

5) La tyrosine peut être utilisée pour traiter la dépression

Il a été découvert que la tyrosine pouvait aider à atténuer la dépression chez certains patients dans certains essais cliniques. Un cas simple, une femme de 30 ans souffrant de dépression a montré une amélioration conséquente après la thérapie par tyrosine.  [R]Les médicaments placebo ont immédiatement montré un retour des symptômes de la dépression. La poursuite de la thérapie par la tyrosine a entraîné une nette amélioration.  [R]

D’autres essais concernant deux autres patients atteints de dépression ont également montré des améliorations dans les symptômes. [R]

Cependant, des essais cliniques plus larges sur 65 patients n’ont pas permis de confirmer l’efficacité de la tyrosine comme antidépresseur. [R]

Cela peut être attribué au fait que la dépression dépend d’une grande variété de facteurs, pas simplement un manque de dopamine ou de noradrénaline. La tyrosine comme antidépresseur pourrait être utilisée chez les patients dont la dépression provient de faibles niveaux de dopamine et de noradrénaline. [R]

6) La tyrosine peut être utilisée pour traiter la maladie de Parkinson

Neuf patients atteints de Parkinson ont été traités avec de la tyrosine et du probénécide. Ces patients ont montré une augmentation de l’acide homovanillique dans le liquide céphalo-rachidien. La présence de l’acide homovanillique, un produit du métabolisme de la dopamine, est en corrélation avec le fait que la dopamine est libérée dans le cerveau. [R]

Parce que la maladie de Parkinson est fortement liée à la dégénérescence des neurones qui libèrent de la dopamine, des taux élevés d’acide homovanillique peuvent constituer une bonne preuve que la tyrosine peut être utilisée pour traiter la maladie.  [R]

7) La tyrosine améliore l’humeur

Lorsque les patients ont été soumis à des conditions stressantes telles que le froid ou des hautes altitudes, il a été observé que des niveaux élevés de tyrosine amélioraient l’humeur du patient. L’une des raisons de cette amélioration était due à une diminution de l’intensité des symptômes. [R]

Vous aimerez aussi :  Les transitions alimentaires

Dans une étude à long terme, des patients en Antarctique ont reçu des suppléments de tyrosine tous les jours pendant l’été et l’hiver. Cependant, les suppléments de tyrosine fonctionnent pour améliorer l’humeur seulement en condition de stress (de 47%). [R]

Les conditions d’été n’étaient pas assez dures pour entraîner une réponse.  [R]

Tyrosine: Effets secondaires

La tyrosine est normalement sans danger lorsqu’elle est administrée par voie orale dans des quantités alimentaires. Elle est potentiellement sans danger lorsqu’elle est prise par des adultes à court terme en quantités médicinales ou lorsqu’elle est appliquée sur la peau. La tyrosine semble être sans danger lorsqu’elle est utilisée dans des doses allant jusqu’à 150 mg / kg par jour pendant un maximum de 3 mois. Certaines personnes éprouvent des effets secondaires tels que des nausées, des maux de tête, de la fatigue, des brûlures d’estomac et des douleurs articulaires.

Il n’y a pas assez d’informations disponibles pour savoir si la tyrosine peut convenir aux enfants. Il ne faut pas en donner aux enfants avant d’avoir consulter un médecin et d’avoir plus d’informations sur le sujet.

Tyrosine: Contre indications et précautions spéciales (avertissements)

Grossesse et allaitement: il n’y a pas suffisamment d’informations disponibles pour savoir si la tyrosine peut-être utilisée pendant la grossesse et l’allaitement. Mieux vaut être prudent et éviter son utilisation.

Hyperthyroïdie ou maladie de Basedow: le corps utilise de la tyrosine pour fabriquer de la thyroxine, une hormone thyroïdienne. Prendre de la tyrosine pourrait augmenter le taux de thyroxine et aggraver ces maladies. Si vous avez une de ces maladies, ne prenez pas de suppléments de tyrosine.

Interactions

Interaction modérée (soyez prudent avec cette combinaison)

La lévodopa interagit avec la tyrosine.

La tyrosine pourrait diminuer la quantité de lévodopa absorbée par le corps. En diminuant la quantité de levodopa absorbée par le corps, la tyrosine pourrait diminuer l’efficacité de la lévodopa. Ne prenez pas la tyrosine et la lévodopa en même temps.

L’hormone thyroïdienne interagit avec la tyrosine.

Le corps produit naturellement les hormones thyroïdiennes. La tyrosine pourrait augmenter la quantité d’hormone thyroïdienne produite par le corps. Cela pourrait augmenter les effets et les effets secondaires des hormones thyroïdiennes.

Tyrosine: Dosage

Pour améliorer la vigilance après avoir été éveillé pendant longtemps: 150 mg / kg / jour de tyrosine.
Pour la phénylcétonurie (PCU): La recommandation actuelle pour les personnes atteintes de PCU est l’incorporation de 6 grammes de tyrosine pour 100 grammes de protéines. Cependant, une supplémentation séparée supplémentaire avec seulement de la tyrosine n’est pas recommandée, car elle peut produire de grandes variations dans la quantité de tyrosine dans le sang et pourrait provoquer des effets indésirables.

 

Sources:   webmd.com    selfhacked.com


Crédit photo: pexels.com