13 bienfaits du thym sur la santé

De nos jours, nous sommes plus familiers avec le terme «huiles essentielles». Nous apprenons que ces dérivés végétaux sont «essentiels» pour une raison. Ils sont thérapeutiques et peuvent vous aider à plusieurs niveaux.
Prenez le Thym par exemple – par définition – c’est une plante aromatique à faible croissance de la famille de la menthe. Les petites feuilles sont utilisées comme herbe culinaire, et la plante donne une huile médicinale. Les huiles essentielles de thym sont reconnues depuis des milliers d’années dans les pays méditerranéens à des fins médicinales.
Le Thym est un excellent complément au traitement de nombreuses maladies. Il contient un puissant antioxydant, particulièrement efficace chez les patients diagnostiqués du cancer du sein.

Faisons le tour de tous les bienfaits du thym, sous toutes ses formes:

1. Anticarcinogène

Plusieurs études ont lié l’utilisation du thym à une réduction des cellules actives du cancer du sein, ainsi qu’à une réduction des risques de développer différents types de cancers du côlon. Par exemple, l’Université Celal Bayar en Turquie rapporte que près de 98% des cellules cancéreuses chez les patients atteints de cancer du sein ont été détruites en 72 heures, après un traitement qui comprenait notamment des huiles essentielles de thym.

Franchement, cette donnée parait un peu trop « magique » pour y apporter du crédit (il faudrait analyser toutes les données de l’étude) mais néanmoins, de nombreux scientifiques font référence à l’utilisation du thym parmi les traitements complémentaires anti cancer.

2. Acné

Une étude menée à l’Université metropolitaine de Leeds en Angleterre a rapporté des résultats sur les effets du thym sur l’acné. L’étude a été menée par le Dr Margarita Gomez-Escalada, qui a signalé un lien positif entre les extraits de thym et la bactérie responsable de l’acné sur la peau.
Elle rapporte qu’une préparation de thym trempée dans l’alcool pendant plusieurs jours permet de détruire efficacement le propionibacterium acnes, la bactérie de l’acné. Elle a également indiqué que la myrrhe et le thym peuvent être utilisés en synergie comme des alternatives naturelles aux produits antibactériens de soins de peau.

3. Eczéma et autres affections cutanées courantes

Selon l’International Journal of Dermatology, 66,5% des sujets d’étude qui ont utilisés une crème fongique à base d’huile de thym ont été complètement guéris, alors que seuls 28,5% des sujets de l’étude dans le groupe placebo ont réussi à guérir complètement. Cette étude a été menée à l’Université d’Addis-Abeba, en Éthiopie.

Vous aimerez aussi :  Terre de diatomée: le kieselguhr bon pour la santé?

4. Candida Albicans

Candida Albicans est le nom scientifique pour le champignon qui crée des infections à levures. Dans un rapport de la revue Planta Medica, il a été déclaré que l’huile essentielle de thym considérablement amélioré le traitement de Candida albicans.

5. Hypertension artérielle

L’Université de Belgrade en Serbie a rapporté les résultats d’une étude qui reliait l’utilisation du thym sauvage sur les patients souffrant d’hypertension. L’étude a été menée sur un groupe de rats de laboratoire (Les scientifiques ont confirmé que les réponses hypertensives de ces animaux expérimentaux sont semblables à celles des humains.)

Une réduction des niveaux de pression artérielle a été observée après un traitement contenant des extraits de thym sauvage. L’étude a ouvert des possibilités pour de plus amples recherches sur les participants humains.

 

6. Santé générale du cœur

« Il est dit » que l’huile de thym est fondamentalement bonne pour la santé cardiaque en raison de ses propriétés toniques. Il renforce le muscle cardiaque, réduisant ainsi la pression artérielle.

7. Arthrite

L’huile essentielle de thym est un stimulant de la circulation. C’est également un diurétique qui augmente la miction et aide à éliminer les toxines du corps en créant un effet de guérison de la douleur arthritique.

8. Protection contre les infections bactériennes d’origines alimentaires

Selon le magazine Food Sciences et Technology International, il a été constaté que l’huile de thym agit comme un conservateur naturelle capable de tuer divers types de bactéries ingérées dans le corps au travers des aliments. Les bactéries alimentaires sont responsables de nombreuses maladies humaines. Il est rapporté que cet effet est observé même avec de faibles concentrations d’huile de thym.

9. Diurétique

La recherche a fourni les preuves que l’huile de thym peut être bénéfique chez les patients qui ont besoin de médicaments pour abaisser leur tension artérielle. La recherche a également montré que l’huile de thym présente des avantages sur la perte de poids et la digestion. Les scientifiques pensent que ces avantages sont dus à la miction accrue causée par le thym, qui aide à éliminer les toxines, les sels en excès et l’excès d’eau.

Vous aimerez aussi :  Le sucralose (Splenda): bon ou mauvais?

11. Cicatrisant

Les plaies, l’acné, la chirurgie, la rougeole et la variole laissent souvent des traces telles que des cicatrices ou des taches sur la peau. L’huile de thym est souvent utilisée comme remède pour traiter et diminuer ces cicatrices visibles.

12. Antibactérien

Le caryophyllène et le camphène sont des composants présents dans de nombreuses huiles essentielles, disposant de propriétés antibactériennes. Grâce à ces composés, l’huile essentielle de thym peut inhiber la croissance bactérienne à l’intérieur et à l’extérieur du corps.

13. Bronchite

Le thym est traditionnellement utilisé pour le traitement des troubles respiratoires comme la toux. Il est d’ailleurs approuvé par la commission E (un organisme d’évaluation des plantes) pour combattre la bronchite. De nombreuses études1-3ont démontré ses effets contre les affections respiratoires lorsqu’il était associé avec d’autres produits naturels, mais aucune n’a pu prouver son efficacité en monothérapie.

Au cours d’une étude ouverte (les participants savaient ce qu’on leur administrait), plus de 7 000 patients souffrant de bronchite ont testé un sirop composé d’extraits de thym et de racine de primevère officinale. Celui-ci s’est montré au moins aussi efficace que la N-acétylcystéine et que l’Ambroxol, deux médicaments qui fluidifient les sécrétions bronchiques. D’autres essais cliniques ont indiqué que des sirops composés d’un extrait de thym et d’un extrait de feuilles de lierre grimpant étaient efficaces pour soulager la toux.

Comment utiliser le thym afin qu’il soulage la toux ?

En inhalation. Plonger 2 cuillères à soupe de thym dans un bol d’eau bouillante. Pencher la tête au-dessus du bol puis se couvrir d’une serviette. Respirer doucement au début, les vapeurs étant importantes. Quelques minutes suffisent. Source: http://www.passeportsante.net

 

Dossier: 8 épices parmi les plus saines au monde: