Les bienfaits du romarin pour les troubles gastriques et rhumatismaux

Dans la Grèce antique, les érudits portaient des guirlandes de romarin pour les aider à se concentrer. De nos jours, la science n’arrive toujours pas à se prononcer fermement sur les bienfaits du romarin sur les facultés cognitives. De nombreuses études ont été réalisées sur le sujet, mais elles finissent toujours pas se contredire, rendant toute conclusion impossible.

Malgré cette polémique, le romarin s’avère efficace dont de nombreuses autres situations, notamment pour le traitement des troubles gastriques ou des troubles rhumatismaux, et bien d’autres encore.

Parmi les bienfaits regulièrement évoqués du romarin:


  • Amélioration de la concentration mentale
  • lutter contre les bactéries d’origine alimentaire
  • Stimule la repousse des cheveux pour les personnes victimes de pelade
  • effet anti-stress
  • Anti rhumatismal
  • cicatrisant
  • antiseptique

 

Le romarin contre la pelade

Les résultats d’une étude avec placébo ont indiqué qu’un mélange d’huiles essentielles composé notamment de romarin (Plus thym et bois de cèdre) a permit de stimuler la croissance des cheveux chez les victimes de pelade.

Le romarin contre le stress et anxiété

Une étude publiée en 2009 a montré qu’une combinaison d’huiles de romarin et de lavande ralentit les pulsations cardiaques chez les étudiants passant un examen, confirmant les effets anti-stress et anxiolytiques du romarin rapportés préalablement Cependant, une autre étude indique que l’application d’huile de romarin sur le poignet augmente le sentiment d’anxiété chez des adultes de 18 à 30 ans, comparée à un placebo.


Quelques lectures intéressantes:

Cantre l’arthrite

Des études précliniques suggèrent que la combinaison d’un produit contenant du romarin, du houblon et de l’acide oléanolique réduit la douleur arthritique au bout de quatre semaines. Ces effets bénéfiques pourraient être dus à l’acide rosmarinique, un ingrédient abondamment présent dans le romarin, qui diminuerait la production de prostaglandines, molécules responsables de l’inflammation. Ces effets pourraient également être attribuables à plusieurs composants de la plante ayant des propriétés antioxydantes.

Contre les troubles gastriques et troubles rhumatismaux

La Commission E et l’ESCOP reconnaissent l’usage interne du romarin pour soulager les troubles gastriques et son usage externe, comme adjuvant, pour soulager les troubles rhumatismaux et de la circulation sanguine périphérique (mains, pieds, jambes). L’ESCOP recommande aussi le romarin pour améliorer les fonctions biliaires et hépatiques (foie) et, en usage externe, comme antiseptique léger. Il est également utilisé pour soigner la goutte, atténuer la toux et réduire l’hypertension. source: www.passeportsante.net

Découvrez les 6 autres épices parmi les plus saines au monde ou revenir à la fiche précédente sur la sauge.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com