Vasisthasana : posture de la planche sur le côté (explications et video)

Vasisthasana, ou la posture de la planche sur le côté est un asana puissant qui vise à améliorer l’équilibre, surtout au niveau des bras.

Le mot sanskrit « Vasisth » signifie « le meilleur sage » ou « l’excellent sage ». Ce niveau d’excellence est un attribut de nombreux sages, la posture de la planche sur le côté est donc aussi parfois appelée posture des sages.

Cette posture permet à l’esprit de se calmer et de se débarrasser du stress ainsi que de gagner en force dans le bras et les épaules. C’est une position d’équilibre sur un bras, où le corps doit former un angle de 45 degrés par rapport au sol.


La posture de la planche sur le côté est un exercice utile qui permet de développer la force intérieure ainsi que la force des bras et vous devez faire attention en effectuant cet asana. Rappelez-vous des étapes à suivre et des conseils : vous devez vous assurer que toutes les parties de votre corps sont bien alignées lorsque vous faites Vasisthasana. Placez un pied sur l’autre, comme vous le feriez pour Tadasana, ou la posture de la montagne.

Pour mieux vous rendre compte de la manière dont le poids de votre corps est réparti, vous pouvez placer vos pieds contre un mur, vous sentirez aussi que vos muscles sont étirés.

Lorsque vous serez plus habitué à cette posture et que vous la maîtriserez, vous pourrez faire cet asana complètement et correctement. Pour le moment, pliez le genou pour l’approcher de votre poitrine et attrapez votre gros orteil entre votre pouce, votre index et votre majeur. Inspirez en étirant la jambe vers le haut. Essayez de la placer perpendiculairement au sol, en créant un angle droit. Tenez cette pose pendant un moment avant de reprendre votre position de départ. Faites ensuite la même chose de l’autre côté avec la jambe inverse.

Vasisthasana : posture de la planche sur le côté

Étapes :

  1. Pour commencer, mettez-vous en position du chien tête en bas, Adho Mukha Svanasana. Placez ensuite votre pied droit sur votre pied gauche. Positionnez votre main sur votre hanche en faisant pivoter tout votre corps en même temps pour trouver votre équilibre. Votre poids doit maintenant être porté par votre main et votre pied gauches.
  2. Placez la main qui porte votre corps un peu plus loin que l’épaule, pour que le bras soit un peu en diagonale par rapport au sol. Votre bras doit rester tendu et la paume, bien plantée dans le sol.
  3. Ensuite, contractez les cuisses et essayez de mettre tout votre poids sur le talon qui est posé par terre, comme pour le faire rentrer dans le sol. Tout votre corps doit maintenant être aligné, en diagonale par rapport au sol.
  4. Vous pouvez aussi lever votre bras droit vers le plafond et rester dans cette position d’équilibre un moment.
  5. Revenez ensuite en position du chien tête en bas et faites les mêmes mouvements du côté droit.
  6. Une fois que vous avez fini, prenez la posture de l’enfant, Balasana.

Précautions à prendre :

  • La posture de la planche sur le côté est un exercice de yoga dont l’intensité peut varier selon la manière d’effectuer cet asana, mais il demande toujours de la force. Il faut donc que vous soyez en bonne forme physique pour faire Vasisthasana.
  • Faites-la avec prudence si vous souffrez ou venez de vous remettre d’une blessure au niveau de la nuque, du cou, des épaules ou des chevilles.
  • Certaines parties du corps doivent soutenir votre poids, et vous devriez donc l’éviter si vous avez une blessure qui peut poser problème.

Conseils pour les débutants :

Cet asana est une posture de yoga avancée, et un débutant aura donc des difficultés pour la maîtriser. Un bon conseil, que vous pouvez suivre si vous avez du mal à faire Vasisthasana est d’essayer de faire cette pose contre un mur pour ne pas perdre l’équilibre lorsque vous faites basculer le poids de votre corps d’un seul côté. Lorsque vous commencez en position du chien tête en bas, vous pouvez aussi plier les jambes et poser les genoux au sol pour avoir un appui plus stable. Si vous voulez, vous pouvez également faire l’inverse lors de la posture de la planche sur le côté et poser les avant-bras au sol.


Quelques lectures intéressantes:

Bienfaits pour le corps :

  • Cette position permet d’améliorer nettement l’équilibre.
  • Vos muscles seront raffermis.
  • L’arrière des jambes et les poignets seront étirés.
  • Les muscles abdominaux seront aussi renforcés.

Les applications thérapeutiques :

  • Cet asana vise à améliorer l’équilibre, la coordination et la concentration, et il aide à combattre la peur et la dépression. Il est donc souvent utilisé pour traiter l’anxiété et la dépression.
  • Il permet aussi d’améliorer sa force et de construire sa masse musculaire au niveau des abdos.

Les variations :

  • Vous pouvez prendre appui sur un mur lorsque vous faites cet exercice.
  • Pliez un peu les genoux vers le bas pour avoir un meilleur équilibre lorsque vous êtes en position du chien tête en bas.
  • Vous pouvez aussi poser votre avant-bras sur le sol pour avoir un meilleur appui, contrairement à la version de base de cet asana, plus avancée, où votre main doit être perpendiculaire au sol.

Les positions préparatoires :

  • Adho Mukha Svanasana : position du chien tête en bas. C’est la première étape de la posture de la planche sur le côté, et vous devez automatiquement passer par cette position avant de faire basculer le corps en diagonale, sur l’un des deux côtés.
  • La posture de la pompe, qui ressemble au moment où vous tendez les bras en faisant une pompe et qui améliore votre équilibre.
  • Prasarita Padottanasana : posture des pieds écartés, qui est une très bonne manière d’étirer les jambes et de renforcer votre dos et votre colonne vertébrale.
  • Supta Padangusthasana : posture allongée pied en main, qui permet un bon étirement des hanches, des mollets et des cuisses, tout en renforçant les genoux.
  • Supta Virasana : posture du héros couché, qui étire l’abdomen et les cuisses.

Les positions à faire après :

  • Utthita Parsvakonasana : posture de l’angle latéral. Elle permet de renforcer les jambes et les chevilles. Elle étire aussi le corps des épaules jusqu’à la taille.
  • Utthita Trikonasana : posture du triangle. Elle renforce le corps en permettant de bien étirer les chevilles, les pieds et les cuisses. Les organes sont également stimulés dans l’abdomen.

Source et crédit photo :

yogawiz.com

yogaeastbourne.com




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com