Parsva Bakasana : posture du corbeau latéral

La posture du corbeau latéral, aussi connue sous le nom sanskrit de Parsva Bakasana est appelée posture de la grue en anglais parce que celui qui la pratique prend une position qui ressemble à celle d’une grue. C’est un asana intense qui nécessite beaucoup d’équilibre et d’entraînement.

Elle est donc qualifiée comme une posture avancée et est recommandée uniquement pour les élèves qui ont un niveau avancé, et non les débutants. La posture du corbeau et celle du corbeau latéral sont censées aider à renforcer les poignets, les bras et la colonne vertébrale.

Étapes :

Parsva Bakasana : posture du corbeau latéral


  1. Prenez une profonde respiration et accroupissez-vous à moitié, en ne pliant les genoux que légèrement. Vos cuisses doivent être parallèles au sol. Vos talons doivent être bien à plat au sol, mais confortablement posés. Vous pouvez placer une couverture pliée ou un tapis de yoga sous vos pieds pour avoir un meilleur équilibre.
  2. Expirez profondément et faites une torsion du torse vers la droite. Essayez d’aligner sur un même axe les côtes gauches du bas de la cage thoracique avec la cuisse droite, sans pour autant les coller, il peut y avoir une certaine distance entre les deux.
  3. Prenez une autre respiration profonde et glissez votre bras gauche le long de la cuisse droite, jusqu’à placer votre aisselle aussi près que possible de la partie extérieure de votre cuisse droite.
    Essayez de vous pencher vers l’arrière, en faisant partir le mouvement du dos avant de faire la torsion. N’oubliez pas de respirer pendant que vous tournez votre torse aussi loin que possible, sans pour autant vous faire mal. Lorsque vous avez atteint votre limite, glissez votre bras droit près de la hanche, contre la cuisse.
  4. Maintenez la pression pour que votre peau ne glisse pas et amenez le haut de votre bras près du genou droit. C’est important, le bras ne doit pas bouger de cette position durant tout le reste de l’asana. Si vous le déplacez, vous ne ferez pas la posture du corbeau latéral correctement.
  5. Ensuite, mettez-vous en position complètement accroupie, jusqu’à ce que les fessiers soient placés juste au-dessus des talons. Posez votre main gauche à côté du pied droit. Penchez-vous vers la droite jusqu’à ce que vous arriviez à placer la paume de votre main bien à plat sur le sol.
  6. Vos deux mains doivent être écartées de la largeur de vos épaules voire un peu plus. Elles devraient être placées en diagonale pour que votre pied droit soit anglé en direction du talon gauche.
  7. Soulevez votre pelvis et peu à peu, basculez-le sur le côté droit. Laissez votre abdomen se détendre entre vos mains. Faites passer le poids de votre corps de vos pieds à vos mains peu à peu, cela vous permettra de décoller les pieds du sol plus facilement.
  8. Maintenant que vos jambes sont en l’air, collez vos deux pieds ensemble, expirez et tendez les bras.

Précautions à prendre :

Si vous souffrez de blessure en bas du dos ou au poignet, évitez de faire cet asana.


Quelques lectures intéressantes:

Conseils pour les débutants :

Vous pouvez baisser votre front et le reposer sur une brique de yoga en mousse ou une couverture roulée en boule pour que le poids de votre tête soit mieux soutenu et que vous ne perdiez pas l’équilibre.

Les bienfaits pour le corps :

  • Cette posture vous permet d’améliorer l’équilibre général de votre corps.
  • Elle vous aide à renforcer les bras, les avant-bras et les biceps, les poignets ainsi que la colonne vertébrale.
  • Elle a aussi un effet positif sur les muscles abdominaux, elle permet de les renforcer et de les raffermir.

Les applications thérapeutiques :

  • La posture du corbeau latéral est bonne pour vos poignets et aide à traiter certains problèmes et douleurs en bas du dos. Toutefois, en cas de blessure grave ; cette position peut empirer l’état de vos poignets et de votre dos et causer de la douleur.
  • Elle aide aussi à renforcer les muscles abdominaux.

Les variations :

Il n’existe pas de variations de Parsva Bakasana puisqu’elle est elle-même une variation de la posture du corbeau. Ces deux asana sont difficiles à maîtriser et ne peuvent être pratiqués seul qu’après beaucoup d’entraînement sous la supervision d’un professeur de yoga.

Les positions préparatoires :

  • Pasasana : posture de la prière.
  • Marichyasana I : posture du sage I.

Les positions à faire après :

Source et crédit photo :

yogawiz.com

yogaposeweekly.letsglo.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com