Vrksasana : posture de l’arbre

Vrksasana, litérallement la posture de l’arbre à maïs, est une position très populaire chez les débutants. Cette posture permet de s’étirer et cible les cuisses tout en aidant à bâtir les muscles du plancher pelvien. Etant donné que cette pose est facile à faire, elle peut être pratiquée même par les personnes qui viennent juste de commencer le yoga. La posture de l’arbre est généralement utilisée comme échauffement avant de passer à des positions plus difficiles.

Etapes :

Vrksasana : posture de l’arbre

  1. Tenez-vous droit, avec vos deux mains en l’air, étirées vers le ciel. Il faut que vous ressentiez que vos bras et votre torse s’étirent.
  2. Déplacez votre poids lentement sur la jambe gauche, en la plantant fermement au sol.
  3. Prenez une profonde inspiration et pliez votre genou droit. Avec votre main droite, attrapez votre cheville droite et amenez peu à peu le pied droit vers le haut.
  4. Placez la plante de votre pied droit contre la partie intérieure de votre cuisse gauche et appuyez légèrement avec le talon dans la partie intérieure de l’aine gauche. Gardez les orteils du pied droit en direction du sol.
  5. Assurez-vous que votre pelvis reste bien droit et centré, il doit être pile au-dessus du pied gauche qui reste au sol et fournit l’équilibre.
  6. Vous pouvez reposer vos mains sur vos hanches.
  7. Étirez votre torse comme si vous étiez en train de tirer sur votre coccyx et appuyez avec votre pied droit sur la cuisse gauche tout en trouvant l’équilibre nécessaire pour que la partie extérieure de la jambe gauche ne soit pas affectée.
  8. Amenez vos mains devant votre poitrine et placez-les en position d’anjali mudra.
  9. Tenez la position pendant quelques minutes et respirez profondément. Ensuite, dépliez vos jambes et vos bras et reprenez la posture de la montagne.
  10. Recommencez avez la jambe inverse.

Précautions à prendre :

  • Les personnes qui souffrent de migraines et d’insomnies devraient éviter cette posture qui n’est pas bonne pour leur santé.
  • La posture de l’arbre ne convient pas non plus aux personnes qui ont une pression artérielle trop basse ou trop élevée.
  • Si vous faites de l’hypertension, ne levez pas vos bras au-dessus de votre tête pendant trop longtemps, car cela risque de déclencher une crise cardiaque.

Conseils pour les débutants :

Bien que cette posture de l’arbre soit relativement facile et convienne aux débutants, il est toujours utile de lire les conseils pour effectuer les positions de yoga. Par exemple, le pied que vous avez soulevé du sol glisse peut-être vers le bas et ne veut pas tenir sur la cuisse. Pour éviter ça, vous pouvez prendre un tapis de yoga un peu collant et le placer entre votre pied et votre cuisse. Cela permettra à votre pied de ne pas bouger pendant que vous effectuez cette posture.


Quelques lectures intéressantes:


Les bienfaits sur le corps :

  • La posture de l’arbre permet de renforcer les membres inférieurs, que ce soit les mollets, les cuisses, les chevilles ou la colonne vertébrale.
  • Cette position vous aide aussi à étirer l’intérieur des cuisses, l’aine, les épaules et la poitrine.
  • Etant donné que pour faire cette posture, vous devez vous tenir sur une jambe, elle peut vous aider à améliorer votre équilibre général.
  • Elle réduit aussi la tendance des pieds plats et permet de soulager les symptômes de douleur sciatique causée par le nerf sciatique.

Les applications thérapeutiques:

Il n’existe que peu d’applications thérapeutiques de la posture de l’arbre, mais elle est censée être idéale pour les personnes souffrant de sciatique et de douleur dans le bas du dos.

Les variations:

Si vous essayez de faire une variation de la posture de l’arbre, vous pouvez par exemple étirer vos bras vers le haut, parallèles, au lieu de mettre vos mains en position anjali mudra, à la fin. Cela peut rendre la pose plus difficile.

Vous pouvez aussi effectuer cette posture en fermant les yeux. Ce n’est pas exactement une variation mais ce sera plus difficile de faire cette pose étant donné que vous devrez vous concentrer plus fort pour trouver votre équilibre.

Les postures préparatoires:

Les postures à faire après :

  • Padangusthasana : posture des mains aux orteils.
  • Garudasana : posture de l’aigle.
  • Utthita Parsvakonasana : posture de l’angle étiré.
  • Malasana : posture de la guirlande.
  • Ardha Chandrasana : posture de la demi-lune.
  • Natarajasana : posture du danseur.
  • Tadasana : posture de la montagne.
  • Parivrtta Parsvakonasana : posture de l’angle de côté retourné.
  • Anjaneyasana : position du croissant de lune.
  • Parsvottanasana : l’étirement intense des côtés.

 

Sources et crédit photo :

yogawiz.com

eklablog.com

femininbio.com




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com