Stramoine: Plante médicinale sédative (et dangereuse!)

La stramoine (Datura stramonium, Solanée) est une belle plante qui pousse à l’état sauvage sur les terrains en friches, dans les champs et même sur les décombres. Bien connue pour sa dangerosité, elle reste cependant un sujet ornemental et facile de culture. Le Datura stramonium fait partie de la vaste famille des Solanacées, elle en est d’ailleurs un des représentants les plus toxiques, bien qu’utilisée jadis comme une plante médicinale. Son origine est longtemps restée mystérieuse, on la suppose importée du Mexique. Cette plante annuelle se serait naturalisée dans toute l’Europe où elle est maintenant très commune.

Attention : Poison violent

  • Autres appellations : datura, herbe aux sorcières, pomme du dia­ble, endormie, herbe des magiciens.
  • Parties utilisées : feuilles, semences.
  • Principaux constituants connus : daturine, hyoscyamine, scopolamine…

Propriétés :

Indications :

  • Parkinson
  • névralgies (faciales et autres)
  • asthme (surtout nerveux)
  • transpiration
  • anxiété

Utilisation :

Usage interne :


  • poudre : 0,05 à 0,20 g en pilules de 0,05 g. Pour certains, jusqu’à 2 g, à doses progressives
  • extrait alcoolique de semences : 0,02 à 0,05 g en pilules
  • teinture de feuilles : 5 à 30 gouttes par jour (1 g = 53 gouttes)
  • alcoolature : 10 à 40 gouttes par jour
  • sirop : 10 à 30 g par jour (13 gouttes de teinture pour 10 g)

(utiliser ces préparations par périodes de 3 jours, sé­parées par des intervalles de 3 jours)


Quelques lectures intéressantes:

Les doses efficaces frisent souvent Yintolérance : sé­cheresse de la bouche, mydriase, troubles vaso-moteurs, diarrhées.

Usage externe :

  • dans l’asthme, on fume des feuilles roulées en ciga­rettes (1,50 g de feuilles pour une crise d’asthme, pures ou mélangées à de la sauge ou feuilles de mauve)

également : poudre composée de feuilles de datura, jusquiame et belladone : 5 g de chaque et 3 g de nitrate de potasse. Brûler 1 cuillerée à café sur une soucoupe et respirer la fumée qui s’en dégage.

  • Décoction calmante pour applications locales   :
    • feuilles de stramoine : aa 10 g
    • feuilles de nicotiane : aa 10 g
    • feuilles de morelle : aa 10 g
    • tête de pavot concassée : 5 g
    • semences de fenugrec : 15 g

faire bouillir dans 1 litre d’eau. Imbiber une serviette- éponge pliée en 4. Appliquer sur l’épigastre dans gastralgies, crises hépatiques, douleurs du plexus solaire.

  • Teinture de datura :
    • semences de datura : 60   g
    • vin chaud d’Espagne : 1/2 litre
    • alcool rectifié : 1/2 litre

laisser macérer le tout ensemble pendant quelques jours, puis mettre dans un flacon et bien boucher. En frictions dans les névralgies de la face.

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com