Jusquiame : Propriétés, Indications, Remèdes

La jusquiame noire (Hyoscyamus niger, Solanée) est une plante annuelle ou biennale toxique. Elle dispose de propriétés stupéfiantes, narcotiques et hallucinogènes, mais elle est également utilisée comme plante médicinale car elle présente de nombreuses vertus médicinales.

La jusquiame dégage une odeur très désagréable, est couverte de poils et disposent de tiges de 30 à 80 cm de hauteur.

Elle était utilisée au Moyen-Âge pour la réalisation d’onguents et de philtres (l’herbe des sorcières), au même titre que la belladone et le datura.


La jusquiame contient de nombreux alcaloïdes (solanine, atropine, nicotine, hyoscyamine). Elle entraîne des délires et des hallucinations puis le sujet tombe dans un profond sommeil.

  • Autres appellations: herbe aux engelures, mort aux poules, herbe des teigneux…
  • Parties utilisées : feuilles, semences.
  • Principaux composants: hyoscyamine,hyoscine (comparable à la ..).

Propriétés

(comparables à celles de la belladone, mais la jusquiame est plus sédative et plus hypnotique) :

  • antispasmodique
  • sédatif du système nerveux
  • hypnotique
  • antinévralgique

Indications

(on emploiera la jusquiame de préférence à la belladone lorsqu’il faudra obtenir à la fois des effets anesthésiques et antispasmodiques, la belladone pouvant avoir au début de son action des effets exci­tants) :

Usage interne :

  • tremblementsdes parkinsoniens, de la chorée
  • délire alcoolique
  • spasmes gastriques, œsophagiens, vésiculaires, intestinaux
  • mélancolie anxieuse
  • agitation des maladies mentales.

Usage externe :


Quelques lectures intéressantes:

  • goutte, rhumatismes
  • contusions, entorses(douleur)
  • névralgies dentaires et autres — inflammation des oreilles (huile retirée de la jusquiame)

 

Comment l’utiliser :

Usage interne :

  • infusion : 2 cuillerées à café pour un litre d’eau. 2 à 3 tasses par jour
  • teinture au 1/10 : 1 à 4 g par jour (57 gouttes « 1
  • extrait hydro-alcoolique : 0,05 à 0,20 g par jour, en pilules
  • sirop : 20 à 50 g par jour (une cuillerée à dessert = 0,75 g de teinture)
  • feuilles sèches fumées :
  • Pilules de Méglin modifiées :
    • extrait de jusquiame : aa 0,05 g
    • extrait de valériane : aa 0,05 g
    • extrait de lactucarium : aa 0,05 g

pour une pilule. 1 à 2 pilules par jour (excellent antispasmodique).

  • Suppositoires antihémorroïdaires :
    • extrait de jusquiame : 5 cg
    • extrait d’hamamélis : 10 cg
    • beurre de cacao : 5 g

pour un suppositoire.

Usage externe :

  • cataplasmes de tiges et feuilles fraîches contre mammite et engorgement mammaire, furoncles
  • huile de jusquiame : en frictions contre les dou­leurs rhumatismales
  • Uniment calmant : huile de jusquiame 60 g — chloroforme 8 g.

L’empoisonnement par la jusquiame donne les symptô­mes suivants : prostration, engourdissements des mem­bres, somnolence, ivresse, myosis, délire, convulsions, paralysie et mort.

Contrairement au délire furieux de la belladone, celui de la jusquiame est calme.

Crédit photo: www.jeantosti.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com