Les bienfaits et les sources du picolinate de chrome

Le chrome est un minéral essentiel dont votre corps a besoin en petites quantités. Lorsqu’il est combiné à l’acide picolinique, il devient le picolinate de chrome et il est vendu comme complément nutritionnel. Il est utilisé pour prévenir la carence en chrome, qui peut se développer à la suite d’une mauvaise alimentation, du stress et du vieillissement. Il a également une influence positive sur certaines pathologies. Ne vous soignez jamais vous-même avec des suppléments alimentaires ; parlez-en à votre médecin avant d’ajouter des suppléments de chrome à votre alimentation quotidienne.

Les bienfaits du picolinate de chrome

Il peut améliorer la glycémie

Chez les personnes en bonne santé, l’insuline, une hormone, joue un rôle important en signalant à l’organisme d’introduire la glycémie dans les cellules du corps.

Chez les personnes atteintes de diabète, la réponse normale de l’organisme à l’insuline pose des problèmes.



Plusieurs études ont indiqué que la prise de suppléments de chrome peut améliorer la glycémie chez les diabétiques (12).

Une étude a révélé que la consommation pendant 16 semaines de 200 μg / jour de chrome a été en mesure d’abaisser la glycémie et l’insuline tout en améliorant la réponse de l’organisme à l’insuline (2).

D’autres recherches ont montré que les personnes qui ont une glycémie plus élevée et une sensibilité à l’insuline plus faible peuvent mieux répondre aux suppléments de chrome (34).

De plus, dans une vaste étude portant sur plus de 62 000 adultes, la probabilité d’être atteint de diabète était inférieure de 27 % chez ceux qui prenaient des suppléments alimentaires contenant du chrome (5).

Cependant, d’autres études portant sur trois mois ou plus de supplémentation en chrome n’ont pas montré d’amélioration de la glycémie chez les adultes atteints de diabète de type 2 (6).

De plus, la recherche sur des adultes obèses sans diabète a révélé que 1 000 μg/jour de picolinate de chrome n’améliorait pas la réponse de l’organisme à l’insuline (7).

En fait, un vaste examen de 425 personnes en bonne santé a révélé que les suppléments de chrome ne modifiaient pas les niveaux de sucre ou d’insuline (8).

Dans l’ensemble, certains avantages de la prise de ces suppléments ont été observés chez les personnes atteintes de diabète, mais pas dans tous les cas.

Le picolinate de chrome peut il vous aider à perdre du poids ?

En raison du rôle du chrome dans le métabolisme des nutriments et des effets possibles sur le comportement alimentaire, plusieurs études ont examiné s’il s’agit d’un supplément efficace pour la perte de poids.

Une grande analyse a examiné 9 études différentes contenant 622 personnes en surpoids ou obèses pour avoir une image complète de l’utilité de ce minéral pour la perte de poids.

Des doses allant jusqu’à 1 000 μg/jour de picolinate de chrome ont été utilisées dans ces études.

Dans l’ensemble, cette recherche a révélé que le picolinate de chrome induisait de petites pertes de poids (1,1 kg) après 12 à 16 semaines chez les adultes en surpoids ou obèses.

Vous aimerez aussi :  Acarex test: Le test de détection des acariens

Toutefois, les chercheurs ont conclu que l’impact de cette perte de poids était discutable et que l’efficacité du supplément n’était pas encore claire (9).

Une autre analyse approfondie des recherches disponibles sur le chrome et la perte de poids a abouti à une conclusion similaire (10).

Après avoir analysé 11 études différentes, les chercheurs ont conclu à une perte de poids de seulement 0,5 kg après 8 à 26 semaines de supplémentation en chrome.

De nombreuses autres études chez des adultes en bonne santé n’ont démontré aucun effet de ce supplément sur la composition corporelle (graisse corporelle et masse maigre), même lorsqu’il est combiné à l’exercice.

Le picolinate de chrome peut réduire la faim et l’envie de fumer

La plupart des gens qui ont essayé de perdre du poids sont familiers avec les sentiments de faim et de fringales.

Par conséquent, beaucoup s’intéressent aux aliments, aux suppléments ou aux médicaments qui pourraient aider à combattre ces pulsions.

Plusieurs études ont examiné si le picolinate de chrome peut être utile à ce titre.

Dans une étude de 8 semaines, 1000 μg/jour de chrome (sous forme de picolinate de chrome) ont réduit l’apport alimentaire, la faim et les envies chez les femmes en surpoids en bonne santé (11).

Les chercheurs ont rapporté que les effets du chrome sur le cerveau peuvent avoir produit ces effets.

D’autres recherches ont examiné des personnes souffrant de troubles de la frénésie alimentaire ou de dépression, car ce sont ces groupes qui pourraient bénéficier le plus de la suppression de l’état de manque ou de la faim.

Une étude de 8 semaines a assigné 113 personnes souffrant de dépression à recevoir soit 600 μg/jour de chrome sous forme de picolinate de chrome ou de placebo.

Les chercheurs ont constaté que l’appétit et les envies de fumer étaient réduits avec des suppléments de picolinate de chrome, comparativement au placebo (12).

De plus, une petite étude a permis d’observer des bénéfices possibles chez les personnes souffrant d’un trouble de la suralimentation.

Plus précisément, des doses de 600 à 1 000 μg/day peuvent avoir entraîné une réduction de la fréquence des épisodes d’hyperphagie boulimique et des symptômes de dépression (13).

Picolinate de chrome et acné

Quelques études peu fiables ont indiqué que le picolinate de chrome peut traiter l’acné.

La théorie est que le chrome aide à réguler les niveaux de sucre dans le sang, ce qui peut également aider l’acné.

Cependant, cela n’a pas été prouvé de manière rigoureuse.

Les aliments riches en picolinate de chrome

1. Levure de bière

C’est l’une des sources les plus riches en chrome.

Une cuillère à soupe dans un smoothie fournit jusqu’à 15 mcg de chrome – environ la moitié de l’apport quotidien recommandé.

Cela en fait une alternative alimentaire sérieuse à la supplémentation régulière.

Vous aimerez aussi :  10 bienfaits du curcuma prouvés par la recherche

2. Brocoli

Le brocoli est une excellente source de chrome.

Comme pour la plupart des nutriments contenus dans les légumes comme le brocoli, il est préférable de les cuire à la vapeur plutôt que de les faire bouillir dans de l’eau qui peut éliminer une grande partie de la valeur nutritive.

3. Oeufs de poules élevées en plein air

Le jaune d’œuf est une bonne source de picolinate de chrome si les poulets qui l’ont produit ont une alimentation saine.

4. Patate douce

Les patates douces sont généralement supérieures sur le plan nutritionnel aux pommes de terre ordinaires.

Elles sont une bonne source de chrome ainsi que de pro-vitamine A et une grande variété d’antioxydants et d’autres minéraux.

5. Maïs

Le maïs en épi peut être une source naturelle de chrome, mais malheureusement la plupart du maïs est maintenant génétiquement modifié pour contenir des toxines suspectes qui tuent les insectes.

Si vous voulez éviter l’expérience de Monsanto, on dit que le maïs violet ne contient pas d’OGM.

 

7. Avoine

Les flocons d’avoine traditionnels sont une source de picolinate de chrome et sont l’une des céréales les plus saines que vous pouvez consommer.

Si vous ne consommez pas beaucoup d’aliments riches en chrome, alors un bon supplément de chrome peut être envisager.

Effets secondaires courants du picolinate de chrome

Certains effets secondaires courants du picolinate de chrome peuvent inclure :

Effets secondaires graves du Picolinate de Chrome :

Vous devriez cesser d’utiliser le picolinate de chrome et communiquer immédiatement avec votre médecin si vous rencontrez:

  • Problèmes de coordination ou d’équilibre
  • Difficulté à se concentrer ou difficulté à penser
  • Symptômes de problèmes hépatiques, notamment : nausées, douleurs à la partie supérieure de l’estomac, démangeaisons, sensation de fatigue, perte d’appétit, urine de couleur foncée, selles de couleur argile ou jaunissement de la peau ou des yeux (jaunisse).

Demandez de l’aide médicale d’urgence si vous présentez des signes d’anaphylaxie, une réaction allergique grave qui peut inclure de l’urticaire, de la difficulté à respirer ou un gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge.

Interactions du picolinate de chrome

Informez votre médecin de tous les médicaments que vous prenez pendant que vous prenez du picolinate de chrome, en particulier :

  • Insuline
  • Lévothyroxine (Synthroid)
  • Antiacides
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène (Advil, Motrin), le naproxène (Aleve, Naprosyn), le piroxicam (Feldene), l’aspirine, etc.
  • Herbes et suppléments contenant du chrome
  • Fer
  • Vitamine C
  • Zinc

Autres interactions

Vous devriez éviter un régime riche en sucre pendant que vous prenez du picolinate de chrome.

Trop de sucre pourrait avoir un impact sur l’efficacité du supplément.

Sources:

www.healthline.com

www.everydayhealth.com