Œdèmes

Un oedème généralisé est souvent le signe d’un dysfonctionnement rénal pro­voqué directement par une maladie des reins ou indirectement par toute autre affection atteignant les reins. En l’ab­sence d’autres symptômes, l’affection est proprement rénale.

L’Œdème généralisé peut s’observer dans les cas suivants :


Quelques lectures intéressantes:

  • Syndrome prémenstruel : Irritabi­lité, nervosité, maux de tête, douleur dans la poitrine, manifestations oedéma­teuses, surtout autour de l’abdomen.
  • Contraception Ga « pilule ») : Œdème généralisé, seins hypersensibles, saignements du vagin, étourdissements, nausées et vomissements.
  • Toxémie gravidique (prééclampsie) : Prise de poids excessive (à peu près 700 g par semaine), maux de tête sévères et tenaces, troubles visuels, étourdisse­ments, vomissements, jaunisse, engour­dissements, amnésie.
  • Choc anaphylactique : Éruption spectaculaire et oedème généralisé, res­piration coupée, pouls accéléré, choc.
  • Avitaminose B, (thiamine) : Perte de poids et d’appétit, perte de sensibilité dans les mains, les jambes et les pieds, palpitations alarmantes, difficultés res­piratoires, gonflement et infiltration des tissus, instabilité émotionnelle.

Œdèmes localisés

  • Insuffisance cardiaque : Essouffle­ment au moindre effort physique, alter­nance de respiration accélérée ou ralen­tie, toux sèche et sifflante, oedèmes des jambes et des chevilles, accélération du pouls au moindre effort, veine jugulaire proéminente.
  • Cirrhose du foie : Nausées, vomisse­ments, ballonnements, perte de poids. Par la suite, jaunisse sévère, émaciation, abdomen distendu (ascite), angiome stellaire (petites taches rouges sur la peau entourées de lignes rouges partant en étoile), œdème des pieds et des jambes, hémorragie généralisée, sang dans les selles. Chez l’homme, atrophie des testicules, hypertrophie mammaire, perte des poils du pubis, impuissance.
  • Néphrite aiguë : Urines peu abon­dantes, présence de sang et d’albumine dans les urines, œdème de la face et des articulations, maux de tête, inappétence, vomissements, langue chargée, hyper­tension.
  • Néphrite chronique : Urines exces­sives, surtout la nuit (nycturie) et sanglantes, œdèmes de la face et des chevilles, ballonnement important de l’abdomen, troubles de la vision dus à un saignement sur la rétine, anémie, souffle court au moindre effort physique. (Hypertension.)
  • Néphrose : Le plus souvent chez l’enfant : oedème généralisé provenant d’une rétention d’eau dans les tissus (ascite). Bouffissure importante de la face, abdomen distendu, jusqu’à deux fois sa taille normale, œdème des chevilles et des pieds, anémie, pâleur et faiblesse extrêmes.
  • Anémie à hématies falciformes : Symptômes anémiques graves, douleurs diffuses, douleurs articulaires, jaunisse, troubles de la croissance provoquant un développement des bras et des jambes disproportionné par rapport au tronc. Chez l’enfant : oedèmes douloureux des mains et des pieds.
  • Bilharziose : Douleurs abdomi­nales, éruption cutanée, œdème de la face, des membres, des parties génitales, anémie, fatigue chronique.
  • Cancer des os : Douleur dans les os atteints, avec autour des manifesta­tions œdémateuses.


Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com