Avitaminose B

Avitaminose B (béribéri, carence en thiamine)

Le béribéri, forme grave de la carence en thiamine, est une maladie devenue rare dans les pays industrialisés, bien que l’on observe encore parfois des cas isolés. Il se rencontre surtout parmi les populations dont l’alimentation est fon­dée sur le riz décortiqué (c’est-à-dire privé de la cuticule contenant la thianune).

Des formes bénignes de carence en thiamine sont cependant assez fré­quentes chez les alcooliques, les malades atteints d’hypothyroïdie, de diarrhée chronique, de lésions hépatiques graves, ainsi qu’au cours de la grossesse et de l’allaitement, les besoins de l’organisme étant alors accrus.


L’avitaminose B, s’observe habituelle­ment chez les sujets au régime alimen­taire riche en glucides (sucres) et en céréales raffinées, et pauvre en protéines et en légumes frais. La vitamine B, se trouve en abondance dans les céréales complètes, dans la viande animale (en particulier dans les abats), les volailles, les oeufs, les légumes verts, les noix.

Danger : L’avitaminose B, entraîne le béribéri et peut se compliquer d’une cardiopathie d’issue fatale en l’absence d’un traitement rapide.


Quelques lectures intéressantes:

Avitaminose B Symptômes :

Le béribéri débute par une perte d’appétit et un amaigrissement suivis de polynévrite (sensation de pico­tement et d’engourdissement dans les jambes, les pieds et en d’autres points du corps), d’instabilité émotionnelle, de crampes des mollets, d’une difficulté à marcher, de tachycardie, de difficulté respiratoire et de fatigue.

Les symptômes tardifs sont les oe­dèmes et les épanchements de liquide dans les tissus (béribéri humide) ac­compagnés d’insuffisance cardiaque, ou une perte d’appétit entraînant une éma­ciation sévère (béribéri sec).

Avitaminose B Traitement :

Vitamine B, par voie buccale (10 à 100 mg). En cas d’atteinte cardiaque grave, l’administration se fait par injection sous-cutanée.

Résultat: Diagnostiquée à temps, l’avitaminose B; a un bon pronostic. Un régime alimentaire équilibré et des suppléments vitaminiques contribuent à supprimer les symptômes. Les besoins quotidiens en vitamine B, sont de 1,5 mg chez, l’enfant comme chez l’adulte.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com