Pellagre: Symptômes et Traitement

Bien que la niacine se trouve en abondance dans la plupart des aliments, la pellagre s’observe encore presque partout dans le monde, en particulier dans les pays où l’alimentation est essentiellement à base de maïs. La niacine existe dans le foie, les céréales complètes, les viandes blanches, le pois­son, les volailles, les cacahuètes, le lait, les pommes de terre, les légumes à feuilles.

La niacine a un rôle essentiel dans l’absorption des hydrates de carbone et le métabolisme des tissus ; elle exerce également une action sur la peau et le système nerveux. Une carence grave en niacine entraîne la pellagre, qui se manifeste par des signes cutanés et des troubles neurologiques et digestifs.

Danger : Troubles digestifs graves et lésions cérébrales. Avant la découverte de la vitamine B„ les deux tiers des patients atteints de pellagre mouraient.


Quelques lectures intéressantes:


Pellagre Symptômes :

Les symptômes précoces sont la faiblesse, la perte d’appétit et l’amaigrissement. Par la suite apparais­sent des maux de tête, des troubles diges­tifs et une éruption cutanée de taches symétriques rouges siégeant sur les par­ties découvertes ; la peau se pigmente ensuite en brun, puis desquame. Le bord de la langue et la muqueuse buccale sont rouge écarlate, la salivation est augmen­tée. La diarrhée est un symptôme d’appa­rition précoce ; elle devient ensuite in­tense avec des selles sanglantes.

Les troubles psychiques peuvent se limiter à de l’insomnie, à des maux de tête et à des troubles de la mémoire, mais ils aboutissent souvent à des symptômes plus graves comprenant l’irritabilité, la dépression, un comportement irration­nel, l’agitation et la démence.

Pellagre Traitement :

Administration de niacine par voie buccale (300 à 1 000 mg par jour en doses fractionnées) associée à un régime alimentaire équilibré. En cas de diarrhée, la niacine doit être administrée par voie intraveineuse. Les résultats sont excellents.

Les besoins quotidiens en niacine sont d’environ 13 mg chez la femme, 15 à 20 mg chez l’homme et de 8 à 15 mg chez le nourrisson et l’enfant.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com