Déshydratation

La déshydratation est une perte im­portante d’eau dans l’organisme ou les tissus. Elle constitue un ensemble de symptômes, telles l’altération du faciès (visage hâve, creusé, nez saillant et aigu, yeux excavés), la peau livide, les crampes musculaires, les muqueuses desséchées, les urines peu abondantes. Si elle n’est pas traitée sur-le-champ, elle peut aboutir à l’état de choc. Déshydratation, Déshydratation ac­compagnée de soif.

La déshydratation peut s’observer dans les cas suivants :

  • Occlusion dans l’ulcère gastro-duodénal (sténose) : Les vomissements consti­tuent le symptôme majeur. Ils sont accompagnés de déshydratation, d’un ballonnement de l’estomac et d’une éructation fétide.
  • Gastro-entérite due à des aliments contaminés : Dans les empoisonne­ments les plus sévères, déshydratation souvent accompagnée d’insuffisance ré­nale et de choc. Dans les formes bénignes, nausées, vomissements, crampes, diarrhée sans déshydratation. Les symptômes apparaissent douze heures ou plus après absorption de l’aliment infesté.
  • Sténose ou rétrécissement du pylore : Chez l’enfant : vomissements, constipation, perte de poids, grosseur dans l’abdomen.
  • Diabète (coma diabétique) : Dés­hydratation sévère, essoufflement, nau­sées, vomissements, perte d’équilibre, douleurs abdominales. Parfois état de choc, de stupeur et coma.
  • Insuffisance surrénale (maladie d’Addison) : Fatigabilité, faiblesse, nau­sées, vomissements, douleurs abdomi­nales, troubles nerveux et mentaux, intolérance au froid, évanouissements, étourdissements, taches noirâtres sur la peau, pigmentation brune de l’épiderme (peau bronzée).
  • Cancer de l’œsophage : Déglutition difficile, pesanteur ou douleur gastri­ques, perte de poids rapide, déshydrata­tion, toux, salivation, ballonnements, aphonie, anémie, fièvre, haleine fétide.

Déshydratation accompagnée de soif

  • Occlusion intestinale : Douleur intermittente autour du nombril, vomis­sements abondants, soif, constipation, ballonnement abdominal. A un stade avancé et grave déshydratation, anxiété, arrêt total des mictions (anu- rie), choc.
  • Péritonite : Vomissements persis­tants, douleur violente dans l’abdomen, abdomen rigide et ballonné, soif impor­tante, hoquet, anxiété et malaise profond.
  • Diabète insipide : Urines très abondantes (plusieurs litres par jour), besoin d’uriner la nuit (nycturie), dés­hydratation sévère, soif inextinguible.
  • Choléra : Diarrhée soudaine, vio­lente et continue, déshydratation grave, crampes musculaires aux jambes et à l’estomac, soif intense, yeux excavés, peau ridée et moite.
  • Dysenterie bacillaire : Diarrhée continue, sang, pus et mucus dans les selles, douleurs, soif, faux besoins d’aller à la selle, nausées et vomissements.
  • Cancer de l’œsophage : Déglutition difficile, pesanteur ou douleur gastri­ques, perte de poids rapide, émaciation, déshydratation, soif, toux, salivation importante, ballonnements. Par la suite, anémie, aphonie, fièvre, haleine fétide.
Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com