Gastro-entérite due à des aliments contaminés

Cette forme de gastro-entérite est due à l’ingestion d’aliments contaminés par les bactéries du groupe salmonelle.

Danger : Rarement mortelle, parfois chez le petit enfant ou les personnes âgées, cette affection est néanmoins une alerte médicale.

Gastro-entérite due à des aliments contaminés Symptômes :

Les troubles surviennent généralement douze à quarante-huit heures après l’ingestion de l’aliment contaminé. Nausées, crampes, vomisse­ments et diarrhée constituent les symp­tômes caractéristiques. Us peuvent s’ac­compagner de mal de tête, de frissons et de fièvre. Dans les cas sévères, la déshydratation, l’insuffisance rénale avec arrêt des fonctions urinaires et le choc sont possibles. L’affection peut être bénigne au point de permettre au sujet de continuer son activité normale mal­gré un léger malaise, ou bien grave au point d’entraîner la mort (contingence rare). Lorsque plusieurs personnes ont été contaminées par un même aliment, le diagnostic est facile à poser.


Gastro-entérite due à des aliments contaminés Traitement :

Le traitement est le même que pour la Gastro-entérite aiguë. Dans les cas sévères, le médecin peut prescrire de la streptomycine, bien que
les avis médicaux restent partagés sur son efficacité.

Gastro-entérite due à des aliments contaminés Prévention :

Tout aliment douteux, en particulier servi dans des endroits dou­teux, doit être évité. Il ne faut jamais absorber, même chez soi, de nourriture dont l’odeur ne révèle pas une fraîcheur absolue.


Quelques lectures intéressantes:

Ce sont la plupart du temps les volailles et leurs oeufs, du poulet à la dinde, qui sont responsables des salmo­nelloses. Le taux de contamination des oeufs frais est faible, mais il s’élève dangereusement dans toutes les prépara­tions alimentaires – congelées ou en poudre – à base d’œufs. La viande de porc, de bœuf ou de mouton peut également abriter le germe. En défini­tive, rares sont les aliments qui ne soient susceptibles, à des degrés divers, d’être contaminés par les salmonelles.

Les sujets ayant subi une gastrectomie sont particulièrement prédisposés à cette forme de gastro-entérite. Les capa­cités de résistance individuelle déter­minent l’intensité des symptômes.

Les selles des sujets ayant contracté la maladie contiennent le germe des semaines, des mois et parfois même des années durant. C’est pourquoi toute personne appelée à manipuler des prépa­rations alimentaires doit, si elle a été contaminée, cesser cette activité tant qu’il n’est pas prouvé cliniquement qu’elle n’est plus porteuse du germe.

Enfin, l’isolement du malade grave­ment atteint est nécessaire, même pen­dant la convalescence.

Résultat: Les symptômes subsistent de deux à cinq jours. Rétablissement assuré.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com