Comment soigner une gastro-entérite aiguë ?

Une gastro-entérite aiguë est une inflammation de la muqueuse de l’estomac et des intestins, la gastro­entérite aiguë est causée par une intoxi­cation alimentaire, l’excès d’alcool, la grippe intestinale, des virus ou une allergie à certains aliments. Elle peut également être favorisée par des médica­ments comme la cinchonine (couram­ment utilisée comme analgésique et fébrifuge), la colchicine (anti-inflamma­toire, en particulier antigoutteux), les salicylates, la cocaïne, le stilboestrone et la nicotine. Les autres causes possibles sont les intoxications au cadmium, au mercure, au plomb et à tous les métaux lourds. Plus de 250 drogues ou subs­tances chimiques, allant de l’aconite au zinc, provoquent l’affection à des degrés divers. La gastro-entérite complique également de nombreuses infections, en particulier la typhoïde, la dysenterie et le choléra.

Danger : Bien que les cas mortels soient rares, sauf chez les sujets très jeunes ou âgés, la gastro-entérite aiguë est toujours une alerte médicale.


Quelques lectures intéressantes:

Gastro-entérite aiguë Symptômes :

La maladie survient bruta­lement avec nausées, vomissements, crampes d’estomac, gargouillements in­testinaux et diarrhée. Divers degrés de prostration sont possibles, en fonction de l’intensité du trouble. L’abdomen est distendu et sensible plutôt dans le quadrant inférieur que supérieur. Si les vomissements et la diarrhée persistent, il y a risque de déshydratation sévère. Parmi les autres symptômes : pouls rapide, peau froide, sécheresse des mu­queuses, faiblesse et choc.


Comment soigner une gastro-entérite aiguë-Traitement :

Le repos alité est primor­dial Il faut observer une diète totale tant que les nausées et les vomissements persistent : ensuite, thé léger, bouillon de légume assez salé et bouillies de céréales.

Si malgré cela le sujet continue de vomir, le médecin fait une injection intraveineuse de sel ou de potassium afin de prévenir la déshydratation, l’arrêt des fonctions urinaires et l’altération de l’équilibre acido-basique. Lorsqu’il y a risque de choc, la thérapie à base de plasma sanguin est recommandée. Des sédatifs permettent habituellement de contrôler les vomissements.

Résultat: Rétablissement assuré après suppression de l’agent causal.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com