L’olivier, une plante phare en naturopathie (antioxydant, anti cholestérol, vitalité…)

Une symbolique puissante

 Lorsqu’on se penche sur l’histoire de l’olivier, on est frappé par la multitude des symboles auquel il est rattaché. En effet il est symbole de paix, de réconciliation, de richesse et de fertilité dans la mythologie gréco-romaine. Il représente la force, la victoire, la sagesse, la fidélité, l’immortalité, l’espérance, l’éternité, la richesse et l’abondance…

C’est le seul arbre qui réunit autant de symboles. Il est présent dans de nombreuses légendes et est associé à de multiples traditions et rites religieux. Ainsi l’huile d’olive est utilisée en onction dans diverses religions.

L’olivier est cité de nombreuses fois dans la Bible notamment dans le passage de l’arche de Noé, avec la colombe qui ramène en son bec un rameau d’olivier, signifiant la fin du déluge et la continuation de la vie sur terre. Ou encore quand Jésus se recueille sur le mont des oliviers avant son arrestation. En Grèce, pendant les jeux Olympiques, on déposait sur la tête des vainqueurs une couronne de feuilles d’olivier.


Il pousse essentiellement dans le bassin méditerranéen, où l’on trouve des oliviers millénaires.

Ses vertus médicinales sont utilisées dès l’antiquité pour renforcer la fertilité des femmes et la puissance sexuelle des hommes, pour lutter contre la fièvre ou encore pour guérir migraines et verrues. Hildegarde de Bingen au moyen Age prônait déjà les vertus de l’huile d’olive.

C’est donc un arbre étroitement lié à l’histoire des hommes et des dieux.

On retrouvera la puissance de ses symboles dans les nombreuses vertus médicinales de cet arbre incroyable, comme nous allons le voir ci-dessous.

Les vertus de l’olivier en phytothérapie

 Différentes parties de l’arbre vont être utilisées en médecine naturelle, les feuilles, les bourgeons et les fruits, les olives. On pourra réaliser des décoctions, des EPS, des extraits, des teintures mères avec les feuilles, des macérâts glycérinés de bourgeons et de l’huile d’olive avec les fruits.

La feuille d’olivier

La feuille d’olivier possède des antioxydants et à ce titre protège des maladies cardio-vasculaires et des radicaux libres. Ses principes actifs ont des effets hypotenseurs et anti-inflammatoires, et régulent ainsi la pression artérielle. Elle agit sur l’arythmie, les palpitations, la tachycardie, elle diminue également le LDL cholestérol et contribue à faire baisser les triglycérides.

Elle a une action antiparasitaire très puissante, notamment sur le candida albicans, l’extrait de feuille d’olivier empêche en effet la croissance des champignons, mais aussi des levures, des bactéries ou des virus.

Elle est très intéressante pour les diabétiques car elle montre un effet hypoglycémiant.


Quelques lectures intéressantes:

Enfin elle a un effet cholagogue, c’est-à-dire qu’elle facilite l’évacuation de la bile et améliore le transit, elle est donc utile en cas de lithiase biliaire ou de constipation.

Le bourgeon d’olivier

On appelle l’utilisation des bourgeons, la gemmothérapie. Les bourgeons renferment l’ensemble des principes actifs de l’arbre et contiennent toute l’énergie de la plante en devenir. Le bourgeon est porteur de l’ensemble du potentiel de la plante et constitue un concentré de vitalité et d’énergie.

Le bourgeon d’olivier a une action importante sur l’ensemble du système métabolique de par ses propriétés hypoglycémiantes et hypocholestérolémiantes. Il est donc préconisé pour le diabète de type II et montre également des propriétés hypotensives.

Il agit sur le tropisme cérébral avec une action protectrice neurologique et vasculaire, une action de renforcement de la mémoire et de réparation et cicatrisation des tissus cérébraux.

L’huile d’olive

Elle est issue de l’olive, fruit de l’olivier. Il est fortement conseillé d’utiliser une huile d’olive vierge, de première pression à froid et de qualité biologique. Elle est principalement composée d’oméga-9 ou acides gras mono insaturés, de vitamines E, D et K et de polyphénols (antioxydants).

On peut l’utiliser par voie interne dans la cuisine ou par voie externe.

En nutrition elle est recommandée pour ses propriétés protectrices cardio-vasculaires, en l’associant bien sûr à une alimentation saine. Sa richesse en polyphénols contribue à lutter contre les radicaux libres et donc à agir contre le vieillissement. C’est une alliée de choix pour faire baisser le LDL cholestérol. Ses acides gras insaturés participent à de bonnes fonctions cognitives. Enfin elle est utile à une bonne digestion.

En usage externe, grâce à ses antioxydants et sa richesse en acides gras mono insaturés, elle montre des effets anti-inflammatoires, régénérants, nourrissants, cicatrisants et apaisants. On peut l’utiliser entre autres pour le démaquillage, l’eczéma, les irritations cutanées, les ongles cassants, les mains abîmées …

Olive en fleur de Bach

Le Docteur Bach a consacré une grande partie de sa vie à étudier les typologies humaines et à trouver les plantes correspondantes.

Olive est la fleur de la régénération qui aide la personne « au bout du rouleau » à retrouver toute sa vitalité et son équilibre. Lorsque la personne est épuisée, se sent vidée physiquement ou psychiquement et qu’elle ne souhaite qu’une seule chose, la paix, Olive peut aider à récupérer de la force et un esprit positif.

 

Article rédigé par Laurence Guillon

Naturopathe

Laurenceguillon.naturo@gmail.com

06 07 04 26 76

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com