Apprenez à optimiser votre temps de travail sans stress !

Dans le milieu du travail, on reproche souvent au collaborateur de ne pas utiliser de façon optimale son temps au travail. Alors que le DRH est souvent dans une dynamique de rentabilité en rapport au temps, le collaborateur lui, est souvent en prise au stress, voire au surmenage, n’arrivant pas à bien « manager son temps et ses objectifs »

La spirale infernale de culpabilité face au temps

Que faire quand on est sur sollicités, par les tâches dans un monde entrepreneurial de plus en plus compétitif ?

Les tâches sont de plus en plus prenantes et nous n’avons pas le temps qu’il nous faudrait – « plus de 24 h par jour » – ne suffiraient pas pour arriver à gérer toutes les missions.


Nous travaillons alors avec le sentiment d’épée de Damoclès sur soi, car nous n’arrivons pas à rester concentrés sur les objectifs, accaparés et  sur sollicités par les applis numériques et la révolution technologique, les meetings interminables qui font que l’on est bien souvent interrompus dans sa tâche… et en plus, il nous faut répondre au tel, aux mails, à l’imprévu !

Comment rebondir sans friser le burnout ?

Avec la sophrologie, nous pouvons apprendre à mieux utiliser notre temps de travail. La sophrologie va aider le collaborateur à mettre en avant ses compétences en matière de gestion du stress et recentrage, en faisant émerger des émotions positives et de nouvelles capacités pour faire face aux deadlines en entreprise.

En suivant une politique des étapes où le thérapeute va aider le sophronisé à mieux gérer ses priorités complexes et trouver des solutions là où les autres ne voient que des situations problèmes.

Il est crucial pour cela de prendre conscience de la brièveté du temps et de la responsabilité d’atteinte des objectifs, sans culpabilité ou stress.

Ne vous mettez pas la rate au court bouillon surtout.

L’évacuation des tentions, l’instauration du calme pour mieux se concentrer et mémoriser les missions, pour ensuite travailler sur la confiance et le boosting des capacités et in fine conclure sur la nouvelle adaptabilité du collaborateur.

Dans le cadre d’un protocole d’amélioration du quotidien au travail, on travaillera ici la performance face au temps, dont voici ici les principales étapes :

  • Etape 0- Découverte de la sophrologie
  • Etape 1- Évacuer les tensions
  • Etape 2- Instaurer un état positif
  • Etape 3- Clôture et validation de l’accompagnement

Focalisez vous sur les ressources positives

Il est  important de faire prendre conscience au collaborateur qu’il a les moyens de faire mieux. En dynamisant de façon positive ses qualités et les ressources tout  en élargissant le cadre de sa conscience ordinaire.

Stop au syndrome de l’échec !

Ne plus se dire «  mince je n’ai pas le temps et je vais pas y arriver » !


Quelques lectures intéressantes:

Transformer les angoisses en pensées positives pour mieux utiliser les potentiels est un premier pas pour l’amélioration des performances face au temps.

Pour cela, il faut parvenir à développer une vision plus objective de la réalité, tout en misant sur davantage d’efficacité dans l’action.

Il faut aussi apprendre à être bienveillant avec soi.

Arrêtez de vous disperser !

Ne pas répondre toujours au téléphone ou aux mails, ne pas s’éparpiller dans ses pensées et rester connecté sur ses tâches en toute bienveillance, cela s’apprend. Et c’est une des conditions pour être à 100% dans son travail. Il faut pour cela aussi apprendre à gérer l’imprévu sans se noyer ni perdre les pédales.

Boostez votre adaptabilité

Pour cela il faut se donner les moyens et donner naissance à de meilleures possibilités d’adaptation aux nouvelles conditions de vie dans entreprise.

Harmonisez le corps et l’esprit

Cette démarche est cruciale. En apprenant à mieux ressentir et vivre en conscience son corps ; on apprend à développer son endurance mais aussi à booster sa mémoire et sa concentration.

Mettez vous en mode bulle

Afin de rester centré et ne pas être perturbé par tout ce qui vous entoure.

Cela vous permettra alors de piloter correctement votre organisation du temps.

Passez à une liste de priorité afin de vous organiser et à être plus efficace.

Sachez dire stop !

Il est aussi important d’apprendre à poser des limites, à communiquer vos besoins, à savoir  vous isoler pour mieux se concentrer ou pour faire un break.

Apprendre à cultiver la pleine présence afin d’être à 100% à ce que l’on est en train de faire pour être plus concentré et efficace, ne pourra être possible qu’à condition que vous respectiez votre écologie, sinon vous pourriez friser le burnout, on tomber dans une sorte d’addiction au travail qui est tout autant  nocive pour vous.

Prenez des temps de pause

Bien gérer son temps veut dire aussi bien gérer les périodes de repos. Apres « l’effort le réconfort » !

Ne vous laissez plus jamais dépasser et faites appel à un thérapeute qualifié sur les troubles en Entreprise.

 

Article rédigé par Fériel Berraies,

Site: www.feriel-berraies-thérapeute.com

Lui écrire: fbsophro@gmail.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com