Currently set to Index
Currently set to Follow

Les Polyols sont ils dangereux ?

Pendant de nombreuses décennies, les polyols nous ont été présentés des alternatives populaires au sucre.

Ils ont l’apparence et un goût similaires au sucre, mais comptent moins de calories et présentent surtout moins d’effets négatifs sur la santé.

En fait, plusieurs études démontrent que les polyols peuvent effectivement conduire à des améliorations de la santé.


Cet article jette un regard détaillé sur les polyols et de leurs effets sur la santé.

Qu’est-ce que les polyols?

Les «polyols» ou polyalcool sont des types de glucides.

Comme leur nom l’indique, ce sont comme des hybrides de molécules de sucre et des molécules d’alcool.

Malgré la partie “alcool” du nom, ils ne contiennent pas d’éthanol, le composé qui vous rend ivre. Les alcools du sucre sont sans danger pour les personnes sujettes à l’alcoolisme.

D’ailleurs, plusieurs alcools du sucre se trouvent naturellement dans les fruits et légumes.

Cependant, la plupart sont produits industriellement, où ils sont transformés à partir d’autres sucres tels que le glucose présent dans l’amidon de maïs.

Voici ce à quoi les polyols ressemblent (cristaux blancs, tout comme le sucre):

Cristal, Saveur, Sucre, Sweet, Blanc, Alimentaire

Parce que les polyols ont une structure chimique similaire à celle du sucre, ils sont capables d’activer les récepteurs du goût sucré dans la bouche.

Contrairement aux édulcorants artificiels, les polyols (sucres-alcool) contiennent un peu moins de calories que le sucre brut.

Conclusion : Les polyols sont les types de glucides sucrés qui se trouvent naturellement ou transformés à partir d’autres sucres. Ils sont très utilisés comme édulcorants.

Les polyols communs dans l’alimentation moderne

Il existe de nombreux sucres-alcools différents qui sont couramment utilisés comme édulcorants.

Il y a plusieurs différences entre eux, y compris leur goût, la teneur en calories et effets sur la santé (1).

1. Xylitol

Résultat de recherche d'images pour "xylitol"

Cristaux de Xylitol – Source: Wikimedia Auteur: Anders Østergaard Madsen

 

Le xylitol est le Polyol le plus commun et bien documenté.

Il présente une saveur de menthe bien distincte, et c’est un ingrédient commun dans les chewing-gums sans sucre, bonbons à la menthe et produits de soins pour la bouche comme la pâte à dentifrice.

Il est à peu près aussi doux que le sucre ordinaire, mais avec 40% de calories en moins.

Mis à part certains symptômes digestifs lorsqu’il est consommé en grandes quantités, le xylitol est bien toléré (2).

2. Érythritol

File:Erythrit.jpg

Cristaux d’Erythritol – Source: Wikimedia Auteur: Thomas Kniess

 

L’érythritol est un autre sucre-alcool disposant également d’une excellente saveur.

Il est traité par fermentation du glucose dans l’amidon de maïs.

Il détient 70% de la douceur du sucre, pour seulement 5% des calories.

Parallèlement à la faible teneur en calories de l’édulcorant stevia, l’érythritol est l’ingrédient principal dans le mélange de l’édulcorant populaire connu sous le nom de Truvia.

L’érythritol n’a pas les mêmes effets secondaires digestifs que la plupart des autres sucres-alcools, car il ne parvient pas au gros intestin en quantités significatives.

Au lieu de cela, la plus grande partie est absorbée dans la circulation sanguine et ensuite excrétée sous forme inchangée dans les urines (3).

3. Sorbitol

Le sorbitol procure une sensation lisse en bouche avec un goût frais.

Il est 60% plus sucré que le sucre, pour environ 60% des calories.

C’est un ingrédient commun dans les aliments et les boissons sans sucre, notamment les pâtes à tartiner à la gelée et les bonbons mous.

Il présente peu d’effet sur la glycémie et l’insuline, mais peut causer des troubles digestifs importants.

4. Maltitol

Le maltitol est obtenu à partir du maltose, et présente un goût très similaire au sucre ordinaire.

Il est 90% aussi doux que le sucre, et contient près de la moitié des calories du sucre.

Les produits qui contiennent du maltitol sont commercialement présentés comme une alternative saine au sucre mais (bien que le maltitol soit bien absorbé par le corps), il provoque des pics de glycémie.

Si vous souffrez de diabète et êtes sceptique quant aux produits à « faible teneur en glucides » qui sont édulcorés avec du maltitol, assurez-vous de surveiller attentivement votre glycémie.

5. Autres sucres-alcools

Parmi les autres sucres-alcools qui se trouvent couramment dans certains produits alimentaires, on retrouvera le mannitol, l’isomalt, le lactitol et les hydrolysats d’amidon hydrogéné.

Conclusion : De nombreux sucres-alcools sont communs dans l’alimentation moderne, notamment le xylitol, l’érythritol, le sorbitol, le maltitol et bien d’autres encore.

La plupart des polyols ont un indice glycémique faible et n’augmentent pas la glycémie ni le taux d’insuline

L’index glycémique permet de comparer des portions d’aliments qui renferment le même poids de glucide en fonction de leur capacité à élever le taux de sucre dans le sang (glycémie).

En résumé, l’indice glycémique est une mesure de la rapidité des aliments à augmenter le taux de sucre dans le sang.

La consommation d’aliments qui ont un indice glycémique élevé est associé à l’obésité et à de nombreux problèmes de santé (456).

Le graphique ci-dessous montre l’index glycémique pour plusieurs sucres-alcools, par rapport au sucre et au glucose pur:

photo 7

Source de la photo.


Quelques lectures intéressantes:

Comme vous pouvez le voir, la plupart des sucres-alcools ont un effet négligeable sur les niveaux de sucre dans le sang. Dans le cas de l’érythritol et du mannitol, l’index glycémique est nul.

La seule exception est le maltitol, qui a un index glycémique de 36. C4est est encore très faible par rapport au sucre et aux glucides raffinés.

Pour les personnes atteintes du syndrome métabolique, le pré-diabète ou le diabète, les sucres-alcools (sauf peut-être le maltitol) peuvent être considérés comme d’excellentes alternatives au sucre.

Conclusion : La plupart des sucres-alcools ont peu d’effets sur les niveaux de sucre dans le sang et l’insuline, à l’exception du maltitol.

Les sucres-alcool peuvent améliorer la santé dentaire

La carie dentaire est un effet secondaire bien documenté de la consommation excessive de sucre.

Le sucre nourrit certaines bactéries dans la bouche, qui se multiplient et sécrètent des acides qui érodent l’émail protecteur des dents.

En revanche, les sucres-alcools tels que le xylitol, l’érythritol et le sorbitol protègent effectivement contre la carie dentaire (7).

C’est d’ailleurs l’une des principales raisons pour lesquelles ils sont souvent employés dans certains  chewing-gums et dentifrices.

Le xylitol, en particulier, est bien connu pour ses effets bénéfiques sur la santé dentaire, et a été étudié très soigneusement (89).

Les «mauvaises» bactéries dans la bouche se nourrissent effectivement de xylitol, mais ils sont incapables de les métaboliser. ils finissent par obstruer leur machinerie métabolique et inhiber leur croissance (10).

L’érythritol n’a pas été aussi étudié que le xylitol, mais une étude réalisé sur 3 ans et sur près de 485 enfants a demontrée qu’il était plus protecteur contre la carie dentaire que le xylitol et le sorbitol (11).

Conclusion : Le xylitol, l’érythritol et le sorbitol conduisent à l’amélioration de la santé dentaire. Le xylitol a été le plus étudié, mais il y a des preuves que l’érythritol est le plus efficace.

Autres avantages pour la santé des sucres-alcools

Les sucres-alcools peuvent présenter un certain nombre d’autres effets bénéfiques qui méritent d’être mis en évidence.

  • Prébiotique: Les sucres-alcools peuvent nourrir les bactéries dans l’intestin, vu qu’ils ont un effet prébiotique comme des fibres alimentaires (121314).
  • La santé des os: De nombreuses études chez le rat ont montré que le xylitol peut augmenter le volume osseux et la teneur minérale de l’os, ce qui devrait aider à protéger contre l’ostéoporose (1516).
  • La santé de la peau: Le collagène est la principale protéine structurale dans la peau et les tissus conjonctifs. Des études chez le rat ont montré que le xylitol peut augmenter la production de collagène (1718).

Lire: Probiotiques et prébiotiques : quelle différence ?

Conclusion : Les sucres-alcools peuvent nourrir les bactéries dans l’intestin, et se sont révélés être bénéfiques pour les os et la peau dans les études animales.

Les sucres-alcools peuvent provoquer des problèmes digestifs

Le principal problème lié aux polyols c’est qu’ils peuvent provoquer des problèmes digestifs, en particulier lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités.

Le corps ne parvient pas à bien les digérer, ils se rendent donc dans le gros intestin où ils sont métabolisés par les bactéries de l’intestin.

Si vous mangez beaucoup de sucres-alcools dans un court laps de temps, cela peut entraîner des symptômes tels que des gaz, des ballonnements et des diarrhées.

Si vous avez le syndrome du côlon irritable (IBS) ou une sensibilité aux FODMAPs, alors vous voudrez peut-être envisager de les éviter complètement.

Le sorbitol et le maltitol semblent être les plus grands inappropriés dans ce cas, tandis que l’érythritol provoque moins de symptômes.

Conclusion : Lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités, la plupart des sucres alcools peuvent causer des troubles digestifs significatifs. Cela dépend de l’individu, ainsi que du type de sucre-alcool.

Le xylitol est toxique pour les chiens

Le xylitol est bien toléré par l’être humain, mais il est très toxique pour les chiens.

Lorsque les chiens consomment du xylitol, leurs corps pensent que c’est du sucre et commencent à produire de grandes quantités d’insuline.

Lorsque l’insulinémie augmente, les cellules du chien commencent à tirer le sucre de la circulation sanguine.

Cela peut conduire à l’hypoglycémie (faible glycémie) et peut être carrément fatale (19).

Si vous possédez un chien, gardez le xylitol hors de leur portée, voire carrément hors de votre maison.

Cela ne concerne probablement pas les autres animaux, et ne vaut que pour le xylitol, pas les autres alcools de sucre.

Quel polyol est le plus sain ?

Sur l’ensemble des polyols, l’érythritol semble être le grand vainqueur.

Il ne contient presque pas de calories, ne présente pas d’effet sur la glycémie et provoque beaucoup moins de problèmes digestifs que les autre polyols.

Il est également bon pour vos dents, et ne finira pas par nuire à votre chien.

De plus, il a un goût assez sympathique. Il est doux comme le sucre, mais sans les calories et les effets négatifs.

LirePourquoi le sucre est mauvais pour vous ? Diabète, cancer…On vous dit tout !

Source et crédits photos: www.sweetech.com authoritynutrition.com http://www.ncbi.nlm.nih.stfi.re




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com