4 aliments à base de collagène pour ralentir le vieillissement de la peau

Les rides sont un sujet d’angoisse des plus communs. Dès les premiers signes de l’âge, beaucoup recherchent à atténuer le vieillissement naturel de la peau à l’aide de cosmétiques qui, bien souvent, sont très couteux et dont l’efficacité reste douteuse. Pourtant il existe des aliments naturels composés de collagène naturel afin de faire face à ce vieillissement sans se ruiner.

Le collagène, qu’est ce que c’est ?

Vous le savez peut-être,  le collagène est une protéine que l’on trouve dans tout le corps. En fait, environ 30 % des protéines de notre corps sont du collagène. Bien qu’il s’agisse d’un nutriment hautement concentré dans la couche interne de la peau – et peut-être mieux connu pour garder la peau ferme et jeune – le collagène se trouve également dans les cheveux, les ongles, les articulations et les tissus intestinaux. Il est un peu comme la “colle” qui nous tient ensemble.

Il existe au moins 16 types de collagène dans le corps (1). Environ 90 % du collagène présent dans le corps humain sont des types I, II et III. Les types de collagène I et II sont concentrés dans la peau, les os, les tendons et les ligaments, tandis que le type II se trouve principalement dans les articulations.


Notre corps produit du collagène, mais lorsque nous arrivons au milieu de la vingtaine, notre production naturelle de collagène commence à décliner. C’est à ce moment-là que les signes visibles du vieillissement font surface, comme les ridules et les rides. Au cours de nos dernières années, nous pouvons commencer à souffrir d’autres affections liées à une carence en collagène, comme la polyarthrite rhumatoïde (2).

En plus du processus naturel de vieillissement, les toxines et les polluants environnementaux, l’exposition excessive au soleil, le tabagisme et une alimentation riche en sucre raffiné et en aliments frits détruisent également notre collagène naturel. Ces facteurs peuvent interférer avec la production future de collagène et causer des signes visibles de vieillissement (3). S’assurer que vous mangez bien dès le début peut aider à faciliter les transitions liées à l’âge.

Les nutriments et les vitamines à envisager de manger plus de sont :

  • Vitamine C :  On la trouve dans les aliments comme les agrumes, le kiwi et l’ananas.
  • Cuivre : Se trouve dans les aliments tels que les abats, la poudre de cacao et les champignons portabella.
  • Glycine :  Se trouve dans les aliments comme la gélatine, la peau de poulet et la peau de porc.
  • Zinc : Se trouve dans les aliments comme les huîtres, le bœuf et le crabe.

Heureusement, il existe aussi de nombreuses sources de collagène, ainsi que des aliments riches en antioxydants pour vous aider à augmenter votre consommation afin que votre corps reste en pleine forme.

4 aliments à base de collagène

Le saumon sauvage

Le saumon sauvage contient du zinc, un oligo-élément dont il a été démontré qu’il active les protéines nécessaires à la synthèse du collagène (4).

Le saumon sauvage est également une excellente source d’acides gras essentiels oméga 3, qui sont nécessaires pour réduire l’inflammation et construire des cellules cutanées saines. Des graisses saines telles que les oméga 3 sont également nécessaires pour garder votre peau hydratée de l’intérieur vers l’extérieur, ce qui favorise naturellement une apparence plus jeune.

Notre corps ne peut pas produire d’acides gras essentiels oméga-3, alors nous devons les obtenir de sources alimentaires. Si vous n’êtes pas un amateur de saumon, vous pouvez obtenir vos oméga-3 à partir d’autres poissons gras comme le maquereau et le thon, les fruits de mer, les œufs biologiques et les viandes nourries d’herbe.


Quelques lectures intéressantes:

Note : il est toujours préférable de choisir le saumon sauvage plutôt que le saumon d’élevage dans la mesure du possible. Le saumon d’élevage peut contenir des toxines comme les BPC, qui peuvent nuire à la santé cellulaire.

Les légumes verts

Nous savons que les légumes verts sont parmi les aliments les plus riches en nutriments de la planète pour la prévention des maladies, mais ils peuvent aussi être un moyen puissant de prévenir la dégradation du collagène.

Tous les aliments végétaux verts (comme le bok choy, les algues vertes, la roquette, le chou frisé, la laitue, les haricots verts et le brocoli) contiennent de la chlorophylle, qui est le pigment qui donne aux plantes leur couleur verte vibrante. Des études ont montré que la consommation de chlorophylle augmente le précurseur du collagène (procollagène) dans la peau (5).

Les suppléments de chlorophylle et de chlorophylle liquide (qui sont un moyen facile d’obtenir une dose hautement concentrée de chlorophylle) ont également démontré une forte activité antioxydante contre les dommages causés par les UV et les radicaux libres des toxines qui favorisent le vieillissement prématuré (6).

L’avocat

Autre aliment aux puissants bienfaits antioxydants : il s’agit de l’avocat, qui  fournit de la vitamine E pour aider à prévenir la dégradation du collagène. A l’aide de ses graisses saines, il peut améliorer la santé des cellules de la peau. Une étude réalisée sur des rats nourris avec de l’huile d’avocat a montré une augmentation significative du collagène soluble, ce qui suggère qu’il pourrait aussi aider à stimuler la production de collagène chez l’homme (7).

Les oeufs

Les œufs de poule sont un autre des rares aliments qui contiennent du collagène dans les membranes du jaune et de la coquille d’œuf. En fait, les suppléments membranaires en coquille d’œuf sont devenus un remède naturel populaire pour améliorer la santé des articulations en raison de leur teneur en collagène (8).

Les œufs sont également riches en soufre, un oligo-élément nécessaire à la production de collagène (9). Le soufre soutient la phase II de désintoxication du foie, qui est la phase de désintoxication où votre corps se prépare à éliminer les toxines environnementales (comme les polluants), qui se décomposent et interfèrent avec la production de collagène.

Signes que votre corps peut avoir besoin de plus de collagène

Vous pouvez remarquer l’un de ces signes et symptômes si votre corps est pauvre en collagène. Certains des symptômes que vous pouvez éprouver sont :

  • articulations douloureuses
  • intestin qui fuit
  • symptômes du syndrome du côlon irritable
  • rides et ridules
  • dessèchement cutané
  • cellulite
  • amincissement des cheveux
  • problèmes de tension artérielle

Pour combattre ces symptômes….

…ou réduisez-les au minimum, arrêtez avec le sucre, les glucides raffinés et commencez à ajouter plus de collagène et d’aliments qui stimulent le collagène à votre alimentation quotidienne.

Bien que vous n’ayez certainement pas besoin de ” se sentir plus vieux ” pour essayer ce régime, la recherche montre des signes physiques du vieillissement (comme les rides et la perte musculaire) qui commencent à apparaître lorsque vous atteignez l’âge de 40 ans. Mais il n’est pas nécessaire d’avoir 40 ans pour commencer à manger davantage d’aliments riches en collagène et en antioxydants.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com