Currently set to Index
Currently set to Follow

Les plantes galactogènes, pour stimuler la production de lait maternel

Qu’est-ce qu’une plante galactogène ?

Une plante galactogène est une plante qui va entrainer ou augmenter la production de lait par le sein maternel. Il existe également des aliments qui ont un effet galactogène.

 

Le préambule

Avant de passer en revue les principales plantes qui favorisent la montée de lait, il est important de comprendre que la qualité et la fréquence des tétées sont primordiales.


En effet, plus la production de lait sera stimulée, plus la quantité sera importante.

Le contact peau à peau, surtout lors des premières semaines conduira à une augmentation de l’hormone prolactine à l’origine de la fabrication du lait.

Il faut aussi s’assurer que bébé prend bien le mamelon dont l’extrémité contient de toutes petites ouvertures permettant l’écoulement du lait.

Le lait est produit par des glandes appelées lobules, reliées au mamelon par des canaux galactophores.

Le lait est fabriqué à partir des liquides et nutriments consommés par la maman et il est stocké dans les lobules.

La qualité de l’eau et des aliments sera donc primordiale.

L’hormone ocitocyne permet au lait d’être libéré et éjecté dans la bouche de bébé.

Le mamelon doit être introduit profondément dans la bouche de bébé au niveau du palais.

Si malgré tout, la production de lait reste insuffisante, la maman peut avoir recours aux plantes galactogènes.

Il est conseillé de demander conseil à un professionnel, et de choisir parmi les plantes galactogènes les plus populaires.

Vous pourrez les trouver facilement en magasin bio, herboristerie ou pharmacie.

Elles peuvent être consommées sous forme de tisane ou en gélules.

Il n’existe quasi pas d’études sur l’efficacité de ces plantes, elles sont cependant utilisées pour certaines depuis des siècles avec des résultats intéressants.

 

Top 7 plantes galactogènes

1. Le fenugrec

Le fenugrec une des plantes les plus efficaces et reconnues, elle est considérée comme étant sans risques.

Outre ses qualités galactogènes, le fenugrec renferme de nombreux minéraux et vitamines, fer, phosphore, potassium, soufre, vitamines A, B, C et D, il est de surcroit riche en protéines.

Il favorise l’appétit et renforce l’action du pancréas en intervenant dans le mécanisme du glucose et en faisant baisser le taux de sucre dans le sang.

Il intervient également dans la baisse du taux de lipides et diminue l’inflammation.

Le fenugrec est un stimulant galactogène très efficace, il peut être consommé également sous forme de graines germées, ce qui décuplera ses effets.

Les résultats sont observés au bout de 24 à 72 heures.

 

2. Le chardon béni

chardon benit

Le chardon béni est reconnu efficace, associé au fenugrec.

Il est par ailleurs employé pour favoriser la digestion.

Son goût amer peut être un frein, on peut alors le trouver sous forme de gélules ou teinture.


Quelques lectures intéressantes:

 

3. L’alfalfa ou luzerne

C’est une des plantes les plus fortifiantes.

Elle est riche en calcium, cobalt, fer, iode, manganèse, magnésium, potassium, phosphore, sodium, zinc, vitamines A, B et surtout B9, B12, C, D, E et K.

Elle soutient l’équilibre acido-basique et favorise la diminution du cholestérol.

Lire : Acidose, restaurez votre équilibre acido-basique !

Les résultats sont observés entre 2 à 4 jours.

L’alfalfa se consomme aussi sous forme de graines germées, ce qui renforcera d’autant ses bienfaits fortifiants.

 

4. L’ortie

L’ortie est une des plantes les plus reminéralisantes.

Elle montre de très nombreuses vertus médicinales en plus de ses qualités galactogènes, et est utilisée depuis l’antiquité.

Elle est également riche en vitamines, elle est anti-inflammatoire et hypotensive.

Il est également possible de saupoudrer de la poudre d’ortie sur une salade par exemple.

 

5. La guimauve

Elle est utilisée surtout pour renforcer l’effet d’autres plantes galactogènes, notamment le fenugrec, le chardon béni et l’alfalfa.

Elle a également des propriétés digestives, cicatrisantes et expectorantes, elle est riche en vitamine A, calcium et zinc.

 

6. Le fenouil

fenouil

Le fenouil est une des plantes galactogènes les plus connues et facilement utilisées.

On la trouve pratiquement toujours comme ingrédient de base dans les tisanes d’allaitements ainsi que l’ortie.

Le fenouil est réputé pour ses qualités digestives, notamment dans l’apaisement des coliques.

Si bébé a des soucis digestifs, il sera d’autant plus recommandé.

Il est riche en antioxydants, calcium et vitamine C.

Il peut aussi être facilement intégré à l’alimentation en salade ou cuit à la vapeur douce.

 

7. La verveine officinale

Elle a la capacité d’accroitre la production de lait, elle est également stimulante et tonique.

 

On trouve dans le commerce des tisanes d’allaitement qui regroupent la plupart des plantes citées ci-dessus.

Leur association va en plus de stimuler la sécrétion du lait, potentialiser l’effets des plantes ainsi assemblées.

Il est également intéressant de rajouter à l’alimentation du cumin, du carvi, ou encore de l’anis.

Certains aliments vont également favoriser la lactation comme les graines germées, les amandes, le quinoa, l’orge, le topinambour et les fruits secs.

Attention certaines plantes peuvent couper la lactation, il s’agit du persil, de la coriandre, de la sauge et de l’artichaut.

 

 

Article rédigé par Laurence Guillon
Naturopathe
Laurenceguillon.naturo@gmail.com
06 07 04 26 76

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com