Ardha Matsyendrasana : position de demi-torsion

Ardha Matsyendrasana est une position de yoga qui passe par une torsion de la colonne vertébrale. Cette position doit son nom à un professeur de yoga très connu.

De nombreux bienfaits ont été associés à cette intense torsion de la colonne vertébrale, et elle a de nombreuses applications thérapeutiques. Elle peut notamment aider à soulager certains problèmes de santé au niveau du dos ou du cordon médullaire.


Ardha Matsyendrasana : position de demi-torsion

Comme c’est décrit plus haut, Ardha Matsyendrasana est un asana qui implique la torsion de la colonne vertébrale, et il s’effectue assis. Cette posture de yoga a un objectif précis, de renforcer et d’étirer la colonne vertébrale et tout le dos. Elle aide également à stimuler les organes du système digestif et rend par conséquent le système digestif plus efficace.

En plus de ça, il y a de nombreux bienfaits que les personnes qui pratiquent cet asana peuvent rencontrer.

Étapes:

Voici les étapes à suivre si vous souhaitez faire la pose Ardha Matsyendrasana :

  1. Premièrement, asseyez-vous sur un tapis de yoga avec vos jambes bien droites et pointant un peu vers l’extérieur.
  2. Utilisez une couverture pliée pour soutenir vos muscles fessiers, en la posant sur le tapis et en vous asseyant dessus. Maintenant, pliez vos genoux et posez la plante de vos pieds contre le sol.
  3. Ensuite, glissez lentement votre pied gauche sous votre jambe droite et essayez d’atteindre l’extérieur de votre hanche droite avec votre pied gauche. Vous devez soutenir votre poids avec le côté extérieur de votre jambe gauche une fois que vous avez fait ce mouvement. Ensuite, croisez votre jambe droite au-dessus de votre jambe gauche et poser votre pied au sol. Assurez-vous que votre genou droit pointe vers le ciel.
  4. Laissez votre main posée au sol juste derrière vos fessiers et appuyez sur le sol avec. Ensuite, expirez et tournez-vous en direction de la partie intérieure de votre cuisse droite. Laissez votre bras gauche reposer sur votre genou droit. Maintenant, tirez à la fois sur votre torse et sur votre cuisse droite pour faire la torsion.
  5. Ensuite, appuyez avec votre pied droit pour vous décoller un peu du sol tout en relâchant l’aine droite. Allongez également le côté droit du torse et continuez d’allonger le coccyx tout en ne penchant le haut du dos que légèrement.
  6. Tournez la tête soit vers la droite soit vers la gauche. Vous pouvez choisir de faire votre torsion tout en tournant la tête du même côté ou vous pouvez essayer de contrebalancer la torsion en la tournant de l’autre côté. Lorsque vous tournez le torse du côté gauche, vous devez regarder par-dessus l’épaule gauche, en direction du pied droit.
  7. Pendant que vous inspirez, vous devez essayer de soulever légèrement votre corps en utilisant votre sternum. Pour que ce soit plus facile, vous pouvez vous aider en poussant avec vos mains. Et avec chaque expiration, vous devez essayer de vous tordre un peu plus. Assurez-vous que la torsion soit bien répartie sur la colonne vertébrale et qu’elle ne soit pas concentrée en haut ou en bas. Tenez cette position entre 30 secondes et une minute plus relâchez la position tout en expirant avant de reprendre la posture de départ. Suivez ensuite toutes ces étapes, mais du côté inverse.
Vous aimerez aussi :  Vrkasana : posture de l’arbre (explications et vidéo)

Précautions à prendre :

Il faut prendre quelques précautions lorsque vous souhaitez prendre la position Ardha Matsyendrasana pour ne pas vous blesser.

  • Si vous avez une blessure de la colonne vertébrale, ne faites pas cet asana.
  • Si vous avez des douleurs de dos et souhaitez tenter cette posture pour vous débarrasser de la douleur, consulter un médecin au préalable et ne faites cette position que sous la surveillance d’un professionnel du yoga.

Conseils pour les débutants :

Ce conseil va vous aider à effectuer cette torsion profonde de la colonne vertébrale facilement. Les débutants auront peut-être du mal à faire passer leur bras inverse autour de la jambe pliée. Cela peut également être potentiellement dangereux pour les débutants. Alors, au départ, les débutants peuvent simplement passer leur bras autour de cette jambe et rapprocher leur cuisse de leur torse, comme pour lui faire un câlin. Ce sera plus facile, plus près d’eux et il n’y aura pas besoin de forcer, jusqu’à ce qu’ils aient la souplesse de faire la position normalement. De plus, vous pouvez tenir la pose uniquement tant qu’elle est confortable pour vous. Combien de temps tenir chaque position de yoga dépend du niveau de celui qui la pratique, ainsi que s’il se sent à l’aise ou non.

Les bienfaits pour le corps:

Cette position de demi-torsion a de nombreux bienfaits sur le corps, voici une courte liste :

  • Ardha Matsyendrasana stimule le foie et les reins, et permet donc de réguler leur fonctionnement.
  • Elle renforce la colonne vertébrale.
  • Elle stimule les organes du système digestif et aide du coup à améliorer la digestion.
Vous aimerez aussi :  Postures de yoga: Index, descriptions, vidéos

Les applications thérapeutiques :

Elles sont nombreuses, mais en voici quelques-unes :

  • Cette position peut être utilisée pour le traitement de l’asthme et de la stérilité.
  • Effectuer cet asana durant les règles ou lors du syndrome prémenstruel peut aider à soulager les douleurs et l’inconfort.
  • Cet asana peut aussi servir pour traiter les personnes qui ont des sciatiques, des douleurs au dos ainsi que d’autres douleurs.
  • Elle permet aussi de réduire la fatigue, même intense.

Les variations :

Il existe quelques variations de la position de demi-torsion que les personnes qui pratiquent le yoga peuvent essayer. Ces variations servent soit à rendre la position plus difficile, pour ceux qui sont expérimentés ou aiment les défis ou pour la rendre plus facile pour les débutants.

Pour que cette posture soit moins intense, vous pouvez :

  • Garder le pied du côté intérieur du genou.
  • Garder la jambe qui est en-dessous tendue, et mettre le pied de la jambe qui est au-dessus du côté de la jambe tendue qui est le plus facile.

Pour que cette posture soit plus intense, vous pouvez :

  • Plier le genou ou garder votre jambe tendue, selon ce qui vous fait le plus travailler.
  • Essayer de lever la poitrine pour que la colonne vertébrale soit bien droite et l’étirer d’une autre manière.
  • Ceux qui ont déjà suffisamment pratiqué la vraie position et se sentent prêts peuvent choisir d’approfondir cet asana en le rendant plus intense.

Les positions préparatoires :

Ces positions servent à préparer le corps pour une torsion intense, comme vous allez faire lors de cet asana.

Les positions à faire après :

  • Janu Sirsasana : posture de la demi-pince assise.
  • Paschimottanasana : posture de la pince.

Ces positions servent à éliminer le stress et la tension qui se sera concentrée dans certaines parties du corps après la torsion.

Source et crédit photo:

yogawiz.com


yogaenred.com