Akarna Dhanurasana : posture de l’archer (explications et vidéo)

La posture de l’archer tient son nom de la forme que prend le corps lorsqu’on fait cet asana, qui ressemble à un arc sur le point de décocher une flèche. En sanskrit, il est connu sous le nom d’Akarna Dhanurasana.

Étapes :

Akarna Dhanurasana : posture de l’archer

  1. Asseyez-vous sur un tapis de yoga, avec les fessiers bien plantés dans le sol. Vos jambes doivent être tendues devant vous. Lorsque vous faites ce mouvement, votre dos, vos épaules et votre tête doivent rester bien droits.
  2. Une fois que vous êtes assis confortablement dans cette position, vous pouvez placer vos mains sur vos cuisses et inspirer profondément.
  3. Pendant que vous expirez, glissez lentement la main droite jusqu’au gros orteil et essayez de tirer votre pied vers vous.
  4. En même temps, amenez la main gauche jusqu’au pied gauche et ne la bougez plus.
  5. Inspirez profondément et continuez de tirer sur le pied droit jusqu’à ce qu’il soit arrivé à côté de votre oreille droite.
  6. Tenez cette pose quelques instants.
  7. En expirant, relâchez la jambe droite et reposez-la sur le sol pour revenir en position initiale.
  8. Répétez ces étapes avec la jambe gauche.

Vous devez faire ces mouvements au moins deux fois avec chaque jambe pour tirer tous les bienfaits de la posture de l’archer.


Précautions à prendre :

  • Tout d’abord, si vous ne faites pas du yoga depuis très longtemps, n’essayez pas de faire cette position seul.
  • Cette position correspond à une difficulté intermédiaire, et vous ne devriez pas tenter cette position lors de vos premières séances de yoga.
  • Si vous êtes enceinte ou que vous souffrez d’un problème au niveau de la colonne vertébrale, il est conseillé d’éviter cet asana.

Conseils pour les débutants :

Si vous avez du mal à décoller la cuisse du sol avant de lever la jambe, essayez de vous donner un petit coup de pouce en vous asseyant sur une couverture roulée ou un polochon.

Les bienfaits pour le corps :

Akarna Dhanurasana cible l’aine, la cuisse, la poitrine, le ventre, la colonne vertébrale et la nuque. Elle peut donc :


Quelques lectures intéressantes:

  • Faire travailler et renforcer les jambes et les muscles abdominaux.
  • Aider à mieux se concentrer et à avoir plus de grâce.

Les applications thérapeutiques :

  • La posture de l’archer aide à mieux digérer, permet d’éviter ou de soigner la constipation et l’indigestion.
  • Elle peut aussi aider à soulager les douleurs situées dans le bas de l’abdomen et dans le gros intestin.
  • Elle permet de réguler le cycle menstruel chez la plupart des femmes.
  • Après avoir pratiqué cet asana, on respire mieux puisqu’elle augmente la capacité pulmonaire.

Les variations :

Si vous souhaitez faire la posture de l’archer différemment, vous pouvez utiliser votre main gauche pour approcher votre jambe droite de l’oreille et vice versa. Cela rend la position plus difficile et c’est une variation que ne doit être essayée qu’une fois que vous maîtrisez Akarna Dhanurasana. Votre professeur de yoga peut vous apprendre comment exécuter les variations de cette posture.

Les positions préparatoires :

  • Virasana : posture du héros.
  • Setu Bandha Sarvangasana : posture du pont.
  • Bhujangasana : posture du cobra.
  • Urdhva Mukha Savasana : position du chien tête en haut.

Les positions à faire après :

Source et crédit photo:

yogawiz.com

yoga-enfants-adultes.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com