Le Chêne, plante médicinale

Chêne – Quercus robur Armentacée

Indications :

Usage interne :

  • hémorragies (hémoptysies, intestinales, métrorra- gies)
  • tuberculose
  • métrites, pertes blanches
  • diarrhées, dysenterie
  • gastralgies, atonie gastrique
  • faiblesse générale, lymphatisme
  • incontinence d’urine des enfants
  • fièvres paludéennes, augmentation de la rate.

Usage externe :


  • angines
  • ulcères atones, engelures, dermatoses, transpira­tion des pieds
  • fistules anales
  • hémorroïdes.

Comment l’utiliser :

Usage interne :

  • feuilles : une poignée par litre. Bouillir 10 minutes. 3 tasses par jour (leucorrhées, hémorragies, hémoptysies, diarrhées opiniâtres, incontinence d’urine)
  • écorce : 5 g par litre. Bouillir 10 minutes. 3 tasses par jour, entre les repas (tuberculose)
  • poudre d’écorce : 3 g avec du miel, le matin à jeun (métrorragies, hémoptysies, selles sanglantes)
  • poudre de glands : 30 g par litre. 1 tasse d’inmsion sucrée après les repas (gastralgies rebelles)
  • les glanas torréfiés et pulvérisés : infusion connue sous le nom de café de glands (dans paresse diges­tive, diarrhées, dysenteries)
  • tanin : 1 à 3 g par jour, dans : eau, lait, miel — ou en Enfants : 0,20 g par année d’âge et par jour (associé à l’iode dans le sirop iodotanique sim­ple ou phosphaté).

Usage externe :


Quelques lectures intéressantes:

  • écorce ou feuilles : 2 poignées par litre. Bouillir 10 minutes. En injections vaginales froides dans les leucorrhées, métrites, blennorragie.
  • En pansements (ou bains de siège) :
  • dans les hémorroïdes, fissures anales, gerçures, ulcères de jambe, impétigo, dermatoses.
  • En gargarismes (angines, stomatites, pharyngites) : 15 g par litre
  • décoction d’écorce moulue en bains de pieds chauds de 20 à 30 minutes contre les engelures, sueurs fétides des pieds
  • décoction d’écorce dans un grand bain : contre fai­blesse générale, rachitisme, lymphatisme.

Synergiques : cachou, noyer, ratanhia, uva ursi, ronce, rose de Provins, cynorrhodon, tormentille, airelle, bis- torte (tanin). Les inconvénients possibles sont ceux du tanin : irritation gastrique, vomissements, constipa­tion.

Crédit photo: www.animaux-arbres-un-monde-nature.com

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com