Anandamaya, la plénitude de l’être en Ayurvéda

Anandamaya est la plénitude de l’être.

C’est la plénitude harmonique de toutes les entités vivantes dans l’univers. C’est la dernière couche, recouvrant notre nature infinie. La conscience pure n’a pas d’attributs, pas de modifications, pas de différen­ciations.

Elle est hors de portée de l’intelligence. Parce qu’elle est sans limites spatiales, tout s’y dissout, dans la source de toutes les sources.

Le corps de conscience est au-delà des éléments. Ce non-état est celui du bonheur durable, de la plénitude. La quiétude, comme une montagne se dressant dans un ciel bleu sans nuage, est l’état naturel de l’entité consciente.

La pureté et le bonheur existent en tout temps. Nous sommes trop occupés à fluctuer entre nos joies et nos regrets pour célébrer cette vérité, pour célébrer la nature. Vivre dans notre nature supprime tous les obstacles. Quand le temps est venu, que toute cognition est obtenue, tous les corps se dissolvent dans la conscience.

Les cinq corps que nous venons d’examiner sont les principes de la structure universelle. Ils sont notre anatomie cosmique. Quand nous considérons l’ univers, nous nous voyons. Malheureusement, étant donné que ce que nous voyons est une image spéculaire, notre première perception est celle du corps le plus épais (le corps grossier, sthûla sharira). Fermez les yeux et tous vos sens de perception. Voyez le corps sans miroir. Voyez la conscience comme la source primordiale.

Voyez l’intelligence naissant de la conscience comme couche extérieure. Puis voyez le corps de mental puis le corps de prâna, et enfin le corps de nourriture. C’est l’ordre naturel. avoir cela, c’est se rappeler le temps entier.

Vous aimerez aussi :  Cancer du sein: Pronostic, Symptômes, Prévention et Traitement