Une nouvelle forme de psychothérapie et de coaching: l’hypnose humaniste

Suivez une séance pas à pas…

Mais tout d’abord qu’est ce que l’hypnose humaniste ?

L’hypnose humaniste est une thérapie brève aux bienfaits quasi immédiats souvent ressentis instantanément, parfois après quelques semaines, le temps que l’esprit et le corps s’alignent. La thérapie ne dure jamais plus de dix séances, 1 à 5 séances suffisent en général.

L’hypnose humaniste est apparue il y a une vingtaine d’année et est basée sur la psychologie analytique de Carl G; Jung (*1), ainsi que sur les protocoles développés par Olivier Lockert et Patricia d’Angeli co-fondateurs de l’hypnose humaniste (*2).


 

Quels sont les symptômes traités ?

Confiance en soi et estime de soi, dépression, anorexie, boulimie, infertilité psychologique, phobie, insomnie, allergie, addictions et autres problèmes psychosomatiques.

 

La personne garde de t-elle le contrôle d’elle – même pendant la séance?

Oui car l’hypnothérapeute humaniste est un guide, Il l’accompagne à s’ouvrir à davantage de conscience, d’y voir plus clair sur ce qu’elle est vraiment.

 

Et en quoi cela va aider la personne à se soigner ?

Il va lui permettre de changer et de participer pleinement et consciemment à son développement personnel;

 

Et comment s’y prend-t-il ?

Il utilise un langage simple, construit avec des phrases remplies de métaphores positives, adaptées à la personne et à sa problématique.

Son langage est symbolique, intuitif et fluide : il est celui de l’inconscient. Le but est de toucher de manière directe l’esprit profond de la personne afin de rendre l’échange à la fois naturel et puissant.

 

Vers où et vers quoi guide t-il la personne ?

Il l’emmène vers un état appelé : « état de conscience augmentée ».

Dans la pratique de l’hypnose humaniste, le conscient et l’inconscient sont associés, ils travaillent main dans la main.

Selon Olivier Lockert, créateur de l’hypnose humaniste, « Il ne s’agit pas d’“endormir” le conscient de la personne pour travailler avec son inconscient mais bien de l’unifier à elle-même, afin de rendre la personne encore plus consciente ».

 

La personne reste donc l’actrice principale de sa thérapie ?

En effet, elle est responsable de sa transformation intérieure si elle a en elle le réel désir de changer.

Il arrive souvent qu’elle ait peur de changer de comportement et sentir cependant qu’elle a besoin d’aide : ces doutes sont normaux.

Mieux vaut également que le feeling passe bien avec son hypnothérapeute car en effet, l’hypnose n’est pas de la magie, mais « l’âme agit », d’âme à âme : la vraie magie.

Si la personne ne se sent pas à l’aise avec lui, mieux vaut chercher quelqu’un avec qui elle se sentira en confiance.

 

Dans la pratique, comment se déroule une séance ?

1ère étape : La problématique

La personne prend rendez-vous pour une problématique de stress et d’anxiété :

Elle n’arrive pas à prendre du recul par rapport à la pression qu’exercent sur elle ses supérieurs ou au regard de la masse de travail qu’on lui impose.

 

2ème étape : La discussion façon coaching

L’hypnothérapeute va alors orienter la discussion vers l’objectif à atteindre :

Il va recueillir les informations sur l’environnement de la personne afin de déceler blocages, croyances limitantes ou blessures profondes et l’aider à en prendre conscience pour s’en libérer.


Quelques lectures intéressantes:

Le passé de certaines personnes est parfois lourd de souffrances physiques et psychologiques.

Chez l’hypnothérapeute, la bienveillance et l’empathie sont des conditions indispensables pour accompagner une personne, qu’elle se sente en confiance et se laisse guider.

Alors, la « magie » peut opérer.

Comment se déroule la mise en état d’hypnose ?

 

3ème étape : L’ hypnothérapeute installe la personne dans un état hypnotique

Il l’aide à se reconnecter à tous ses sens, visuel, auditif, olfactif, sensitif, gustatif et lui demande de porter son attention sur son corps, sur ses mouvements automatiques inconscients : le clignement des paupières, la déglutition, le bâillement…puis de libérer une partie de son esprit et d’imaginer un endroit agréable, d’y ressentir les odeurs, d’entendre les bruits et même s’imaginer être un arbre puisant dans ses racines pour se nourrir, tout en maintenant son attention sur l’autre partie de son esprit, bien présente dans le cabinet.

Cette étape a pour but d’accéder à l’état de conscience augmentée : l’association du conscient et de l’inconscient.

Nous connaissons déjà cette strate de conscience :

Nous en faisons l’expérience au réveil lorsque nous prenons connaissance de nos rêves, toujours bien associés à notre corps, loin du mental et en restant capable de réagir au moindre danger.

 

4 ème étape : La phase thérapeutique de soin peut commencer

La personne éprouve un ressenti agréable, d’apaisement, elle est ressourcée et retrouve une part d’elle-même enfouie au plus profond de son être.

Elle peut le ressentir autant et aussi longtemps qu’elle le souhaite.

 A la simple évocation de sa problématique, son ressenti se transforme en sensation désagréable, le thérapeute l’aide alors à symboliser la source de ce ressenti négatif, à le transformer ou à le détruire.

Si la personne est trop blessée, d’autres séances seront nécessaires pour l’aider à calmer la part d’elle même qui souffre, par le soin de ses archétypes (*1), son enfant, son féminin et son masculin intérieurs blessés.

 

Quels sont les effets attendus ?

Afin d’illustrer les bienfaits de cette thérapie, voici quelques exemples de témoignages:

«  Je n’ai plus ce problème de vaginisme et je fais plus facilement confiance à mon partenaire, je suis moins paralysée par la peur. «

«  Les gens me disent que j’ai changé. Je trouve ça magique. J’ai plus d’assurance et d’estime de moi, je me sens apaisée. «

“Je suis tombée enceinte peu après la séance. J’ai eu l’échographie du premier trimestre. Tout se passe bien. »

« Je voulais vous dire au combien c’est cool de prendre l’avion avec autant de stress que derrière un caddie dans la queue d’un supermarché! »

 

L’hypnose ne se substitut en aucun cas à un traitement médical.

Elle est déconseillée aux personnes souffrant de troubles dissociatifs.

 

 

Article réalisé par Sandrine Baudeau,

– Hypnose humaniste à Paris –

Prendre RDV avec Sandrine Baudeau

 

(*1) Notion d’archétype selon Carl GustavJung https://fr.wikipedia.org/wiki/Archétype_(psychologie_analytique) 

(*2) Pour en savoir plus sur l’hypnose humaniste www.hypnose-humaniste.com/fr/

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com