Rhinorrhée (écoulement nasal): Symptômes, Causes et Traitements

La rhinorrhée est une substance sous forme de mucus provenant du nez. L’écoulement nasal est commun mais rarement grave. Le drainage des sinus enflammés ou infectés peut être épais ou décoloré. L’excès de mucus peut fonctionner à l’arrière de la gorge (écoulement nasal) ou provoquer une toux, souvent pire la nuit. Un mal de gorge peut également résulter d’un drainage excessif de mucus. Le drainage de mucus peut boucher la trompe d’Eustache, entre le nez et l’oreille, provoquant une douleur et l’infection de l’oreille.

L’écoulement de mucus peut aussi bloquer les sinus, provoquant une infection des sinus et de la douleur. La rhinorrhée ou l’écoulement nasal est l’une des manifestations cliniques les plus fréquentes indiquant généralement la perturbation des voies respiratoires, de la cavité nasale et surtout des sinus. La sécrétion de mucus peut obstruer les trompes d’Eustache à mi-chemin entre le nez et l’oreille, causant l’infection de l’oreille et la douleur.

Causes

Parmi les causes possibles, il y a les allergies, rhumes, sinusites, infections bactériennes et l’écoulement nasal.


Traitement

Le traitement de la rhinorrhée dépend de sa cause sous-jacente. Habituellement, elle ne nécessite pas de traitement car elle s’arrête toute seule, mais peut être traitée sérieusement si elle est déclenchée par de graves complications neurologiques et physiques.

Traitement médical

Médicalement, la rhinorrhée peut être traitée à l’aide d’antihistaminiques comme Claritin, Zyrtec, Tylenol Cold, Tavist et Benadryl. Les décongestionnants topiques comme l’oxymétazoline et la pseudoéphédrine ont également des effets similaires. Celles-ci permettent d’arrêter le déversement ou d’en limiter considérablement le débordement. En plus des antihistaminiques et des décongestionnants, les sympathomimétiques peuvent également aider à traiter la rhinorrhée. L’utilisation de vaporisateurs nasaux tels que les vasoconstricteurs peut également être efficace dans le traitement de la rhinorrhée pendant une période limitée, mais sa surutilisation peut paradoxalement aggraver la rhinorrhée et peut également conduire à la rhinite médicamenteuse. Ces sprays aident à combattre la rhinorrhée causée par les allergies. Tous ces médicaments sont disponibles en vente libre, mais il est conseillé de les prendre sous la surveillance d’un médecin.


Quelques lectures intéressantes:

En plus de ce qui précède, il est aussi recommandé de recourir à l’irrigation nasale qui implique de nettoyer et rincer le nez avec de l’eau saline. On peut atténuer le problème en augmentant la quantité de liquide absorbée et l’humidité de l’air. Cela peut être fait en buvant beaucoup de jus de fruits ou d’eau et en utilisant un humidificateur de brouillard chaud ou froid. L’objectif fondamental de cette tentative est de rendre le mucus mince.

Traitements naturels

La rhinorrhée peut être traitée à la maison à l’aide d’un pot de neti pour nettoyer et rincer le nez et rincer la cavité nasale. Le pot en filet contient une solution saline faite à la maison avec du sel et de l’eau purifiée. En cas d’indisponibilité du pot à moustiquaire, on peut le remplacer par un verre à grenaille ou une seringue à ampoule.

On peut aussi opter pour un bain de vapeur aux herbes. Il faut inhaler l’air humide qui s’évapore d’une casserole d’eau bouillante avec des gouttes d’huile d’eucalyptus et recouvrir la tête d’une serviette comme pour former une tente au-dessus de la tête. L’humidificateur est aussi un appareil qui aide à la récupération de la rhinorrhée à la maison. Ces remèdes maison sont particulièrement utiles en cas de rhinorrhée causée par le rhume et la grippe.

 


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.