Currently set to Index
Currently set to Follow

Quels sont les dangers du sucre sur la santé ?

Le sucre est partout, il a envahi l’alimentation industrielle, mais également bon nombre de produits biologiques et sans gluten.

Vous le trouverez bien sûr dans les céréales, les sodas, les bonbons et jus de fruits, mais également dans les pizzas, pains, biscuits apéritifs, conserves de poissons, sauces tomates, charcuterie … Ainsi de nombreuses personnes se retrouvent addictes au sucre à leur insu.

Il y a plusieurs raisons à cela, tout d’abord des surproductions de betteraves, cannes à sucre et maïs à écouler …


Et puis, le sucre étant associé au plaisir, les industriels ont vite compris leur double intérêt à en ajouter dans tous les produits alimentaires, vendre plus et absorber les stocks.

Ils ont tenté de nous faire croire au travers de nombreuses campagnes que la cause du surpoids et des maladies qui en découlent, était le gras, sans faire la différence entre les bons et mauvais gras, et qu’il valait bien mieux manger des céréales, du pain ou encore des féculents … 

 

Quels sont les différents sucres ?

Les sucres que vous trouverez au supermarché sont issus soit de la betterave, soit de la canne à sucre.

Ils subissent différentes transformations avant d’être conditionnés.

L’extraction du sucre se fait par broyage ou diffusion.

Le jus va être filtré et va traverser différentes chaudières à différentes pressions et températures pour éliminer l’eau, puis il va être cristallisé.

Il va ensuite être raffiné si on veut obtenir du sucre blanc, puis essoré, séché et conditionné.

Le sucre récolté ayant été raffiné ne contient plus ni vitamines, ni oligo-éléments, ni minéraux.

Le sucre roux est souvent un sucre blanc qui a été coloré avec de la mélasse, du caramel ou des colorants.

Si vous souhaitez du vrai sucre complet, vous devrez aller l’acheter dans un magasin bio, sous l’appellation de Muscovado ou Rapadura.

Ce sucre n’a été ni raffiné, ni transformé, il est issu de la canne et a été juste déshydraté et séché.

Sa texture est légèrement humide et sa couleur foncée, il conserve donc ses bons nutriments, sels minéraux et vitamines.

Le sucre peut également être dérivé des fruits, on obtiendra alors du fructose, vous le trouverez notamment dans le sirop d’agave et il est largement utilisé en pâtisserie industrielle.

Il peut provenir aussi de céréales, comme le blé, l’orge, le riz ou le maïs. Il est là aussi beaucoup utilisé en pâtisserie industrielle.

Enfin, le miel fabriqué par les abeilles, le sirop d’érable et le sirop d’agave sont également utilisé pour leur pouvoir sucrant.

Il est par ailleurs difficile de s’y retrouver tant il y a d’appellations dans l’industrie alimentaire, lactose, maltose, fructose, glucose, dextrose, isoglucose …

 

Que provoque le sucre au niveau physiologique ?

L’ingestion de sucre entraine une hyperglycémie, c’est-à-dire qu’il fait monter le taux de sucre dans le sang.

Plus un aliment contient de sucre, plus il fait grimper la glycémie et plus cela nécessite de production d’insuline par le pancréas pour faire pénétrer le glucose dans la cellule.


Quelques lectures intéressantes:

En cas de consommation régulière et répétée de sucre, cela peut conduire à une perte d’insensibilité à l’insuline, c’est-à-dire que l’insuline est en perte d’efficacité et que le glucose reste dans la circulation sanguine et va se transformer en triglycérides.

En excès, les triglycérides vont être stockés et créer du surpoids, de l’obésité et différentes pathologies comme le diabète de type II, des stéatoses hépatiques, des maladies cardio-vasculaires, des rétinopathies, de l’hypertension…

Une consommation accrue de sucre a également un impact délétère sur le microbiote, qui va s’appauvrir laissant la place à des micro-organismes pathogènes comme le candida.

Elle mène aussi à l’acidité de l’organisme et à sa déminéralisation, l’ensemble entrainant inflammation et baisse de l’immunité.

 

Qu’entraine l’abus de sucre au niveau psychique ?

Le sucre est assimilé à une drogue dure.

Des expériences ont d’ailleurs été menées sur des rats, davantage attirés par le sucre que par la cocaïne.

En effet le sucre active le circuit de la récompense, ainsi plus il y aura de consommation de sucre, plus la dose devra être augmentée pour éprouver du plaisir.

Par ailleurs, vous avez sûrement remarqué qu’après une consommation excessive de sucre, vous ressentez non seulement une fatigue physique, liée à l’hypoglycémie qui suit de près l’hyperglycémie mais aussi un sentiment de lassitude, une altération de l’humeur ou encore des problèmes de concentration et de mémoire.

L’explication est à la fois simple et terrifiante. Nous avons dans notre cerveau des cellules gliales, chargées en temps normal de dévorer les neurones morts.

Or, en cas d’excès de sucre répétés, ces cellules se mettent à « perdre la boule » et dévorent des neurones vivants.

Étant donné que les neurones sont connectés entre eux, ce sont des zones cérébrales entières qui sont impactées, provoquant les désordres décrits ci-dessus.

 

Que peut-on faire pour se désintoxiquer du sucre ?

Comme toute addiction, il est d’abord indispensable d’identifier la cause qui a entrainé ces comportements, une aide psychologique est souvent utile et conduira à modifier progressivement les comportements compulsifs.

L’exercice physique sera également essentiel pour favoriser une perte de poids, détourner l’attention vers le sucre et retrouver une confiance en soi souvent étiolée.

Elle devra être accompagnée d’une réforme alimentaire.

Certaines plantes utilisées en phytothérapie peuvent apporter une aide complémentaire comme le kudzu qui favorise le sevrage, les plantes adaptogènes qui vont aider l’organisme à s’adapter à cette situation, à contribuer à une baisse du stress et à un meilleur sommeil.

Enfin, le chrome va contribuer à réguler le métabolisme du sucre

 

Article rédigé par Laurence Guillon
Naturopathe à Lille (Nord) et à Colombes (Hauts de Seine)
Vidéo-consultations possibles
Laurenceguillon.naturo@gmail.com
06 07 04 26 76

 




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com