Currently set to Index
Currently set to Follow

Comment lâcher prise face à l’incertitude du déconfinement ?

4 clés du coaching et de la sophrologie pour mieux vivre cette période de doute,
par Flore Thuong.

Avant la période de confinement, vous aviez peut-être tendance à vouloir tout contrôler dans les différentes sphères de votre vie professionnelle, personnelle, amicale, familiale…

Le mode de vie trépidant, l’agenda qui débordait de rendez-vous, le smartphone qui saturait de notifications, les enfants qui suppliaient votre aide pour les devoirs, votre compagnon ou compagne qui vous en demandait toujours plus, et vous, tel(le) un(e) guerrièr(e) des temps modernes, vous répondiez présent(e) à toutes ces sollicitations…


La date déjà historique du 17 mars allait sonner le glas de vos projets, vos activités déjà bien planifiées, vos vacances d’été posées, vos billets d’avion réservés… faisant place à l’incertitude.

Incertitude à tous les niveaux, à commencer par l’origine même du virus, incertitude sur les conséquences systémiques de l’épidémie dans tous les domaines (sanitaire, social, familial, économique, politique, culturel…).

Selon le philosophe Edgar Morin, « l’arrivée de ce virus doit nous rappeler que l’incertitude reste un élément inexpugnable de la condition humaine ».

Cette crise sanitaire planétaire est venue bousculer le cours de nos vies, perturbant particulièrement les personnes les plus contrôlantes qui se trouvent aujourd’hui déstabilisées.

 

Et si nous allions puiser dans l’enseignement des 4 accords toltèques pour mieux vivre cette période d’incertitude…

4 clés du coaching inspirées des 4 Accords toltèques* pour apprendre à lâcher prise

* « les Quatre Accords toltèques. La voie de la liberté personnelle » Don Miguel Ruiz, chaman mexicain (Jouvence, « Poches »)

Les Toltèques, véritables guerriers du nord de l’Amérique latine ont vécu dans l’actuel Mexique entre les années 1000 et 1300.

Les légendes disent d’eux qu’ils auraient développé une sagesse dont les accords seraient la clé essentielle.

Clé n°1 : Que votre parole soit impeccable

« Parlons peu, mais parlons vrai, en valorisant aussi nos atouts et ceux d’autrui ».

On parle ici de croyances bloquantes ou limitantes.

Qui n’a pas le souvenir d’une parole blessante entendue dans l’enfance qui vous brisera à jamais dans vos ambitions d’adulte « tu n’as aucun sens des affaires », « tu es trop naïve, tu te feras toujours avoir dans la vie… »

  • Ayez conscience que la parole est un outil qui peut détruire ou construire.
  • Cultivez la modération dans vos propos.
  • Ayez une parole qui soit bonne pour vous et les autres.
  • Soyez en accord avec vos pensées et vos valeurs.


Entraînez-vous :

Plongez-vous dans une expérience vécue ou à vivre et demandez-vous si :

  • Vos pensées sont en accord aves vos paroles,
  • Vos paroles sont en accord avec vos actes,
  • Et si vos actes pourront être en accord avec vos pensées…

Ainsi vous pourrez nourrir un cercle vertueux qui vous fera avancer dans vos projets de vie.

Clé n°2 : Quoi qu’il arrive, n’en faîtes pas une affaire personnelle

« La carte n’est pas le territoire » Alfred Korzybski.

Il ne faut pas confondre notre représentation du monde (la carte) qui est totalement subjective avec la réalité partagée (le territoire).

Ne prenez pas personnellement la parole de l’autre (ou des médias) pour argent comptant : il s’agit de sa projection, de sa représentation du monde et non de la réalité.

Restez factuel et observez 

Cette crise sanitaire est planétaire, c’est un fait, vous n’y pouvez rien.

Et vous n’avez pas d’autre choix que d’observer ce qui se déroule sous vos yeux de façon objective.

Comme tout changement de paradigme, nos anciens schémas comportementaux et nos repères sont ébranlés, certains d’entre nous sont en chômage partiel et d’autres ont déjà perdu leur emploi, mais c’est un phénomène mondial.

Clé n°3 : Ne faîtes pas de suppositions

Préparez plutôt votre bagage pour le déconfinement !

Ecoutez votre petite voix intérieure et mettez en place votre projet professionnel ou personnel (rien que pour vous)… Cela vous permettra d’être dans l’action plus que dans la réflexion (pour contrer le flux des pensées parasite) :

Commencer l’écriture d’un roman, envisager une reconversion professionnelle et faire des recherches, perfectionner son domaine d’expertise en se formant sur les différentes formations en ligne…


Quelques lectures intéressantes:

Envisagez votre propre scénario de sortie de confinement

  • Eloignez-vous le plus possible des chaînes d’information en continu.
    Elles vous inondent tous les jours d’informations dont beaucoup sont des fake news, des rumeurs circulent et viennent vous alimenter de doutes.
  • Communiquez, recréez du lien social (les téléconférences professionnelles ou les apéros skype entre copines…)
  • Programmez des événements pour l’après-confinement et fixez des dates pour vous retrouver avec vos amis, famille, amoureux… Chez vous ou chez eux en attendant la réouverture des cafés et restaurants !


Acceptez que vous ne maîtrisez pas grand chose.

Et d’ailleurs aujourd’hui, qui pourrait se targuer de maîtriser cette situation inédite et cet ennemi invisible qu’est le Covid-19?

Faire des suppositions peut seulement nourrir un scénario anxiogène qui sera probablement loin de la situation réelle.

Pratiquez le “Ici et maintenant”.

Pas de plan sur la comète pour le moment, vivez au jour le jour car les informations et consignes peuvent être contradictoires d’un jour à l’autre.

 

Clé n°4 : Faîtes toujours de votre mieux

Les trois premiers accords ne peuvent fonctionner que si vous respectez le 4ème accord !
Ce 4ème accord nous ramène à la modération en toute chose et à ne pas nous juger trop durement.

Retenez que votre “mieux” ne sera pas forcément le même chaque jour, ni même celui d’une autre personne.

  • Si vous en faites trop, vous vous videz de votre énergie, vous vous épuisez.
  • Si vous faites moins que votre mieux, vous pourrez être frustrés et être soumis aux regrets et à la culpabilité.

Faites de votre mieux selon le moment (ni plus, ni moins) et ainsi, il vous sera impossible de vous juger (la honte, la culpabilité et les regrets vous seront épargnés).

En chemin vers le lâcher prise

Le lâcher-prise, c’est accepter le moment présent inconditionnellement et sans réserve.

Pour certains, le lâcher-prise peut être synonyme de renoncement, défaite, léthargie…

Selon Eckhart Tolle, auteur du très célèbre guide d’éveil spirituel « Le pouvoir du moment présent », le lâcher-prise ou le véritable détachement est « la simple et profonde sagesse qui nous porte à laisser couler le courant de la vie plutôt que d’y résister ».

 

Comment lâcher prise ?

 

Voici un petit exercice de sophrologie pour s’investir dans le moment présent :

 

  • Installez-vous confortablement
  • Fermez les yeux
  • Les mains naturellement posées sur vos cuisses ou votre ventre
  • Inspirez par le nez
  • Expirez doucement par la bouche pour diffuser le calme en vous
    (faire 3 cycles de respiration)
  • Imaginez maintenant tenir dans vos mains fermées un bouquet de ballons qui représentent vos tensions, incertitudes, contrariétés du moment
  • Puis, vous décidez d’ouvrir vos mains et vous laissez vos ballons s’envoler dans le ciel
  • Lâchez prise
  • Diffusez cet état de lâcher prise dans tout votre corps et votre tête
  • Ressentez la légèreté dans chacune de vos cellules et ressentez vos émotions plus apaisées
  • Intégrez toutes les sensations agréables
  • Ouvrez les yeux doucement


Pour conclure, empruntons une phrase d’Edgar Morin pour qui « la crise épidémique doit nous apprendre à mieux comprendre la science, à vivre avec l’incertitude et à retrouver une forme d’humanisme. »

Article rédigé par Flore Thuong,
Coach professionnelle de transitions de vie certifiée RNCP
Sophrologue certifiée RNCP
Praticienne en hypnose Ericksonienne certifiée
Prendre rendez-vous pour une téléconsultation
email : flore.thuong@free.fr
tel : 06 75 04 08 92

Un accompagnement en coaching ou sophrologie ne peut se substituer à un traitement médical




Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com