Sirop d’Agave: danger? ​​Un édulcorant encore plus néfaste que le sucre..

Les effets néfastes du sucre sont parmi les rares choses sur lesquelles s’accordent la plupart des spécialistes de la santé.

Tout le monde sait que le sucre est malsain et la plupart des gens soucieux de leur santé tentent de l’éviter.

Sans surprise, toutes sortes d’autres édulcorants, à la fois naturels et artificiels sont devenus populaires.


Un de ceux-ci est appelé sirop d’agave, un édulcorant que l’on trouve dans les différents « aliments santé ».

Il est prétendu être naturel et il est commercialisé comme édulcorant bon pour le diabète qui n’induit pas un pic de glycémie.

Toutefois, si vous ignorez les affirmations marketing et que vous examiniez ce que le sirop d’agave contient vraiment, vous apprendrez qu’il est en fait encore pire que le sucre normal.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi …

Qu’est-ce que l’agave ?

La plante d’agave pousse normalement dans le sud des États-Unis et en Amérique du Sud. Elle est le plus souvent associée au Mexique.

Bien que la plupart des occidentaux n’aient commencé à entendre parler de l’agave que récemment, il a été utilisé au Mexique pour des centaines (voire des milliers) d’années.

A l’époque, les mexicains l’ont utilisé pour différentes raisons et ont pensé qu’il avait des propriétés médicinales.

Voici à quoi ressemble la plante d’agave :

nectar-dagave

Les mexicains avaient aussi l’habitude de faire bouillir la sève (le liquide sucrée circulant dans la plante) pour produire un édulcorant connu sous le nom de miel d’agave (1).

Mais l’utilisation la plus courante de la plante d’agave est de fermenter les sucres pour produire la boisson alcoolisée appelée tequila.

En fait, la tequila est l’utilisation commerciale la plus commune de l’agave aujourd’hui et l’un des produits d’exportation les plus connus du Mexique.

Comme beaucoup de plantes dans leur état naturel, l’agave a probablement quelques avantages pour la santé.

Cependant, comme c’est souvent le cas, lorsque le produit est traité et raffiné, il a tendance à perdre une partie (ou la totalité) de ces effets bénéfiques pour la santé. Cela semble être le cas pour l’édulcorant d’agave raffiné que les gens consomment aujourd’hui.

Conclusion : L’agave est une plante qui pousse en grandes quantités au Mexique. Il a une longue histoire d’utilisation comme plante médicinale, édulcorant, et peut également être fermenté pour produire la tequila.

Comment le sirop d’agave est-t-il fabriqué ?

La vérité, c’est que … il a très peu de choses en commun avec l’édulcorant traditionnel fait par les mexicains.

Au départ, le processus est le même. On prend la plante, on la coupe et la presse pour extraire le fluide sucré circulant.

Ce fluide est riche en sucre, mais il contient également des composés sains comme les fructanes, qui sont liés à des effets bénéfiques sur le métabolisme et l’insuline (2).

Toutefois, lorsqu’il est transformé en un sirop, les fabricants transforment les fructanes en fructoses en exposant le liquide sucré à la chaleur et/ou à des enzymes (34).

Ce processus détruit la totalité des propriétés bénéfiques pour la santé de la plante d’agave et produit le sirop concentré disponible dans les magasins qui est faussement prétendu être sain.

Le processus de fabrication est similaire à la façon dont d’autres édulcorants malsains sont faits, tels que le sirop de maïs à haute teneur en fructose.

Alors … l’édulcorant vendu comme nectar d’agave n’est pas vraiment un « nectar » – c’est un édulcorant transformé raffiné fabriqué à partir de nectar d’agave.

Conclusion : L’édulcorant d’agave vendu aujourd’hui est fabriqué en traitant les sucres avec de la chaleur et des enzymes, ce qui détruit tous les effets bénéfiques pour la santé de la plante d’agave. Le produit final est un sirop malsain hautement raffiné.

Le sirop d’agave n’induit pas un grand pic de glycémie

L’indice glycémique (IG) est une mesure de la rapidité avec laquelle le sucre dans un aliment entre dans votre circulation sanguine.

D’une manière générale, plus l’IG d’un aliment est grand, plus le pic de glycémie est pire pour votre santé (567).

Contrairement au glucose, le fructose n’augmente pas les niveaux de sucre dans le sang ou les niveaux d’insuline sur le court terme.


Quelques lectures intéressantes:

Voilà pourquoi les édulcorants à haute teneur en fructose sont souvent commercialisés comme « sains » ou « bons pour le diabète ».

Le sirop d’agave a un IG très bas, principalement parce que presque tout le sucre qu’il contient est du fructose. Il contient très peu de glucose, du moins par rapport à sucre ordinaire.

Une étude récente chez la souris a comparé les effets métaboliques du sirop d’agave et du saccharose (sucre brut) après 34 jours. Les souris prenant le nectar d’agave ont pris moins de poids et eu une glycémie et des niveaux d’insuline inférieurs (8).

Ceci est en fait ce que nous attendons dans une étude à court terme, car le glucose dans le sucre brut élève les niveaux de sucre et d’insuline dans le sang, alors que le fructose ne le fait pas.

Ceci dit … l’index glycémique est juste une des nombreuses choses à considérer quand on examine les effets des édulcorants sur la santé.

Les effets néfastes de l’agave (et du sucre en général) ont en fait très peu à voir avec l’index glycémique, mais tout à voir avec les grandes quantités de fructose … et le sirop d’agave est très riche en fructose.

Conclusion : Le sirop d’agave est faible en glucose et donc n’augmente pas beaucoup les niveaux de sucre dans le sang. Cela donne à l’édulcorant un faible indice glycémique.

Le sirop d’agave: danger ? dangereusement riche en fructose

Le sucre et le sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS) contiennent deux sucres simples … environ moitié glucose et moitié fructose.

Bien que le glucose et le fructose soient très similaires, ils ont des effets complètement différents dans le corps.

Le glucose est une molécule extrêmement importante. Il se trouve dans de nombreux aliments sains (comme les carottes et les pommes de terre) et notre corps en produit pour vous assurer d’en avoir toujours assez.

En fait, chaque cellule vivante sur la planète renferme du glucose … parce que cette molécule est absolument indispensable à la vie.

Alors que toutes les cellules du corps humain peuvent métaboliser le glucose, le foie est le seul organe qui peut métaboliser le fructose en quantités importantes (9).

Dans le cas du régime occidental riche en glucides et riche en calories, manger beaucoup de fructose ajouté peut faire des ravages sur la santé métabolique (10).

Le foie est surchargé et commence à transformer le fructose en graisse, qui sera expédiée sous forme de particules VLDL et augmentera les triglycérides sanguins. De nombreux chercheurs pensent même que certains des acides gras peuvent se loger dans le foie et causer la maladie de stéatose hépatique (111213).

Bien que le fructose n’augmente pas les niveaux de sucre dans le sang sur le court terme, il peut contribuer à la résistance à l’insuline lorsqu’il est consommé en grandes quantités.

Cela peut provoquer des augmentations importantes de la glycémie et d’insulinémie à long terme, augmentant fortement le risque de syndrome métabolique et de diabète de type 2 (141516).

Manger de grandes quantités de fructose peut également avoir d’autres effets nocifs … tels que l’augmentation de petites particules denses de LDL et de LDL oxydé (très mauvais), l’accumulation de graisse du ventre, pour ne nommer que quelques-uns (17).

Voici où ça devient vraiment intéressant … le sirop d’agave est composé d’environ 85% de fructose, qui est beaucoup plus que le sucre brut (18).

Gardez à l’esprit que rien de tout cela ne vaut pour le fruit entier, qui est riche en fibres et qui nous donne une sensation de satiété rapidement. Nous sommes bien équipés pour gérer les petites quantités de fructose présentes dans les fruits.

Sirop d’Agave danger ? Cet édulcorant « sain » est encore pire que le sucre ordinaire

Si vous voulez ajouter un peu de douceur supplémentaire à votre régime alimentaire, le sirop d’agave n’est absolument pas la meilleure façon de le faire.

Il y a plusieurs édulcorants naturels qui sont beaucoup plus sains … y compris la stevia, l’érythritol et le xylitol.

Le sirop d’agave est probablement l’édulcorant le plus malsain au monde. Il fait paraitre le sucre ordinaire sain par comparaison … et ça en dit long.

Source : authoritynutrition.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com