Mayurasana : posture du paon

La croissance musculaire n’est pas toujours synonyme d’un corps en bonne santé, contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser. La santé est plus un état du corps, lorsque tous les organes fonctionnent correctement et sont contrôlés par l’esprit.

Le yoga est une forme d’exercice physique qui a un impact positif sur les glandes, les organes, les muscles mais aussi l’esprit.

La posture du paon, ou Mayurasana en sanskrit est l’une des positions de détox les plus efficaces.


Cet asana est censé avoir un effet bénéfique sur le système digestif, et aider le corps à se débarrasser des toxines. Voici comment le pratiquer :

Mayurasana : posture du paon

Étapes :

  1. Asseyez-vous sur vos talons, avec les genoux bien écartés. Collez vos mains et vos avant-bras, avec les paumes vers le haut.
  2. En vous penchant en avant, placez vos mains sur le sol, avec les doigts pointant en direction de votre corps. Les coudes doivent être un peu pliés et les côtés des mains et des coudes doivent se toucher.
  3. Appuyez vos coudes contre votre ventre.
  4. Contractez le ventre et amenez votre tête jusqu’au sol.
  5. Tendez le genou et étirer une jambe vers l’arrière, en amenant l’autre jambe à côté. Les orteils de la deuxième jambe devraient toucher le sol, mais pas le talon.
  6. Contractez les fessiers et voûtez légèrement les épaules pour les arrondir vers le bas.
  7. Levez la tête et regardez droit devant vous.
  8. Faites passer votre poids vers l’avant en faisant partir le mouvement des fessiers tout en gardant les jambes stables et fermes.
  9. Vos pieds devraient se décoller du sol lorsque vous déplacez votre poids.
  10. Votre corps devrait être aligné par rapport aux mains et parallèle au sol.
  11. Reposez-vous en tenant cette position 10 secondes jusqu’à ce que vous soyez capable de la tenir une minute.
  12. Relâchez vos pieds et votre tête, en les laissant doucement retomber au sol.
  13. Répétez ce mouvement deux à trois fois.

Précautions à prendre :

  • Évitez de faire cet asana si vous souffrez d’une blessure à l’épaule, au coude ou au poignet.
  • Ne faites pas la posture du paon durant vos règles ou si vous êtes enceinte.
  • Elle est aussi déconseillée si vous avez un problème médical tel qu’une hernie, un ulcère, une maladie cardiovasculaire, une pression artérielle élevée, une tumeur au cerveau, des problèmes intestinaux graves ou des infections à l’œil, à l’oreille ou au nez.
  • Mayurasana permet de détoxifier le corps et relâche des toxines, donc si vous vous sentez mal en pratiquant cet asana, tenez la position moins longtemps ou faites moins de répétitions.

Conseils pour les débutants :

Si vous n’avez pas encore beaucoup pratiqué la posture du paon, vous pouvez utiliser quelques astuces pour qu’elle soit plus facile. Par exemple, vous pouvez attacher vos coudes ensemble avec une ceinture ou une sangle de yoga s’ils ont tendance à glisser vers l’extérieur, pour ne pas perdre l’équilibre. Placez la sangle au-dessus des coudes. Pour avoir un meilleur équilibre, vous pouvez aussi mettre une brique de yoga en mousse sous votre front ou près de vos chevilles. Il est recommandé de pratiquer Mayurasana sous la supervision d’un professeur de yoga et de suivre ses conseils.

Les bienfaits pour le corps :

Selon l’ancien texte Gerunda Samhita, « La posture du paon neutralise les effets de la nourriture malsaine : elle crée une chaleur dans l’estomac et élimine les effets des poisons mortels ; elle peut soigner des maladies telles que les tumeurs et la fièvre efficacement, voici à quel point cette posture est utile. » Les bienfaits de cette position sont :


Quelques lectures intéressantes:

  • La position de paon augmente la pression dans la zone de l’abdomen, ce qui fait que le sang est redirigé dans les organes du système digestif. Avec une pression intra-abdominale plus forte, cette zone est raffermie.
  • Le foie, la rate, le pancréas et l’estomac sont vivifiés. Les nerfs et les muscles connectés aux intestins et aux reins sont rajeunis et dynamisés.
  • La léthargie du foie est censée être soulagée.
  • Mayurasana combat les problèmes liés à la constipation, à l’indigestion, aux hémorroïdes et au diabète.
  • Si vous effectuez cet asana le matin, vous aurez moins de problèmes d’acidité gastrique.
  • Elle renforce les organes reproductifs et améliore les rapports sexuels.
  • Elle aide aussi à soulager les problèmes causés par une production excessive de bile par le foie, les gaz et les expectorations.
  • Si vous faites régulièrement la posture du paon, le corps arrive mieux à digérer la nourriture sans problème et sans modération.
  • Cette position permet de contrebalancer les effets d’une consommation trop importante de nourriture ou d’une consommation d’aliments riches et pleins de matières grasses.
  • Les muscles des bras et des abdominaux sont renforcés, ainsi que les articulations des épaules, des coudes et des poignets.
  • Elle fait travailler un peu les muscles des jambes et du dos.
  • Elle réduit le stress et calme l’esprit.

Les applications thérapeutiques :

  • Améliore la digestion,
  • Soulage la constipation,
  • Atténue le stress,
  • Aide le foie à être en meilleure santé.
  • Améliore la coordination entre le corps et l’esprit ainsi que l’équilibre.
  • Améliore la concentration et la détermination,
  • Aide à avoir un meilleur équilibre physique et mental,
  • Empêche la léthargie.

Les variations :

Pincha Mayurasana, la position du paon à plumes est une variation plus difficile de la posture du paon normale. Il faut beaucoup d’entraînement pour arriver à faire cette position, ainsi que de la force et de la souplesse. Voici comment faire cet asana :

  1. Commencez en position du chien tête en bas, près d’un mur.
  2. Placez vos avant-bras et la paume de vos mains sur le sol. Les avant-bras doivent être parallèles l’un à l’autre et les doigts doivent toucher le mur.
  3. Les omoplates doivent être stables et fermement appuyées contre le dos et tirées en direction du coccyx.
  4. Faites pivoter vos avant-bras vers l’intérieur et le haut de vos bras vers l’extérieur, comme si vous souhaitiez faire un câlin. Écartez les doigts et assurez-vous que l’intérieur des poignets soit bien posé au sol.
  5. Pliez le genou et amenez votre pied gauche près du mur. Tendez la jambe droite en direction du mur et soulevez le pied gauche du sol, en poussant avec le talon pour tendre la jambe.
  6. Expirez et sautillez plusieurs fois de haut en bas, en essayant chaque fois de vous décoller de plus en plus du sol.
  7. Au départ, ce mouvement sera peut-être le maximum que vous pourrez faire, mais en pratiquant régulièrement la position du chien tête en bas ou la posture de la pompe, vous arriverez à faire la position du paon à plumes correctement.
  8. Pour Pincha Mayurasana, votre tête ne doit pas toucher le sol. Placez-la bien entre les épaules et fixez votre regard vers le milieu de la pièce.
  9. Tenez cette position entre 10 et 15 secondes, et peu à peu, tenez-la jusqu’à une minute. Ne vous appuyez pas sur les épaules pour descendre de la pose.
  10. Expirez et amenez un pied sur le sol, tout en gardant les épaules vers le haut et bien étendues.
  11. Faites la même chose avec l’autre pied.
  12. Changez régulièrement de jambe pour vous lancer vers le haut.

Les positions préparatoires :

Les positions à faire après :

La posture du paon est l’une des positions de yoga qui peut paraître difficile au début, toutefois, si vous avez de la patience et que vous vous entraînez, vous y arriverez. Avec du temps, le comps va trouver l’équilibre et la fluidité dont il a besoin pour faire cet asana.

 

 

Source et crédit photo:

yogawiz.com

vines9


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com