Les 3 doshas et leurs attributs (Ayurvéda)

Les attributs de chaque dosha influencent fortement le type corporel. Une personne qui est Vata de façon prédominante aura plus de qualités Vata; celle qui est principalement Pitta aura plus d’attributs de Pitta, et la même chose pour Kapha.

Les anciens définissent les 3 doshas ainsi:

  • Vata, comme le vent, est sec, froid, léger, mobile, erratique et rèche. Vata est aussi composé des goûts produits par ses éléments dominants, l’espace et l’air, qui sont l’amer, l’astringent et le piquant.
  • Pitta, comme le feu, est onctueux, chaud, léger, intense, malodorant et fluide. Il est composé des trois goûts inhérents au feu, qui sont l’aigre, le salé et le piquant.
  • Kapha, comme l’eau, est onctueux, dense, frais, lourd, stable et lisse. Les goûts de ses éléments principaux, l’eau et la terre, sont le sucré, l’aigre et le salé, et ce sont les goûts inhérents à Kapha.

L’Ayurveda est enraciné dans le principe d’équilibre. Pour approcher cet équilibre nous pouvons diminuer les aliments qui ont des qualités proches de notre type corporel. Par exemple, si un type Vata mange des aliments secs, froids, rèches et amers, Vata sera perturbé. Si un type Pitta absorbe de la nourriture chaude, épicée et âcre, Pitta sera aggravé. De même, Kapha deviendra immensément léthargique si les goûts de sucré, aigre et salé sont utilisés avec excès.

La nature de l’univers est tissée par les cinq éléments et les six goûts originels. Chaque type corporel est nourri par trois de ces goûts : les trois qui ne sont pas de sa nature  propre.

Vous aimerez aussi :  Les cinq airs de Vata: comprendre Vata en Ayurvéda

Les goûts qui conviennent le mieux aux types Kapha, pour contrer leur nature fraîche et sucrée, sont le piquant, L’amer et l’astringent, ainsi que les qualités chaudes et sèches.

Les types Pitta ont intérêt à prendre des aliments aux goûts de sucré, amer et astringent, et aux qualités fraîches et froides, pour équilibrer leur nature chaude, âcre, aigre et agressive.

Les types Vata profiteront des qualités humides, lisses, chaudes et solides, et des aliments sucrés, salés et aigres. Ces qualités compensent la composi­tion aride, fraîche, amère et incertaine de Vata.

Dans le système des 3 doshas, le principe du même qui accroît le même peut s’appliquer. Les goûts inhérents à chaque dosha seront renforcés si ce dosha est nourri par ses propres goûts. Par exemple, Kapha augmentera avec le goût sucré, et modérément avec les goûts aigre et salé. Vata sera plus accru par le goût amer, et, dans une certaine mesure, par l’astringent et le piquant. Pitta sera surtout accru par le goût aigre, et quelque peu par le goût piquant et le goût salé.

Cela ne signifie pas que chaque type mange seulement des aliments avec les goûts qui sont les meilleurs pour le type corporel. Étant donné que les trois doshas opèrent chez chacun, une combinaison des six goûts est nécessaire pour le régime alimentaire de chacun. Les proportions des trois goûts sont les facteurs déterminants de la bonne santé.

Penser que la relation des trois dosha est analogue à ces trois types divers, c’est la clef de notre bonheur. Les dosha sont comme trois courants de l’unique rivière de l’intelligence universelle. Cette rivière est le soi-même.

Vous aimerez aussi :  Centaurée, plante médicinale pour la digestion et l'appétit

En savoir plus sur les 3 doshas: