7 raisons pour lesquelles vous avez les pieds gonflés et comment y remédier

Le gonflement des pieds est une affection où les muscles des pieds ont une accumulation excessive de liquide.

L’accumulation de liquide peut entraîner un gain de poids rapide pendant une courte période de temps. L’inflammation légère des membres inférieurs est fréquente au cours des mois d’été. Le gonflement léger est plus probable si la personne a été debout ou a beaucoup marché. La consultation d’un médecin est obligatoire s’il y a une enflure persistante, accompagnée d’essoufflement et gain de poids, si l’enflure endommage la peau ou s’il y a des affections médicales ou des préoccupations spécifiques….

Les différents cas et les solutions pour y remédier

1. Les complications de la grossesse

Un certain gonflement des chevilles et des pieds est normal pendant la grossesse. Cependant, un gonflement soudain ou excessif peut être un signe de pré-éclampsie, une affection grave dans laquelle l’hypertension artérielle et la présence de protéines dans l’urine se développent après la 20e semaine de grossesse. Si vous ressentez une enflure ou un gonflement sévère accompagné d’autres symptômes comme des douleurs abdominales, des maux de tête, des mictions peu fréquentes, des nausées et des vomissements ou des changements de vision, consultez immédiatement un médecin.


Pour soulager les pieds enflés, ce qui courant lors de la grossesse, ne vous levez pas ou ne vous asseyez pas pendant de longues périodes de temps, et mettez vos pieds périodiquement au-dessus de votre cœur pour faire remonter la circulation. Les bas de contention peuvent aussi vous aider, tout comme l’exercice, la mise de compresses froides aux pieds et le sommeil sur le côté.

Si vous avez un gros ventre à cause de la grossesse, le fait de vous coucher sur le dos comprime les vaisseaux sanguins. Cela rend plus difficile le retour de la circulation sanguine au cœur.

2. Lésion au pied ou à la cheville

Une blessure au pied ou à la cheville peut entraîner un gonflement. La plus fréquente est une entorse à la cheville, qui se produit lorsqu’une blessure ou un faux pas entraîne l’étirement des ligaments qui maintiennent la cheville en place au-delà de leur portée normale. Pour réduire l’enflure causée par une blessure au pied ou à la cheville, reposez-vous pour éviter de marcher sur la cheville ou le pied blessé.

Utiliser un bloc de glace enveloppé dans une serviette (ne pas utiliser en contact direct avec la peau) pendant 20 minutes, réappliquer si nécessaire après une pause de 20 minutes.

Envelopper le pied ou la cheville d’un bandage de compression et soulever le pied sur un tabouret ou un oreiller. Si l’enflure et la douleur sont sévères ou ne s’améliorent pas avec le traitement à domicile, consultez un médecin.

3. Lymphoedème

Il s’agit d’une accumulation de liquide lymphatique dans les tissus qui peut se développer en raison de problèmes avec les vaisseaux lymphatiques ou après l’ablation des ganglions lymphatiques. La lymphe est un liquide riche en protéines qui circule normalement le long d’un vaste réseau de vaisseaux et de capillaires. Elle est filtrée par les ganglions lymphatiques, qui retiennent et détruisent les substances indésirables comme les bactéries. Cependant, en cas de problème avec les vaisseaux ou les ganglions lymphatiques, le mouvement du liquide peut être bloqué. Sans traitement, l’accumulation lymphatique peut nuire à la cicatrisation de la plaie et entraîner une infection et une difformité. Le lymphoedème est fréquent après radiothérapie ou ablation des ganglions lymphatiques chez les patients atteints d’un cancer. Si vous avez déjà subi un traitement contre le cancer et que vous constatez un gonflement, consultez un médecin.


Quelques lectures intéressantes:

4. Insuffisance veineuse

L’enflure des chevilles et des pieds est souvent un symptôme précoce de l’insuffisance veineuse, une condition dans laquelle le sang ne remonte pas suffisamment les veines des jambes et des pieds vers le cœur. Normalement, les veines maintiennent le flux sanguin dans la bonne direction à l’aide de valves unidirectionnelles. Lorsque ces valves sont endommagées ou affaiblies, le sang s’écoule à travers les vaisseaux et le liquide s’écoule dans les tissus mous des jambes, en particulier les chevilles et les pieds. L’insuffisance veineuse chronique peut entraîner des modifications de la peau, des ulcères cutanés et des infections. Si vous présentez des signes d’insuffisance veineuse, vous devriez consulter un médecin.

5. Vous restez debout ou assis pendant des heures à la fois

Les commerçants, les médecins, les infirmières et les autres personnes qui travaillent debout finissent souvent la journée avec l’impression que leurs chaussures sont trop serrées. Voici pourquoi: lorsque vous ne bougez pas beaucoup en position debout, les muscles de vos jambes et de vos chevilles, vos pieds n’ont pas la possibilité de se contracter, ce qui ralentit le flux sanguin de et vers vos pieds.

La même chose arrive aux personnes qui s’assoient longtemps. La diminution du débit sanguin provoque un gonflement, ce qui rend les chaussures serrées et inconfortables. Et si vous êtes assis les jambes croisées, le pincement des vaisseaux sanguins causé par la position dans laquelle vous êtes peut aggraver le gonflement.

Bien que peu confortable, ce type de gonflement en fin de journée n’est généralement pas le signe d’un problème plus important et devrait disparaître dès lors que vous marchez. Si vous êtes debout toute la journée, il est recommandé de s’asseoir cinq minutes toutes les heures ou de lever les jambes.

Si le gonflement persiste ou si vous ne pouvez pas vous reposer ou vous asseoir, essayez les bas de contention.

6. Vous consommez trop de sel

Le sodium contenu dans le sel est la principale cause alimentaire de rétention d’eau. Il est donc logique qu’elle puisse également entraîner un gonflement des pieds. L’American Heart Association recommande aux adultes de ne pas consommer plus de 2 300 mg de sodium par jour, soit environ une cuillère à thé de sel par jour.

En fait, la plupart du sodium que les gens consomment ne provient pas du sel de table, mais d’aliments transformés et de la restauration, où il est souvent dissimulé et utilisé comme agent de conservation. Les principales sources sont les viandes froides, les collations transformées, les repas congelés, les soupes en conserve, le pain et les vinaigrettes. Tentez de ralentir sur ces aliments et concentrez-vous plutôt sur les produits sans sodium comme les fruits, les légumes, les noix, les graines et les grains entiers, tout en évitant les aliments transformés.

7. Vous prenez des médicaments qui provoquent un gonflement

La contraception hormonale et l’hormonothérapie substitutive ne sont pas les seuls médicaments qui peuvent causer le gonflement du pied. Il en va de même pour beaucoup d’autres médicaments, et généralement pour différentes raisons. Les comprimés pour contrôler la glycémie chez les personnes atteintes de diabète, comme Avandia (rosiglitazone) ou Actos (pioglitazone), rendent plus difficile l’élimination du sodium du corps, ce qui entraîne un gonflement.

Les vasodilatateurs directs peuvent également provoquer des gonflements. Vasodilatation « signifie que les médicaments aident à ouvrir les vaisseaux sanguins pour rendre la circulation sanguine plus fluide. Les exemples sont le loniten (minoxidil) et l’apresoline (hydralazine). Les inhibiteurs des canaux calciques élargissent les vaisseaux sanguins en détendant les muscles des parois des vaisseaux. Cela peut également causer un gonflement du pied, tout comme les inhibiteurs des récepteurs de l’angiotensine, qui empêchent le sodium d’être évacué de votre corps.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com