Flutter auriculaire (battements cardiaques): Symptômes, Causes et Traitements

Poitrine | Cardiologie – Maladies Cardio-Vasculaires | Flutter auriculaire (battements cardiaques)

Description

Le flutter auriculaire est une anomalie du rythme cardiaque, entraînant une accélération du rythme cardiaque, parfois irrégulière. Quand elle se produit, elle est généralement associée à une accélération du rythme cardiaque ou une tachycardie (plus de 100 battements par minute), et tombe dans la catégorie des tachycardies supra-ventriculaires.


Bien que ce rythme se produise le plus souvent chez les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires telles que l’hypertension, les maladies coronariennes, la cardiomyopathie, et le diabète, il peut se produire spontanément chez les personnes avec, par ailleurs, des cœurs normaux. Il dégénère souvent en fibrillation auriculaire.

Certaines personnes ne présentent aucun symptôme de flutter auriculaire. D’autres décrivent les symptômes suivants: des palpitations, une sensation de palpitations dans la poitrine, l’essoufflement, l’anxiété et la faiblesse.


Quelques lectures intéressantes:

Les personnes atteintes de cardiopathie sous-jacente ou de maladie pulmonaire qui éprouvent le flutter auriculaire peuvent avoir les symptômes suivants: l’angine de poitrine (douleurs thoraciques ou cardiaques), sensation de faiblesse ou d’étourdissement et évanouissement (syncope).

Causes et facteurs de risque

Le flutter auriculaire peut être causé par des anomalies du cœur, des maladies du cœur, ou par des maladies ailleurs dans le corps qui touchent le cœur comme l’hyperthyroïdie, un caillot de sang, une maladie pulmonaire chronique. Le flutter auriculaire peut aussi être causé par des substances consommatrices qui changent la façon impulsions électriques sont transmises à travers le cœur: l’alcool, la cocaïne, la caféine, les pilules amaigrissantes. Le flutter auriculaire peut survenir après une chirurgie à cœur ouvert. Chez d’autres personnes, aucune cause sous-jacente n’est jamais trouvée.

Diagnostic et traitement

Les tests comprennent un électrocardiogramme (ECG), une échocardiographie et une radiographie pulmonaire. Comme dans la fibrillation auriculaire, les principaux objectifs du traitement sont de prévenir l’instabilité circulatoire et l’accident vasculaire cérébral….


👩‍⚕️ Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.