Contractures

Contractures : Voir aussi Tremblement et Convulsions.

Une contracture est un mouvement soudain et involontaire d’un muscle, à la différence d’un tremblement qui est un mouvement d’un membre ou d’une partie du corps.


Quelques lectures intéressantes:

Les contractures peuvent s’observer dans les pathologies suivantes:

  • Névralgie (tic douloureux)  : Douleur partant du front vers les lèvres, la langue, les gencives ou le nez.
  • Tics : Secousses de la cuisse, hausse­ments d’épaule, grimaces, clignements des paupières, étirements de la bouche, déglutition, raclements de gorge, hoche­ments de tête.
  • Rhumatisme articulaire aigu et fièvre rhumatismale : Inflammation des articulations, en particulier autour des chevilles, des poignets, des genoux, accélération du rythme cardiaque. Chorée (danse de Saint-Guy), malaise, pâ­leur, transpiration, prise de poids ralen­tie chez un enfant en pleine croissance, éruption cutanée, perte d’appétit. Dans les cas sévères, essoufflement, toux et douleur dans la poitrine.
  • Urémie : Sévère mal de tête, pupilles rétrécies pouvant annoncer un coma, odeur d’urine de l’haleine, givre uréique, engourdissement, vision double, nau­sées, vomissements, diarrhée, œdèmes, en particulier de la face.
  • Carences dues à un régime végétalien: Anémie, palpitations, contrac­tures, inflammation de la langue, trou­bles nerveux divers.
  • Carence en sel : Crampes d’esto­mac, perte d’élasticité de la peau, brutale diminution des mictions, contractures, pouls accéléré et faible ; finalement convulsions.
  • Poliomyélite: Fièvre élevée, mal de tête sévère, gorge douloureuse, raideur dans la nuque. Dans les cas graves : prostration, contractures dou­loureuses, faiblesse extrême, déglutition difficile, paralysie de diverses parties du corps.
  • Typhus: Fièvre élevée pendant dix jours, mal de tête intense, prostration, éruption sur tout le corps de taches roses sombre associées à des pétéchies (petites taches rouge pourpre dues à des hémor­ragies cutanées), rétrécissement des pu­pilles, langue blanche et chargée, face empourprée, transpiration abondante quand la fièvre chute. État de stupeur et coma.
  • Encéphalopathie infantile: Chez le petit enfant : contractures, perte du contrôle musculaire, perte du sens de l’équilibre, paralysie partielle de la face, déglutition difficile, cris aigus, vomissements, sensibilité aux infections, spasticité, jaunisse, développement ralenti.


Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com