Tumeur maligne du système nerveux: Symptômes, Prévention et Traitement

Tumeur maligne du système nerveux (neuroblastome)

Tumeur infantile particulièrement meurtrière, le neuroblastome est dû à une prolifération des cellules souches du système nerveux, le plus souvent au niveau des glandes surrénales. Dans la moitié des cas, elle survient avant l’âge de deux ans, et dans les trois quarts des cas, durant les quatre premières années de la vie. La cause en est inconnue.

Tumeur maligne du système nerveux Symptômes :

La grosseur, qui siège habituellement au centre de l’abdomen, est ferme, indolore et de contour irrégu­lier. Les symptômes sont dus pour une large part à la pression exercée sur les autres organes par la tumeur primitive ou les métastases. La pression sur l’appareil urinaire peut provoquer une obstruction des voies urinaires. Les tumeurs thoraciques entraînent une difficulté respiratoire. Des métastases apparaissent souvent dans les os. Il y a parfois une douleur périorbitale ac­compagnée d’une décoloration caracté­ristique des paupières. Le premier symptôme peut être l’hypertrophie des ganglions lymphatiques. Les autres signes sont un amaigrissement rapide, l’anémie et la fièvre.


Quelques lectures intéressantes:


Tumeur maligne du système nerveux Traitement :

Le traitement le plus efficace est chirurgical. La radiothérapie et la chimiothérapie sont également appliquées avec des résultats souvent appréciables.

Résultat: La précocité du diagnostic est d’une importance capitale, le neuro­blastome étant une tumeur d’évolution extrêmement rapide. Le taux de survie à deux ans après le diagnostic varie de 8 p. cent pour la tumeur des glandes surrénales, relativement fréquente, à 61 p. cent pour la tumeur pelvienne, beaucoup plus rare. Les enfants âgés de moins de deux ans ont de meilleures chances de survie. Des rémissions spon­tanées ont parfois été observées.

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com