Traitement des phobies par hypnose: comment recadrer la phobie pour générer un nouveau comportement ?

Par Fériel Berraies praticienne en Hypnose Ericksonienne certifiée à Xtréma Paris

La phobie est une peur, une très grande appréhension par rapport à un objet, un animal, une situation, un élément. Cette peur n’est pas toujours du ressort du rationnel mais elle est solidement ancrée, à un tel point qu’elle crée un instinct d’évitement de l’ordre du besoin irrépressible de s’en défaire au plus vite. C’est une réaction de panique totale que l’on ne peut réprimer et qui engendre un réel handicap dans une situation de vie.

Comment s’installe la phobie ?

Elle peut jaillir de tout et de rien, elle est avant tout multifactorielle et n’est pas toujours rationnellement explicable, mais elle marque le sujet qui l’a vit. Ce dernier en est conscient, il peut parfois comprendre qu’elle est irrationnelle mais il ne sait pas comment la gérer et  ne veut pas du tout la gérer !


Au départ, elle peut avoir été une petite inquiétude, mais avec le temps, elle peut grandir en importance. Elle peut aussi prendre ses racines dans un traumatisme (un accident, une mort subite, un acte violent) et là il s’agit réellement d’une réaction post trauma comme le cas du PTSD Post traumatic schock syndrom ou stress post traumatique (comme ce que l’on rencontre chez les rescapés de guerre, d’actes terroristes ou les personnes qui ont été torturées ou d’une situation qui ébranle un individu car elle sort de l’ordinaire  etc.)

Un traumatisme, qu’il soit refoulé ou reconnu, peut engendrer la phobie. Quand toutes les angoisses prennent racine dans l’objet de la phobie, elle devient une phobie à part entière.

La phobie peut être progressive voire évolutive et se développer rapidement suite à un évènement marquant de la vie.

Le seul dénominateur commun à toutes ces situations, ce sont les efforts incroyables déployés par le sujet pour éviter la situation phobique qui est très anxiogène pour lui.

Plus la phobie s’enracine, plus les stratégies d’évitement se multiplient: on se prive, on contourne les choses, on fait des détours incroyables pour éviter le chien du voisin, l’eau, la mer, pour éviter de prendre certains moyens de transports ou de rouler sur une autoroute. Des limites de vie que le sujet finit par s’infliger, diminuant ainsi grandement ses perspectives. Si l’individu pense se protéger en revanche, il vit aussi très mal ses limites, car cela lui procure souvent un sentiment d’impuissance, d’inutilité et le fait culpabiliser. Sur le long terme,  il est miné dans sa confiance et son estime de soi.

 

Traitement des phobies par hypnose: une solution alternative pour apprivoiser ses phobies

Toutes les thérapies brèves peuvent aider à mieux vivre « les peurs  et à apprivoiser les phobies» mais n’effaceront jamais complètement la phobie en tant que telle, (Sophrologie ou psychothérapies), il est cependant important de continuer à être accompagné par les médecines conventionnelles (il ne faut jamais cesser de le faire) en suppléments des thérapies brèves.


Quelques lectures intéressantes:

L’Hypnose vous aide à repenser la phobie, en quelques séances, et vous aide à  la confronter, en se basant sur vos ressources, mais également sur des situations antérieures dans votre vie passée, où vous étiez en « contrôle » dans une situation « compliquée »

Votre inconscient ne demande qu’à se débarrasser des blocages qui vous empêchent de vivre une bonne vie !

L’Hypnose travaille dans la globalité, là où les psychothérapies travaillent uniquement sur les symptômes toute comme pour la Sophrologie. Dans ces cas précis, on fait des projections et on fait visualiser le sujet face à cette situation « phobique » ex un sujet qui a peur des chiens et qui fait des détours incroyables pour éviter la rue prés de sa maison où aboie le voisin, va se projeter s’approcher de plus en plus de la fameuse « maison où se trouve le chien »

Au fur et à mesure qu’il se rapproche, il commence à apprivoiser ses peurs. Mais il n’aimera jamais les chiens !!!

Attention, il est important, que cet accompagnement soit bien cadré pour éviter tout syndrome de glissement du sujet, qui peut être n’aura plus peur des aboiements, mais pourrait développer autre chose comme phobie à côté…

 

Hypnose et phobies: Comment procéder ?

Plusieurs techniques sont possibles, mais celle-ci est une des possibilités.

D’abord on commence par l’autohypnose, on initie le client à cette première technique qui va l’aider à rester calme et à se recentrer.

Ensuite on renvoie le sujet à un petit voyage  avec diverses techniques dites de la « régression en âge » où il se revoit plus jeune dans une situation X et du « pont d’affect en hypno-analyse »  ce sont deux outils qui vont aider à déceler l’origine du problème et ainsi permettre de traiter la cause de la phobie.

Les stimulations alternatives hypnotiques viennent finalement supprimer les émotions désagréables associées à la phobie.

Durée de la thérapie : Entre une et 10 séances d’une heure, suivant l’importance de la phobie.

 

Tarifs : Environ 80€ la séance

NOTABENE : la  phobie n’est pas linéaire, elle peut évoluer avec le temps, se calmer et revenir ou se déplacer ailleurs. Il est important de la traiter dès les premières apparitions pour qu’elle ne s’ancre pas. Dans le cas où elle est ancrée, il est important de se faire suivre par un thérapeute qualifié.

Prenez connaissances des mises en garde avant toute séance d’Hypnose pour une phobie,

Généralement avec l’hypnose 2, 3 ou 4 séances suffisent pour obtenir des résultats

Il est important de se faire suivre par un accompagnement sérieux.

 

Fériel Berraies – Hypnothérapeute et Sophrologue

Atelier de groupe le 24 juin sur Paris et dans le 13.

Contact: fbhypno@gmail.com

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com