Traitement naturel des rhumatismes par l’Ayurvéda

Les rhumatismes créent des douleurs osseuses, articulaires, muscu­laires, tendineuses, ou nerveuses.

Cependant, c’est dans les articulations que la douleur est le plus souvent ressentie, parce que ce sont des endroits importants pour le mouvement.

Etant donné que les articulations sont des endroits où les vaisseaux sanguins doivent décrire des sinuosités, elles sont très susceptibles d’être bouchées par les déchets qui s’y entassent.


Une mauvaise nourriture crée des toxines qui, après la digestion, sont trans­mises au sang ; ces toxines à leur tour deviennent acides et impures. Quand la digestion devient mauvaise, et que l’indigestion et la constipa­tion s’installent, vayu (les gaz corporels) devient perturbé.

Dans les rhu­matismes, vayu est bloqué par un revêtement semblable à du mucus appe­lé ama, qui est produit par les intestins. Dans l’ayurveda, cet ama toxique est appelé aamvish. Le vayu bloqué entre dans le système circulatoire, cau­sant des problèmes avec les muscles, les articulations et les nerfs.

Comme l’arthrite, le rhumatisme est surtout un trouble vata, et des lavements médicinaux sont pour cela un traitement de choix. Ce procédé règle la constipation et l’hyperacidité. Les lavements à l’huile doivent être évités par ceux qui souffrent d’indigestion chronique, d’hypoacidité, de toux chronique, d’essoufflement, de diarrhées, de diabète ou d’anémie. On ne doit pas non plus en administrer aux personnes âgées ou aux enfants de moins de sept ans. Pour les rhumatisants qui appartiennent à ces catégo­ries, des lavements faits avec des décoctions, dans lesquelles les herbes sont soit bouillies soit trempées dans l’eau, peuvent être administrés, à condi­tion que le patient n’ait pas de fièvre, de rhume , de paralysie, de douleur cardiaque, ou de grave douleur abdominale (les gens souffrant de diarrhée ne doivent recevoir aucune sorte de lavement).

Les différents traitements naturel des rhumatismes proposés en Ayurvéda

Plusieurs autres remèdes se sont révélés bénéfiques pour les rhumati­sants. De la tisane d’alfalfa (luzerne) peut être prise au moment du cou­cher. L’huile de ricin, qui est antirhumatique et analgésique, agit comme laxatif et peut être prise avec une tasse de tisane de gingembre***.


Quelques lectures intéressantes:

L’ail est aussi antirhumatique et son huile peut être utilisée dans le massage pour combattre les douleurs articulaires. La douleur rhumatismale est causée par les toxines déposées près des articulations; tant que ces dépôts ne sont pas éliminés, la santé ne peut être recouvrée. Il est important d’arriver à un équilibre dans la chimie du corps. On peut le faire de multiples façons, comme par exemple en transpirant, ou par un massage purificateur, ou un massage dur, ou un lavement. La transpiration peut être provoquée par la fomentation, et c’est un moyen efficace de purifier le corps de ses toxines.

Traitement naturel des rhumatismes: les bains de vapeur et les huiles

Les bains de vapeur ou saunas sont aussi des moyens puissants d’éliminer les toxines. Ces méthodes d’élimination doivent idéalement suivre le massage. On peut utiliser une huile comestible, mais nous suggérons les huiles suivantes.

  • Huile d’olive (de préférence avec des caïeux d’ail qm ont été carbonisés).
  • Huile de moutarde (de préférence avec des caïeux d’ail qui ont été carbonisés).
  • Huile de graines de sésame noir pressée à froid (1 /2 tasse) avec des graines de fenugrec (1 cuillerée à café).
  • Toute huile dans laquelle des graines de fenugrec ont été carbonisées.
  • Huile babuna (camomille) (peut être mélangée avec l’huile de ricin).
  • Huile mahanarayana (peut être mélangée avec l’huile de ricin).
  • Un mélange d’huiles babuna et mahanarayana.
  • Toute huile d’une bouteille bleue, jaune, ou verte.

Après le massage, il est bon d’appliquer une pâte faite de graines de fenugrec broyées sur une bande de tissu et de nouer le tissu autour de l’ar­ticulation lésée.

 
* On peut utiliser de l’huile de sésame si ces huiles ne sont pas disponibles.

** L’huile de graine de fenugrec n’est pas vendue dans les magasins. On peut la confec­tionner en faisant bouillir 1 cuillerée à soupe de graines dans ‘/2 tasse d’huile de sésame ou de moutarde. Quand les graines deviennent noires, filtrez l’huile et emmagasinez-la pour une utilisation future.

*** Pour faire de la tisane de gingembre, coupez un morceau de gingembre frais d’un cm en petits bouts. Mettez le gingembre dans une tasse d’eau et bouillez jusqu’à ce que l’eau soit réduite de moitié. Si vous le désirez, vous pouvez faire bouillir 1/4 de tasse de lait avec l’eau. Ajoutez 1 /4 de cuillerée de feuilles de thé noir et servez avec Sucanat.

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com