Traitement naturel de la dépression : 13 remèdes naturels pour lutter contre cette maladie

La dépression : quelques informations

La dépression clinique est une maladie mentale extrêmement handicapante, dont les symptômes les plus communs sont une baisse d’humeur intense, une faible estime de soi, une perte d’intérêt pour des activités que l’individu appréciait habituellement. Elle a des effets profonds sur la qualité de vie des individus concernés, car elle peut mener à des troubles du sommeil, des problèmes liés à l’alimentation et fait notamment augmenter le risque de suicide. Elle a aussi des effets nocifs sur l’entourage des individus touchés ainsi que sur leurs résultats scolaires ou au travail. Il existe également des cas spécifiques de dépression, tels que la dépression saisonnière (qui survient surtout en hiver, quand l’individu manque de soleil) ou la dépression postpartum (le baby blues : elle est liée aux changements hormonaux suite à l’accouchement).


Quelques symptômes psychologiques qui peuvent indiquer une dépression sont :

  • Des sentiments de vide ou de tristesse qui ne passent pas
  • Une irritabilité extrême face à des situations mineures
  • De l’anxiété et de l’agitation
  • Perte d’intérêt pour des activités variées
  • Une fixation sur des événements passés
  • Des pensées suicidaires

En ce qui concerne les symptômes physiques, quelques indications sont :

  • Insomnie ou trop de sommeil
  • Une fatigue extrême
  • Une augmentation ou baisse de l’appétit
  • Perte ou gain de poids
  • Difficulté à se concentrer ou pour prendre des décisions
  • Des douleurs physiques inexpliquées

 

Traitement naturel de la dépression : alimentation, compléments, huiles essentielles et mode de vie.

 

Alimentation

  • Avoir une alimentation équilibrée

Nos choix d’aliments affectent notre humeur d’une manière bien plus importante que ce que beaucoup de personnes imaginent. Il est essentiel de manger des aliments qui soutiennent les neurotransmetteurs, les messagers du cerveau qui controlent nos humeurs, notre énergie et d’autres fonctions du corps. Les neurotransmetteurs sont fortement influencés par nos choix alimentaires.

Une étude de 2009 a trouvé un lien entre régime alimentaire et dépression : sur les 3,486 participants, une partie avait un régime équilibré, riche en fruits, légumes et poisson, alors que l’autre consommait avant tout des aliments transformés (desserts, aliments frits, viande transformée, laitages hauts en lipides…). Au bout de cinq ans, les participants ont été évalués : ceux qui consommaient plus d’aliments frais avaient moins de risque de souffrir de dépression, alors que la consommation de beaucoup d’aliments transformés augmentait le risque d’avoir cette maladie (1).

Quelques indications sur les aliments à favoriser pour se sentir en pleine forme sont :

  • Favoriser de la nourriture riche en oméga-3 (saumon, maquereau, noix, graines de chia, graines de lin, natto et jaune d’œuf). Les lipides du cerveau sont des acides gras, et de ces acides gras 33% sonr des oméga-3 : ils sont donc essentiels au bon fonctionnement cérébral, peuvent favoriser les processus de communication et réduire les inflammations (2).
  • Consommer beaucoup de fruits et légumes : ils contiennent du folate, un nutriment essentiel pour les processus métaboliques du cerveau et qui protège contre la dépression (3). Quelques végétaux riches en folate sont : les épinards, les asperges, l’avocat, les betteraves et le brocoli. De même, les fruits et légumes sont une excellente source d’antioxydants, qui peuvent réduire les symptômes de dépression et d’anxiété (4). Parmi les meilleures sources d’antioxydants se trouvent les myrtilles, les baies de goji, les mûres, les canneberges et l’artichaut.
  • Les bonnes graisses : Il existe une corrélation entre la consommation d’acides gras trans et la dépression (5), et il est donc essentiel de consommer des graisses saines, qui protègent le corps contre le stress oxydant et qui apportent des minéraux et vitamines qui améliorent l’humeur : les avocats, l’huile de noix de coco, l’huile d’olive extra vierge, les graines de lin et les noix.
  • Protéines : Les protéines apportent de l’énergie au corps au cours de la journée et jouent un rôle essentiel dans le maintien de nos fonctions neurologiques et dans l’équilibre hormonal. Certaines sources saines de protéines sont les lentilles, le poisson, le poulet biologique, les haricots noirs et les œufs.
  • Les aliments probiotiques : ils soutiennent la fonction cognitive et favorisent de meilleurs niveaux d’énergie. Le kombucha est une très bonne boisson, les légumes fermentés sont également une excellente option.
Vous aimerez aussi :  Drainage postural: Comment l'effectuer ?

 

  • Eviter le sucre et les glucides raffinés

Les glucides et sucres raffinés provoquent la production de sérotonine, un opioïde naturel qui fait que ces aliments améliorent l’humeur des individus sur le moment, mais ils mènent aussi au gain de poids, des troubles du sommeil et un manque d’énergie sur le long terme, ce qui empire les symptômes de la dépression (6). Une étude a trouvé une corrélation directe entre quantité de sucre raffiné consommé et dépression (7) alors qu’une autre a identifié un lien entre la consommation quotidienne d’aliments transformés et les problèmes de santé mentale chez les enfants et adolescents (8). Les régimes riches en aliments raffinés sont mauvais pour le cerveau car ils provoquent de l’inflammation et du stress oxydant : il est donc conseillé de les éviter au maximum.

 

Compléments

  • Huile de poisson

Les oméga-3 sont essentiels au maintien d’une bonne santé mentale : de fait plusieurs études ont trouvé que la prise d’oméga-3 avaient des effets non négligeables sur les personnes souffrant de dépression (9). Un complément en huile de poisson est une excellente manière d’assurer un apport suffisant en oméga-3.

  • Probiotiques

Les compléments en probiotiques permettent l’apparition de pensées plus optimistes chez les individus grâce à la connexion directe entre notre système intestinal et notre cerveau. Une étude a prouvé que l’amélioration de la santé intestinale grâce à la prise de probiotiques favorisait également une meilleure fonction cognitive et aidait à réduire les symptômes de la dépression (10).

Une méta-analyse de l’effet de la vitamine D comme remède naturel contre la dépression a trouvé que les compléments en vitamine D étaient favorable à la gestion de la dépression car ils modifiaient les niveaux de vitamines d’une manière similaires à des antidépresseurs (11).

  • Plantes adaptogènes

Les plates adaptogènes aident à réguler les hormones liées au stress et à relaxer le système nerveux. Deux adaptogènes qui fonctionnent contre la dépression sont l’orpin rose (rhodiola rosea) et l’ashwagandha. L’orpin rose a un effet sur les neurotransmetteurs, notamment la sérotonine et la dopamine, lui permettant d’améliorer la mémoire, la concentration et l’humeur. L’ashwagandha combat contre les effets du stress, réduit l’anxiété et la dépression, et équilibre les hormones. De plus, ces remèdes naturels n’ont pas d’effets secondaires, contrairement aux antidépresseurs (12).

  • Complexe de vitamines B

Les vitamines B jouent un rôle au niveau de la fonction des neurotransmetteurs. Certaines études suggèrent que des niveaux bas de vitamine B212 et de folate sont particulièrement liés aux symptômes de dépression. La vitamine B12 soutient le système neurologique et augmente l’énergie, et le folate favorise l’absorption de nutriments, réduit l’irritabilité et combat la fatigue. Prendre un complexe en vitamines B aide à produire de la sérotonine naturellement et à soulager les symptômes de la dépression.

Plusieurs études ont démontré que le millepertuis perforé permet de lutter contre la dépression et l’anxiété légères à modérées. Il s’agit d’un remède naturel qui semble tout aussi efficace que certains antidépresseurs (les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine), tout en ayant moins d’effets secondaires que les antidépresseurs classiques (13). Cette efficacité pourrait être liée à la capacité du millepertuis perforé de produire de la sérotonine, de la dopamine et de la norépinephrine dans le cerveau. Si vous souhaitez prendre un complément en millepertuis perforé, il faut le faire sous la supervision d’un professionnel de santé.

Vous aimerez aussi :  Rhinite chronique: Traitement, Prévention, Symptômes

 

Huiles essentielles

  • Huile essentielle de lavande

L’huile essentielle de lavande aide à soulager le stress, favorise le sentiment de paix et améliore la qualité du sommeil. Des études suggèrent que l’huile de lavande peut protéger les neurones, elle soutient les récepteurs de dopamine et fonctionne comme un antioxydant (14).

Pour utiliser l’huile essentielle de lavande comme un remède naturel contre la dépression, ajoutez entre 5 et 10 gouttes dans votre bain, diffusez entre 5 et 10 gouttes dans votre chambre avant d’aller dormir ou massez 2-3 gouttes sur vos tempes, torse et poignets le matin.

  • Camomille romaine

La camomille romaine est un sédatif doux qui aide à calmer les nerfs et favorise la relaxation. Des études suggèrent que l’huile essentielle de camomille romaine peut être utilisée seule ou mélangée à de l’huile de lavande pour améliorer la qualité du sommeil et soulager les symptômes de l’anxiété (15).

 

Mode de vie

  • Construire des relations saines et trouver du soutien

La dépression est généralement causée par des problèmes émotionnels, et elle peut donc s’aggraver quand l’individu manque de relations personnelles positives, de confiance en soi et d’objectifs dans la vie. Trouver une communauté d’amis encourageante et qui apporte son soutien est important. Certaines personnes trouvent aussi du courage et de la force grâce à la spiritualité et la religion. Un suivi psychologique avec un professionnel est également très important, car celui-ci peut permettre aux individus à mieux gérer leur stress et à créer des stratégies en rapport avec leur traitement.

Une étude a suggéré que la qualité des relations sociales est un facteur majeur dans le risque de dépression : en effet, les relations mauvaises, avec un manque de soutien social pouvait doubler le risque de dépression pour les individus (16). Ainsi, l’entourage des individus pourrait être le remède naturel le plus important contre la dépression.

  • Activité physique

Pratiquer une activité physique régulière augmente l’énergie, aide à améliorer la qualité du sommeil et le sentiment de confiance en soi. Ces bienfaits du sport aident à favoriser des sentiments de bonheur et d’amour propre, luttant ainsi contre les symptômes de la dépression. De même, une étude de 2012 a trouvé que le sport était particulièrement efficace contre la dépression lorsqu’il accompagnait une psychothérapie (17).

Essayez de pratiquer une activité sportive entre 3 et 5 fois par semaine pendant au moins 20 minutes. L’idéal est de trouver un sport qui vous plaît réellement, pour que ce soit un vrai plaisir de le pratiquer : yoga, pilates, course, natation… Même marcher à l’extérieur peut booster les hormones liées à l’humeur et augmenter les niveaux d’énergie.

  • Passer du temps à l’extérieur

Augmenter ses quantités de vitamine D aide à soulager les symptômes de la dépression. En effet, le lien entre carence en vitamine D à cause d’un manque d’exposition au soleil et dépression est connu depuis très longtemps (18). Essayez de passer entre 10 et 20 minutes au soleil chaque jour.

 


Crédit photo : pixabay.com