Tout savoir sur la thérapie intégrative

Parmi les nombreuses pratiques alternatives qui nous sont proposées de nos jours, difficile d’y voir clair et de savoir quelle approche sera la plus adaptée à sa demande. La thérapie intégrative est une excellente introduction aux médecines douces qui permettra de profiter d’un accompagnement personnalisé en utilisant plusieurs techniques. Pour en savoir plus, nous avons interrogé Grégory Renaux, praticien en thérapie intégrative, membre du réseau therapeutes.com, qui utilise des outils tels que la sophrologie, l’hypnose, la psychologie positive, la méditation pleine conscience (ou mindfulness) et le développement personnel.

 

La thérapie intégrative, qu’est-ce que c’est ?

G.R : La thérapie intégrative propose le meilleur de différentes techniques. Dans mon cas, j’utilise la sophrologie, l’hypnose, la psychologie positive, la méditation pleine conscience (mindfulness) et des techniques de développement personnel. L’utilisation d’autres outils est bien évidemment possible comme l’utilisation du coaching par exemple. Mais il faut être cohérent dans le choix de ses outils pour éviter de se disperser.


Un thérapeute formé à toutes ces techniques va pouvoir s’adapter de manière encore plus précise pour répondre au mieux à l’accompagnement d’une problématique, d’un sujet, etc. Dans un même protocole d’accompagnement, on pourra par exemple trouver des outils concrets de développement personnel ou encore d’auto-évaluation.

L’utilisation des techniques intégratives permet une approche centrée sur le futur souhaité de façon générale et pas nécessairement sur l’objectif. Un objectif à atteindre peut parfois nous aveugler et ne nous permet pas d’avoir une vision large de ce qui est possible et atteignable, l’approche intégrative permet d’avoir différents angles de vue.

 

Pourquoi proposer un tel éventail d’outils ?

G.R : Tout simplement car cela permet de prendre en considération les sensibilités et la personnalité de chacun. Certaines personnes seront plus sensibles et réceptives à des outils de psychologie positive ou d’hypnose plutôt que d’autres. La thérapie intégrative permet de jouer sur les contrastes des outils proposés pour que la personne se sente la plus à l’aise possible, mais aussi avoir de nouveau réflexe, augmenter sa performance ou encore sa confiance en elle. Qui plus est, il n’est pas rare que certaines personnes aient des à priori sur certaines pratiques comme l’hypnose par exemple. Elle est souvent à tort confondue avec l’hypnose de spectacle et le lien de confiance qui se créera avec le thérapeute va permettre de relativiser et peut-être un jour de sauter le pas sans contraintes.

Avec une approche intégrative, chacun est véritablement libre de choisir le type d’accompagnement dont il souhaite bénéficier puisque les possibilités sont multiples.

 

Comment se passe la première séance de thérapie intégrative ?

G.R : La première séance est toujours une séance très particulière. C’est un temps d’échange important qui sera l’occasion de déterminer quels sont les réels besoins du consultant, mais aussi les techniques qui lui seraient utiles. C’est une découverte pour les deux parties puisqu’il s’agit d’un dialogue qui permet d’enrichir les informations recueillies et donc de proposer un parcours complètement personnalisé, mais qui sera aussi évolutif en fonction de l’avancée de la personne tout au long de la thérapie.

 

Pouvez-vous nous parler des outils que vous utilisez ?

G.R : Toutes les techniques que j’utilise permettent d’avoir un véritable lien entre le corps et l’esprit, il s’agit de méthodes que l’on considère comme globales.

La sophrologie : c’est qui est une technique psycho-corporelle qui va permettre de travailler à partir d’exercices de respiration, de détente musculaire ainsi que de visualisation. Le but est que le praticien puisse enseigner ces méthodes au consultant qui pourra ensuite les réutiliser dans son quotidien afin de le rendre parfaitement autonome dans sa pratique. La sophrologie va permettre de travailler sur de nombreuses problématiques personnelles, mais également aider à préparer un évènement spécifique comme un entretien, une prise de parole en public ou encore une compétition sportive.


Quelques lectures intéressantes:

L’hypnose : J’utilise également l’hypnose, et tiens à préciser que l’hypnose thérapeutique est une technique complètement différente de l’hypnose de spectacle que l’on peut apercevoir à la télévision ou lors de spectacles. Il s’agit d’une technique non invasive et le sujet ne perd jamais connaissance, ni le contrôle de lui-même. Les séances peuvent d’ailleurs être enregistrées sur smartphone pour pouvoir les pratiquer à nouveau chez soi. En se laissant guider par la voix du praticien, l’hypnose va permettre d’entrer en état de relaxation très profonde qui va permettre d’aller cibler une problématique en particulier (gestion du poids, arrêt du tabac, problème de confiance en soi, phobies…) et ainsi de travailler sur la partie inconsciente du cerveau.

La psychologie positive : C’est une approche qui aide l’Homme à se rapprocher de son fonctionnement optimal, elle permet de développer l’expression physique des émotions, de savoir repérer et utiliser ses forces, et de manière plus interpersonnelle d’optimiser les liens sociaux ou encore de savoir repérer ses points forts et ceux d’autrui.

Il ne s’agit pas ici de voir la vie avec un filtre artificiel idéalisant : la psychologie positive permet de pouvoir s’intégrer dans un monde parfois difficile avec des situations anxiogènes et d’en tirer le meilleur parti pour s’extirper de ce réflexe que nous avons de voir le verre à moitié vide.

Elle permet de tourner son attention vers le positif et donc la partie à moitié pleine. Plusieurs méthodes sont proposées en ce sens, souvent reliées à des exercices très concrets tels que des expérimentations dans son quotidien pour repérer les cohérences et les incohérences de son comportement dans une situation précise, sans jugement et en prenant la position d’observateur pour regarder les situations avec du recul.

La méditation de pleine conscience : voila une méthode largement diffusée en France grâce au Dr Jon Kabat Zinn, elle est extrêmement connexe avec la sophrologie et l’hypnose, mais il y a des différences. En sophrologie et en hypnose, on emmène la personne sur un sujet précis alors qu’en mindfulness on va laisser évoluer le consultant dans sa propre histoire, dans ce qu’il a envie d’imaginer. Le mindfullness permet d’ouvrir le champ des possibles, il favorise la concentration. On prendra la position que l’on souhaite pour qu’elle soit confortable afin de se concentrer sur son corps et son esprit, et on se laissera porter par la voix du praticien pour atteindre progressivement un état méditatif. La méditation pleine conscience permet de revenir l’essentiel et avec un peu d’entrainement elle pourra être pratiquée sans aucune aide. Une simple pratique de quelques minutes au quotidien peut déjà changer beaucoup de choses.

 

Combien de temps dure un accompagnement en thérapie intégrative ?

G.R : La thérapie intégrative a pour objectif l’autonomie de la personne. Il faut compter en moyenne entre 5 et 8 séances afin d’acquérir un certain nombre d’outils dans le but de pouvoir les utiliser seul. C’est une approche centrée sur les solutions et n’a donc pas tellement pour objectif de comprendre le « pourquoi » de la problématique, mais plutôt le « comment » la résoudre.

 

À qui s’adresse ce type de thérapie ?

G.R : Je reçois tout type de profils, il pourra s’agir de lycéens, d’étudiants, d’employés, de cadre, de dirigeants. J’ai aussi la chance de pouvoir suivre beaucoup d’artistes de music-hall, de théâtre, de cinéma, d’opéra, des danseurs, des personnes du milieu de la télévision, etc. Les catégories socio-professionnelles se tournant vers la thérapie intégrative sont très variées et des aménagements peuvent être effectués pour les personnes sans emploi par exemple.

Puisqu’il s’agit d’une approche individualisée, elle s’adapte en fonction de chacun. Dans tous les cas, ces techniques sont pratiquées dans un cadre thérapeutique et déontologique très strict. Chacun est accueilli avec bienveillance et en toute confidentialité.

 

Propos recueillis par Lucie Barguisseau.

Pour en apprendre plus sur le travail de Grégory Renaux, et éventuellement prendre rendez-vous pour une séance de thérapie intégrative: therapeutes.com

 

 

Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com