Tilleul à petites feuilles: Propriétés et Utilisation

Les Tilleuls sont de grands arbres à fût relativement court et à grande couronne sphérique. Isolés ils sont un caractère important dans le paysage des régions tempérées d’Eurasie. Ils sont aussi largement cultivés. Feuilles asymétriques cordiformes, nettement dentelées, vert foncé dessus vert grisâtre dessous, à poils roux à faisselle des veines. Floraison de juin à juillet. Fleurs disposées en bouquets de 4 à 10, pédonculées, radiées et pentamères, à odeur caractéristique de miel. Une grande bractée membraneuse, réticulée est soudée au pédoncule du bouquet de fleurs. Les sépales exsudent un nectar sur la face externe. Pétales longs et ovés, blanc jaunâtre. Étamines (10 à 30) disposées en cinq faisceaux. Le fruit  est un akène mou, globuleux à pointe courte.


Quelques lectures intéressantes:

Tilleul à petites feuilles (Tilia cordata), plante médicinale :

La plupart des espèces de la famille des Tiliacées se trouvent sous les tropi­ques. Le genre Tilia est en quelque sorte une exception bien que son aire de distribution s’étende jusqu’aux régions tropicales de l’hémisphère Nord. Quelque 20 espèces de Tilleul ont été décrites à ce jour. Parmi celles-ci, le Til­leul à petites feuilles et le Tilleul à grandes feuilles ( Tilia platyphyllos) ainsi que des hybrides des deux — le Tilleul commun Tilia x vulgaris sont utilisés à des fins médicinales. Pour le marché des drogues végétales on récolte les fleurs — les inflorescences entières, y compris la bractée membraneuse. Elles sont ramassées par temps sec au début de la floraison. La drogue ne doit pas être brune ni contenir des fleurs fanées ni des fruits. Les fleurs de l’espèce communément cultivée le Tilleul argenté ( Tilia tomentosa) et du Tilleul améri­cain (Tilia americana) ne peuvent être utilisées médicinalement car leurs prin­cipes actifs n’existent pas dans les concentrations ou la proportion adéquates. La drogue contient des flavonoïdes, par exemple la tiliroside, une petite quantité d’huile essentielle (max. 0,1 %) composée principalement de farne- sol, du mucilage, des tanins et des substances auxiliaires. Elles a des proprié­tés diaphorétiques, anti-inflammatoires, diurétiques et légèrement antispas­modiques et elle est donc largement utilisée pour les maladies associées à un refroidissement (avec ou sans température), c’est-à-dire catarrhe respiratoire, grippe, toux et rhume. Une tasse d’eau bouillante est versée sur 1 cuillerée à café de drogue émiettée qu’on laisse infuser 10 à 15 mn dans un récipient couvert. L’infusion doit être bue très chaude, édulcorée avec du miel ; on peut aussi ajouter du jus de citron. Elle doit être bue à petites gorgées — 3 à 5 tasses par jour. Pour provoquer la transpiration, un mélange de tisanes com­posé à parts égales de Tilleul, de baies de Sureau noir et de Camomille est très efficace.

 

 





Vous êtes praticien santé ou paramédical ? Boostez votre visibilité en vous inscrivant gratuitement sur Therapeutes.com